Nouveaux guides pratiques pour une rentrée en liberté

Deux livres utiles pour votre rentrée

S’affranchir des fuites du temps pour créer un nouvel espace de gestion des projets avec Aeon Timeline, écrire un roman, prévoir et suivre des chantiers.

S’affranchir des contraintes de l’ordinateur de bureau pour écrire un livre en liberté sur Scrivener iOS.

« Parce que c’est si sympa de pouvoir utiliser son iPad ou son iPhone dans des moments où on n’est pas spécialement attablé pour écrire. L’inspiration a beaucoup de fraîcheur dans ces moments-là. Tout paraît facile. »
Catherine Hervais, thérapeute

IMG_3910

Imaginez la scène

« Je m’imagine sans peine la scène. Un iPad mini transite du jardin au bureau, véritable caverne d’Ali Baba ou galerie d’art. Un iPad mini roule à vélo, puis s’arrête sur le bord des routes de campagne pour prendre une note au vol. Un iPad mini sur les plages les plus mystérieuses de Bretagne se met à briller de mots choisis, précis et porteurs de sens. Affichés sur l’écran tour à tour, Scrivener ou Aeon Timeline sont en pleine synergie d’écriture. L’essentiel, l’émotion, l’authentique. Faire jaillir l’étincelle de créativité dans le regard de ceux qui jusque là fermaient les yeux en se disant : ce n’est pas pour moi. Ouvrir tout grand un nouvel univers de possibilités. La valeur est bien là et je crois que cela va changer bien des perceptions sur l’écriture. »

Xavier Théoleyre (Créateur de Writing Spark)

C’est ma vie d’écriture que Xavier Théoleyre décrit ici. Imaginez la vôtre…

IMG_3709

Avoir un seul iPad comme ordinateur personnel ?

Nous sommes de plus en plus nombreux à écrire nos livres et articles uniquement sur l’iPad depuis la sortie de l’application Scrivener iOS le 17 juillet 2016.

Est-il possible d’écrire un livre entier sur l’application, sans avoir besoin de passer par le logiciel de bureau, Scrivener 3 pour Mac, bientôt pour Windows ?

La tablette nomade remplacerait-elle l’ordinateur de bureau ?

L’iPad suffirait-il à l’écriture d’un livre ou pour des travaux d’écriture comme la production d’articles, scénarios ou mémoires ?

Quels en sont les avantages, quelles en sont les limites ?

C’est ce que je vais explorer dans ce guide destiné à la maîtrise de l’application Scrivener iOS sur iPad et iPhone.

J’ai désormais une bonne expérience d’écriture et de publication. Je travaille dans d’excellentes conditions, j’ai acquis une bonne organisation et une bonne connaissance de la technique. Je vous transmets les manipulations principales que j’utilise moi-même pour faire mes livres. Appropriez-vous les fonctions de Scrivener iOS, adaptez-les à vos besoins pour vous concentrer sur l’essentiel : l’écriture et la publication.

Pourquoi ce guide

Lorsque j’ai écrit mon guide Scrivener plus simple pour iPad et iPhone, l’application était en anglais. Les captures d’écran étaient en anglais. Ce n’est plus le cas depuis la sortie de Scrivener 3 pour Mac, l’application a été francisée et mise à jour le 17 novembre 2017.

J’avais dans l’idée d’écrire une nouvelle version du guide Scrivener iOS en l’illustrant par des écrans en français. Au vu de ma belle expérience en la matière, j’ai eu envie d’aller plus loin que ce premier guide et d’écrire un livre qui permettrait aux auteurs d’utiliser leur iPad et leur iPhone autrement que pour y prendre des notes ou suivre les réseaux sociaux.

Le défi que je me lançais était de construire le guide comme je le fais d’habitude en réfléchissant sur une carte mentale SimpleMind sur iPad, puis de le construire, l’écrire, le corriger, le réécrire, le formater, le compiler entièrement sur l’application, en vérifiant si je pouvais aussi publier les différentes versions sur mes plateformes numériques habituelles, Amazon et Smashwords.

Je me donnais deux mois d’écriture, de corrections, formatages, compilation et publication. Un test in situ. Un nouveau projet plus stimulant que celui de reprendre l’ancienne version et d’actualiser les captures d’écran, ce que je n’avais pas réussi à faire.

Ce serait donc : Écrire un livre entier sur iPad avec Scrivener, dans la série Guide Kermen Pratique, catégorie Scrivener plus simple.

