Clandestine 70 la 1ere manifestation du MLF Vincennes 21 mai 1970

 

le m l f mouvement de libération des femmes à vincennes

Extrait du Journal de l’année 1970 in Clandestine 70 (sortie imminente)

jeudi dernier je savais qu’il allait se passer quelque chose
j’avais peu dormi
je m’étais levée tôt pour aller au cours d’économie politique sur les problèmes de la paysannerie française

ça avait été une drôle de journée
mes yeux s’enfonçaient de douce fatigue
mais j’étais restée avec les camarades de sciences po
je me sentais forte et cinglante bardée de mon ceinturon marocain de cuir clouté

Ceinturon marocain clouté
Il y a 50 ans, je faisais 60 cm de tour de taille. Le temps a passé.

[…]

il y a eu une manifestation du nouveau mouvement de libération des femmes
des nanas avaient collé le matin des affiches provocantes style

nous sommes toutes des hystériques
nous sommes toutes des mal baisées
nous sommes toutes des frustrées

des mal baisées je les plains
j’ai dit que c’était leur faute qu’elles n’avaient pas à attendre d’être baisées bien ou mal mais qu’elles n’avaient qu’à baiser elles-mêmes et qu’elles ne seraient ni hystériques ni frustrées

leur tract était bien fait du genre

qui tape les stencils quand les types discutent de l’avenir de la révolution
qui fait la cuisine et qui garde les gosses pendant les réunions politiques
et cætera

très juste
c’est toujours pour les nanas les sales boulots

je me rappelle mon expérience d’il y a deux ans au temps de la sorbonne occupée et de la rue visconti
je pouvais les compter les petits révolutionnaires qui savaient ranger avant leur départ ou même seulement dire merci
je n’en ai connu qu’un c’était alain
philippe retrouvait instinctivement les gestes de maître à esclave
pierre n’en parlons pas

le plus grave c’est que j’acceptais
c’est là qu’est le problème
dans notre acceptation

c’est ça qu’elles ont décidé de secouer

il y avait beaucoup de monde à les attendre ces nymphettes comme disaient les types qui étaient dingues devant les affiches
ils n’en revenaient pas
ils ont toujours si bonne conscience de leurs bons droits

elles sont arrivées avec des banderoles
tee-shirt blanc avec sigle rouge du symbole féminin de vénus avec un poing dedans
elles criaient des mots d’ordre que l’on n’entendait pas à cause des hurlements des mecs

à poil à poil à poil

elles distribuaient leurs tracts tranquillement

dans les nanas j’ai reconnu mireille une amie de bébé

ce sont les types qui ont fait dégénérer la manifestation en kermesse folklorique
quand mon si tendre petit vietnamien christian duc m’a vue il s’est jeté sur moi en disant

libère-moi libère-moi

il a une voluptueuse peau de salope

il a aussi voulu me fourguer à une amie vietnamienne qui se rappelle m’avoir vue à l’internat de maurice ravel
ainsi qu’à un petit ami non moins joli que j’avais repéré depuis pas mal de temps et qui n’a pas l’air du tout homosexuel lui

finalement les filles ont pu tenir une assemblée générale dans le grand amphi et ont très bien posé les problèmes

il le fallait

###

Gaelle Kermen
Paris 21 mai 1970

Extrait de Clandestine 70 sortie septembre 2020

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.