ScrivenerApp : premiere mise à jour de l’application

Six mois après sa sortie, l’application Scrivener a bénéficié de sa première mise à jour 1.0.1. Elle rectifie quelques bugs liés à la mise à jour du système iOS 9 en 10 et elle apporte quelques améliorations de gestion des projets d’écritures.

J’en vois déjà deux : l’importation possible de pages web dans le projet et la création de dossier de modèles.


Importation de pages web

Cette nouvelle fonction est assez simple. On la trouve dans le bas du classeur (Binder) en touchant l’icône d’importation.

On peut désormais voir une possibilité supplémentaire entre Camera et Dropbox : Web Page.

web_page

On tape l’URL de la page et elle s’importe dans le bas du classeur.import_web

page_importe

 


Templates = Modèles

J’avoue que je n’aurais pas trouvé ça toute seule. Il a fallu que j’aille dans le forum pour comprendre comme ça marchait.
Pour accéder à ces deux modèles, il faut aller dans Getting help sous le Tutorial, en bas du Classeur (Binder) lorsqu’on accède à son tableau de bord.
Ensuite, on clique en bas de la page du Tutorial sur Reset Tutorial.
Alors on voit apparaître un dossier supplémentaire entre le dossier des Recherches (Research) et celui de la poubelle (Trash).

tuto_templates

En faisant glisser le titre vers la gauche et en développant le dossier, on voit les deux modèles créés par Keith Blount pour les romanciers, une fiche de personnages (Character Sheet) et une fiche de lieux (Location Sheet).

2_fiches

Les deux modèles sont en anglais et il vaudrait mieux récupérer ceux que j’ai traduits sur mon blog auteur.

Malheureusement, je n’ai pas pu importer un modèle (scrivtemplate) fait sur Scrivener pour Mac et mis sur Dropbox.
La seule chose que j’aie pu faire, c’est exporter la fiche en Word, l’envoyer dans le dossier Dropbox où je récupère mes fichiers par Send a copy, et l’importer ensuite depuis Dropbox dans un autre projet.

Ce n’est pas vraiment utile pour nous, auteurs francophones.

Mais Scrivener n’a pas dit son dernier mot. Il est bon de lire le tutorial mis à jour.
Créer un dossier Modèles dans un Projet Scrivener pour iOS
Donc, on peut créer dans un projet un nouveau dossier intitulé Modèles sous le dossier Research par exemple.

On glisse le titre vers la gauche et là on voit More, on tape et on a une proposition en plus :

Set as Templates Folder.

set_folder

On voit alors un T (pour Template) et une icône bleue.

t_modeles

En cliquant sur la croix, on ajoute un fichier, qu’on déplace dans ce nouveau dossier.

En développant le dossier Modèles, on voit que le fichier a lui aussi cette nouvelle icône.

mod_doc

C’est un modèle que l’on peut utiliser comme ceux que l’on créait sur la version de bureau.
Comme pour chaque manipulation dans l’application, n’oubliez pas de taper sur Done après chaque procédure.

Et si vous voulez trouver des modèles en français, consultez ma page : Modèles pour auteurs francophones.

Pour en savoir plus, mes guides Scrivener plus simple détaillent d’autres précédés.

Gaelle Kermen,
Kerantorec, le 18 décembre 2016, publication le 7 janvier 2017

Advertisements

Scrivener Modeles pour auteurs francophones en OPML pour Windows et Mac

 

Modèles pour auteurs francophones en OPML pour Windows et Mac

Dans d’autres pages, j’ai proposé sur ce blog des modèles traduits et adaptés des Templates proposés en anglais par le logiciel Scrivener.

https://gaellekermen.net/2016/02/01/modele-de-roman-pour-scrivener/

https://gaellekermen.net/modeles-scrivener-pour-auteurs-francophones/

Si jamais les modèles n’étaient pas bien importés en modèles, voici leurs versions au format OPML :

Modèle Roman avec Parties en OPML

Modèle Journal en OPML

Modèle Scenario en OPML

Ces modèles sont lisibles par tous les utilisateurs de Scrivener, sur Mac comme sur Windows, dont les versions sont désormais compatibles.

N.B. Le format OPML n’exporte que du texte, si vous avez mis des illustrations dans votre projet, celles-ci ne seront pas transmises.

Comment importer et exporter en OPML ?

Importer en OPML

Pour importer ces modèles ou d’autres projets en OPML, vous mettez votre point d’insertion dans votre dossier de travail, vous allez dans Fichier > Importer > Fichiers… et vous cherchez le document enregistré sur votre ordinateur au format .opml. Cliquez sur Importer.

Capture d’écran 2016-03-12 à 09.24.16

Capture d’écran 2016-03-12 à 09.24.37
Exporter en OPML

OPML = Open Processor Markup Language
L’export en OPML est une façon simple d’échanger un projet Scrivener avec des collaborateurs.

Allez dans Fichier > Exporter > Fichier OPML…

Capture d’écran 2016-03-12 à 09.13.24

Il faut cocher la case Titres et texte pour envoyer tout le texte.

Capture d’écran 2016-03-12 à 09.17.32

Si vous cochez la case Exporter la totalité du classeur, vous recevrez les Recherches et la Corbeille du projet échangé. Ce n’est pas forcément indispensable. Là encore, faites vos essais.

Ces imports et exports en OPML sont ce que j’ai expérimenté de plus simple et de plus fiable pour corriger les textes émanant d’autres auteurs. La formule est bien plus rapide que l’échange de projets entiers par le biais de Drive ou de Dropbox, les nuages de sauvegardes.

Exporter des notes : un bug ?
Par contre, en cochant Titres et notes pour récupérer des notes de bas de page, je n’ai pas réussi à faire suivre les notes. Est-ce un bug de la version Mac ? Ou y-a-t-il un paramétrage spécial à faire que je n’aurais point saisi ? Merci si vous avez la réponse de la faire partager.

Belles écritures !
Gaelle

Crédits
Scrivener est diffusé par Literature & Latte

***
ScrivenerSimpleCover
Gaelle Kermen est l’
auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.

Smashwords_logoamazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150

Voir un extrait sur Amazon

Si cet article vous a été utile, merci de le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.