Je suivais mes publications dans un projet AeonTimeline sur mon iPad ou iPhone. Ce qui est estompé est déjà fait. Ce qui est en noir est encore à faire.

IMG_EBB881800AB8-1

Le livre a été écrit pendant le mois de janvier 2019, en trois semaines, temps idéal d’un premier jet.

Au mois de février, je l’ai laissé reposer pour écrire le guide Aeon Timeline plus simple pour les francophones, ce qui m’a semblé alors prioritaire, eu égard aux questions que me posaient des camarades scrivonautes.

La situation était la même que lorsque j’avais conçu le premier guide Scrivener plus simple : il n’existait aucune documentation francophone sur cet outil complémentaire de Scrivener pour tracer les frises chronologiques des intriques de romans, le déroulement d’un scénario ou des projets de management.

IMG_0255

Pendant le Camp NaNoWriMo du printemps 2019, j’ai repris les deux premiers jets de l’hiver. Le mois d’avril a été consacré à la relecture, la révision, la réécriture, les corrections et les mises en forme des deux guides écrits en hiver.

Pendant le Camp NaNoWriMo de l’été 2019, Aeon Timeline plus simple pour les francophones a été entièrement revu, restructuré, complété, illustré, corrigé, puis relu par d’autres yeux que les miens en bêta lecture.

Il est publié en ebook mobi Kindle chez Amazon et en ebook ePub chez Smashwords, qui le diffuse chez Apple et Kobo, etc.

coverKindle-guideAeon

Forte de la belle énergie de la bêta-lecture et de la publication d’Aeon Timeline, j’ai repris le premier guide de l’année Écrire un livre entier sur iPad avec Scrivener. Je l’ai fini au mois d’août et l’ai publié depuis l’iPad mini 4, y compris pour le test de la publication de la version brochée sur Amazon Print KDP.

EcrireLivreiPad300copie


Dans ces nouveaux guides pratiques indispensables pour bien maîtriser Aeon Timeline et Scrivener, je vous confie les procédures efficaces de travail sur supports fixes ou mobiles, en privilégiant les outils nomades qui changent vraiment notre vie.
Je vous encourage et vous soutiens dans votre élan créatif à toutes les étapes de l’écriture, afin que vous maîtrisiez vos outils de travail dans le but final : publier votre ouvrage.

Écrire, c’est bien. Publier, c’est mieux. Au travail !
Bon vent ! On largue les amarres ! C’est parti.

Gaelle Kermen
Kerantorec, le 24 août 2019


Crédits

Couvertures par Adam Molariss, graphiste et écrivain, co-auteur d’une anthologie de la poésie arabe Les odes du désert, auteur de Le Cercle de la sagesse

Catherine Hervais, spécialiste de l’addiction alimentaire

Xavier Théoleyre, créateur de Writing Spark

Aeon Timeline

Scrivener


« En précommande à moins de 5 €… le guide complet pour écrire et réaliser un livre entier avec un seul iPad et l’application Scrivener.
Un guide différent, pratique. À lire comme une histoire, avec plein d’informations annexes et passionnantes. Une écriture vivante et inspirante. Bravo à Gaelle Kermen ! 
C’est grâce à un de ses guides précédents que j’ai pu en quelques heures commencer à utiliser la très géniale application Scrivener.
Avis aux écrivains, mais pas que… »
Sophie Sallé


Publications 2019

Aeon Timeline plus simple pour les francophones
Amazon : Aeon Timeline plus simple pour les francophones
Apple : Aeon Timeline plus simple pour les francophones. Un nouvel espace-temps
Kobo Aeon Timeline plus simple pour les francophones. Un nouvel espace-temps
Smashword : Aeon Timeline plus simple pour les francophones. Un nouvel espace-temps

Écrire un livre entier sur iPad avec Scrivener
Sur Amazon : format MOBI Kindle
Sur Apple Livres : format EPUB
Sur Smashword : format EPUB

Au bord du Belon (1963)

C’était un jour de grande marée au mois de septembre, le sentier, toujours le même, conduisait à la cale en tournant à travers les pins. C’était ici qu’elle avait l’habitude de venir avec son frère. Elle se rappelait encore ces jours-là.

IMG_1690
Belon en face de Riec

Ils marchaient pieds nus comme elle venait de le faire sur la route caillouteuse. Ils arrivaient à la maison des viviers surplombant la rivière, puis sur la droite ils tournaient dans le petit chemin entre les grands cyprès. Enfin ils étaient sur la cale. Ils retrouvaient Jacques et Françoise, des gosses de leur âge, qui les attendaient en plate et ils s’en allaient à la rame ou la godille sur la rivière.

Aujourd’hui, elle était seule. Pour la première fois, depuis plusieurs années, elle revenait. Elle voulait revoir avant de repartir la plage d’enfance. La plage ! oui, elle l’avait revue, grise, sale, avec trop de monde. Avant, il n’y avait personne, tout était sauvage. Mais maintenant !

Elle avait pourtant voulu tout revoir. Reparcourir les sentiers au-dessus de la rivière.

Partout des fils de fer barbelés ! Partout des pancartes « propriété privée » !

Les rochers n’avaient pas changé. Non, la main de l’homme n’avait pas encore été jusque là ! Lorsqu’elle était arrivée à la Pointe, il n’y avait personne, par bonheur, aucun touriste. Elle s’était assise un moment sur un bloc de granit entre les bruyères, face au large. Le soleil s’éclaboussait en nappes étincelantes dans l’eau, en bas. La Mer s’engouffrait dans les grottes et faisait résonner son souffle.

IMG_3196
La Pointe

Puis, elle était repartie, lasse, très lasse, sur la route caillouteuse. La rivière n’était plus accessible par le sentier au-dessus de la rivière. Il fallait prendre la route des viviers, puis le petit chemin à travers les grands cyprès.

Elle passa derrière la maison, quelques marches encore, elle était sur la cale. Avant, c’est là qu’elle venait avec son frère, c’est là qu’ils rencontraient Jacques et Françoise.

IMG_1449
Cale de Beg Porz par très grande marée

Aujourd’hui, rien de tout cela.

Le soleil l’éblouissait, lui faisait mal aux yeux. Elle avait envie de pleurer. Elle mit sa main au-dessus des yeux.

Sur la rivière, un petit bateau rouge.

À bord, deux personnes.

Non, ce ne pouvait être vrai !

Tout vacillait. Tout bourdonnait !

Elle ouvrit les yeux en grand.

La rivière n’avait pas changé.

Toujours ce calme étrange, un peu étouffant par moment. Un vent très léger soufflait dans les pins. Elle croyait entendre encore le clapot de l’eau contre la carène du bateau. C’était bien les mêmes pins, la même cale, les mêmes rochers, le même vent dans les pins.

Et là-bas, au milieu de la rivière, elle les reconnaissait maintenant, Jacques et Françoise dans leur bateau rouge.

C’était bien eux, les compagnons de son enfance. Ils avaient grandi. Évidemment. Cela faisait si longtemps qu’elle ne les avait vus !

Elle entendait le bruit confus de leurs voix portées par la Mer et le vent.

Ils pêchaient.

Elle voulut les appeler.

Mais elle pensa à la plage grise et sale, à la rivière inaccessible, aux fils de fer barbelés et aux pancartes. Son cri s’étrangla dans la gorge.

La nausée, qu’elle avait déjà vaguement sentie tout à l’heure, revenait. Plus la peine maintenant. Eux aussi avaient dû changer.

Ce monde n’était plus pour elle. Elle n’était plus de ce monde.

Elle regarda sa montre. Il était temps, temps de repartir, temps de rentrer.

Elle aurait pu les appeler.

Mais elle préféra partir.

Aucun goéland n’était sur la côte. Les oiseaux s’étaient envolés, la laissant seule à terre, pauvre mouette prisonnière des hommes, du temps, de la vie.

IMG_1689
Mouette au-dessus du Belon

Il fallait partir.

Arrivée sur la route surplombant les rochers, elle se retourna une dernière fois.

Là-bas, sur la rivière, le petit bateau rouge s’en allait. Elle le voyait à travers les troncs des pins s’éloigner. Plus de godille silencieuse, ils avaient mis le moteur !

Et l’eau clapotait toujours…

Gaelle Kermen
(Paris internat lycée des Maraîchers), 19 janvier 1963)


Extrait du Journal 60 (1960-1969), publié en 2011, reformaté sur Scrivener et republié en 2018

Crédit photos de l’auteur en 2017 (Beg Porz, Belon)

Des pavés à la plage Mai 68-2018 gaelle kermen-liens-archives-bibliographie-contacts

Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

Mai68Vignette

Dans mon livre sur Mai 68, publié le 27 mai 2018, je recense les liens à mes archives depuis 1997, ainsi que ma bibliographie depuis 2010.


Gaelle Kermen site archives

Le Fonds Kerantorec, site d’archives de 1997 à 2008 http://mhledoze.free.fr/site_A_V.html

cette soif jamais ressentie http://mhledoze.free.fr/ecrits/mai68/soif.html.

la chienlit c’est lui http://mhledoze.free.fr/ecrits/mai68/poesie.html.

les fresques de nanterre http://mhledoze.free.fr/ecrits/mai68/fresques.html.

telerama : article gerard pangon  http://mhledoze.free.fr/ecrits/mai68/telerama.html.

Un Souvenir de Roberto Matta en Mai  68 Paris  http://mhledoze.free.fr/requiem/celebrites/Matta.html.

la photo du Che par Alberto Korba en 67 http://mhledoze.free.fr/ecrits/mai68/che.html.

VAGABONDAGES DE MAI http://mhledoze.free.fr/ecrits/mai68/AYMai68.html.

archives d’aquamarine 67 | Flickr ». https://www.flickr.com/photos/gaelle_kermen/albums/72157623669287602.

Des Tibétains en grève de la faim en 88 http://mhledoze.free.fr/melanie/index.html

Souvenirs de mes disparus http://mhledoze.free.fr/requiem/index.html

Yves Samson http://mhledoze.free.fr/atelierdYS/


Gaelle Kermen bibliographie


Guides Pratiques

Scrivener plus simple pour Mac. ACD Carpe Diem. Guide Pratique Kermen  1. Kerantorec, 2016.

Scrivener plus simple pour Windows. ACD Carpe Diem. Guide Pratique Kermen  2. Kerantorec, 2016.

Scrivener plus simple pour iPad et iPhone, ACD Carpe Diem. Guide Pratique Kermen  3. Kerantorec, 2016.

Smashwords plus simple pour les francophones, ACD Carpe Diem. Guide Pratique Kermen  4. Kerantorec, 2017.

Scrivener  3.0 Introduction aux Tutoriels anglais, ACD Carpe Diem. Guide Pratique  5. Kerantorec, 2018.

Scrivener  3 plus simple, guide francophone de la version 3.0 pour Mac, Guide Pratique  6. Kerantorec, 2018.


Cahiers des Années 1960-70

Kermen, Gaelle.
Aquamarine  67. 2e éd. Smashwords, Inc, 2010
#01 Au Loin un Phare. 2e éd. Smashwords, Inc, 2010.
#02 Le Vent d’Avezan. 1re éd. Smashwords, 2010.
#03 Le Soleil dans l’Oeil. 1re éd. ACD Carpe Diem, 2011.
#04 Les Maquisards du Bois de Vincennes. 1re éd. ACD Carpe Diem, 2011.


Autres publications

Kermen, Gaelle.
Aquamarine Revisited, Édition du Cinquantenaire. ACD Carpe Diem. Archives. Kerantorec, 2017.

Kermen, Gaelle, Morpain, Jakez.
Le Festival de Wight vu par 2 Frenchies. ACD Carpe Diem. Archives. Kerantorec, 2017.

Kermen, Gaelle.
Des Pavés à la plage, Mai  68 vu par une jeune fille de la Sorbonne, ACD Carpe Diem. Archives. Kerantorec, 2018.


Gaelle Kermen contacts

gaellekermen.net (écriture)

aquamarine67.net (archives)

hentadou.wordpress.com (voyages)

kerantorec.net (chantiers, jardin, cuisine)

Pages auteur sur Amazon, Apple, Iggybook, Smashwords

Facebook : gaellekermen

Twitter : @gaellekermen


Gaelle Kermen, Kerantorec, le 8 juin 2018

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

En exclusivité numérique sur Amazon tout l’été 2018
Bientôt en deux versions papier broché : format normal et format grandes lettres


Souvenir de Jakez Morpain (1947-2018) qui nous a quittés le 31 mai 2018. Cousin compagnon photographe de mes chemins en 67, 68, 70, 97. Trugarez, Jakez !

Des pavés à la plage Mai 68-2018 faisons des provisions

Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

Mai68Vignette

Dans mon livre sur Mai 68, publié le 27 mai 2018, je donne quelques conseils pour affronter une grève générale ou toute situation extrême, humaine ou naturelle. Une liste à développer…


Quelques conseils pratiques pour affronter une grève longue et paralysante

Prenons nos précautions. Préparons des provisions.

Prévoyons des groupes électrogènes, des bouteilles de gaz, des feux de bois.

Prévoyons des bougies, des lampes LED.

En cas de coupure d’électricité, les plats congelés risquant de se perdre, faisons des conserves et préparons des plats lactofermentés.

Stockons des packs lyophilisés de survie.

Stockons des éléments de première nécessité.

Stockons de l’eau. Repérons les points d’eau.

On trouve de l’eau dans les cimetières, sauf en cas de coupure généralisée pour pollution grave ou autre événement exceptionnel.

Cultivons nos jardins dans nos potagers, sur nos terrasses, nos balcons, devant les baies vitrées. Apprenons les plantes sauvages qui peuvent nous nourrir en cas de pénurie de vivres.

Utilisons les outils à notre portée.

Stockons de l’essence ou ressortons nos vélos.

Changeons notre façon de consommer.

Allégeons les courses.

Réinventons la vie.

Notre survie est à ce prix.

Cette liste n’est qu’un début, on continue le combat  !


Lien pour trouver des équipements de survie
Lyophylisé & co : entreprise située au port de pêche de Lorient au départ spécialisée dans l’avitaillement des navires, utile aussi pour d’autres activités)
https://www.lyophilise.fr/

Recommandée par mon camarade auteur Bruno Challard, qui prépare le défi à la voile La Longue Route 2018 sur la circumnavigation de Bernard Moitessier, cinquante ans plus tard.
https://longue-route-2018-bruno-challard.com/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Moitessier#La_Longue_Route


La brochure de la Suède pour affronter les crises ou la guerre

Autre lien de survie transmis par mon camarade auteur Jérémie Brunet, qui pratique la lactofermentation. Je n’ai pas encore expérimenté, mais je vais le faire cet été.

https://www.msb.se/en/Tools/News/The-brochure-If-Crisis-or-War-Comes-is-available-to-download/


Gaelle Kermen, Kerantorec, le 8 juin 2018

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

En exclusivité numérique sur Amazon tout l’été 2018
Bientôt en deux versions papier broché : format normal et format grandes lettres

Des pavés à la plage Mai 68 bibliographie

Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

Mai68Vignette

Dans mon livre sur Mai 68, publié le 27 mai 2018, je fais référence à quelques livres, films, radios, vidéos et disques d’archives.


Bibliographie

Livre récent sur Mai  68

Mélenchon, Mai oui, Gérard Miller, le Seuil, Paris, 5 avril 2018

Archives personnelles

Sur la route, Jack Kerouac, traduction Jacques Houbard, Gallimard 1960, Éditions Folio 1978

Désobéissance, Casamayor, Le Seuil, Paris, 1968

The Greek Tragedy, Constantine Tsoucalas, Penguin Books, London, 1969

La Grèce de l’indépendance aux colonels, Constantin Tsoucalas, François Maspero, Paris, 1970

Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir, Gallimard, Livre de Poche, Paris 1949

À TOI L’ANGOISSE A MOI LA RAGE, mai 1968 – les fresques de nanterre, Claude Dejacques, Le seul témoignage de Mai  68 qu’on ne retrouvera jamais plus. 65 fresques aujourd’hui disparues. Le document du mois, edmond nalis – éditeur, 4e trimestre 1968

La révolte étudiante, Les animateurs parlent, J. Sauvageot/A. Geismar/D. Cohn-Bendit/J.-P. Duteuil, Dépôt légal du 2e trimestre 1968, Avant-propos d’Hervé Bourges.

LA RÉVOLUTION PROLÉTARIENNE et le renégat Kautsky, V. I. Lénine, Éditions sociales, 2e trimestre 1953

Malaise dans la civilisation, Sigmund Freud, Bibliothèque de Psychanalyse, Presses universitaires de France, Paris, 1971


Autres ouvrages cités

Tigre en papier, Olivier Rolin, Le Seuil, 2002

La guerre de guérilla, Ernesto Che Guevara, Maspero, Paris, 1960

La politique du mâle, Kate Millett, 1970

Pour une naissance sans violence, Frédéric Leboyer, Le Seuil, Paris, 1974
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A9d%C3%A9rick_Leboyer

L’avenir en commun, Jean-Luc Mélenchon et la France Insoumise, 2016
http://amzn.eu/6iJ517p

Les héritiers, Jean-Claude Passeron et Pierre Bourdieu, Paris, Lés éditions de Minuit, 1964

L’an 01, Gébé
https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27An_01_(bande_dessin%C3%A9e)

La vérité en marche, Émile Zola, Charpentier, Paris, 1901
http://www.deslettres.fr/lettre-demile-zola-a-la-jeunesse-ou-allez-vous-jeunes-gens-nous-allons-a-lhumanite-a-la-verite-a-la-justice/


Filmographie

Pierrot le fou, Jean-Luc Godard, 1965
Les Gauloises bleues, Michel Cournot, 1968


Vidéographie

Armelle Borel
zadiste juriste, vidéaste automedia de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
https://www.facebook.com/armelle.borel

Le Media TV
https://www.lemediatv.fr/


Radios citées

Europe N°1
R.T.L.
France-Inter


Discographie de Mai 68

Archives personnelles

LES JOURNÉES DE Mai  68 Par les journalistes de R.T.L. Présentation de Jean-Pierre Farkas, Philips, Une réalisation phonographique de Claude Dejacques

La poésie est dans la rue 45 tours, 1968
Pochette sérigraphiée en noir et blanc avec l’icône du Général sur la couverture et en rouge sur blanc pour de dos. Chansons de Dominique Grange

mai68-disquepoesie


Gaelle Kermen, Kerantorec, le 8 juin 2018

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

En exclusivité numérique sur Amazon tout l’été 2018
Bientôt en deux versions papier broché : format normal et format grandes lettres

Des pavés à la plage Mai 68 – mai 2018 slogans

Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

Mai68Vignette

Dans le livre d’archives, souvenirs et bilan sur Mai 68, publié le 27 mai 2018, certains slogans reviennent après cinquante ans.


Slogans de Mai 1968

Sous les pavés, la plage

Il est interdit d’interdire

Vivre sans temps mort
Jouir sans entraves

Dix ans, ça suffit

CRS=SS

La chienlit, c’est lui

La poésie est dans la rue

La beauté est dans la rue

Nous sommes tous des juifs allemands

Cours camarade, le vieux monde est derrière toi

Les filles sages vont au paradis,
Les autres vont où elles veulent

Je suis marxiste, tendance Groucho

Ce n’est pas parce qu’on n’a rien à dire
Qu’il faut fermer sa gueule

Élections, Pièges à con

Métro, boulot, dodo

À bas les cadences infernales

Tout enseignant est enseigné
Tout enseigné est enseignant (Sorbonne)

Le pouvoir est au bout du fusil
Est-ce que le fusil est au bout du pouvoir

Plus je fais l’amour, plus j’ai envie de faire la révolution
Plus je fais la révolution, plus j’ai envie de faire l’amour

Participez au balayage
Il n’y a pas de bonnes ici

Ce n’est qu’un début
Continuons le combat

L’imagination au pouvoir

La police vous parle tous les jours à 20  h (ORTF)

Non à l’état policier

Il a dit n’importe quoi ! (après le discours du général de Gaulle le 24 mai 68)

Je ne veux pas perdre ma vie à la gagner

Prenons nos désirs pour des réalités

Rêve + Évolution = Révolution

Faites l’amour, pas la guerre (de la guerre du Vietnam)

Soyons réalistes, demandons l’impossible (d’après le Che Guevara)

Tout est politique

Du passé, faisons table rase (chanson L’Internationale)

Ceux qui font les révolutions à moitié ne font que se creuser un tombeau (chapelle de la Sorbonne)

La liberté est le crime qui contient tous les crimes.
C’est notre arme absolue. (mur de la Sorbonne)

Je ne serai pas libre tant qu’un seul homme sera asservi !

Les murs avaient des oreilles.
Maintenant ils ont la parole !


Slogans du printemps 2018

Un an, ça suffit

En Mai  68  : dix ans, ça suffit
En Mai 18  : un an, ça suffit

En Mai  68, on a viré un vieux respectable
En Mai 18, virons le jeune irrespectueux

Prendre aux pauvres pour donner aux riches est la devise de Robin des bourges

Macron, t’es pas bon
Laisse la place à Mélenchon

Macron, t’es foutu
Les soixante-huitards sont dans la rue

Macron, t’es foutu
La santé est dans la rue !

Préavis de Rêve

Révolutionner, c’est inventer de nouveau

Macron, t’es méchant
Tu enfermes des enfants et des adolescents
(Petite fille aux baskets orange le 1er mai 2018 à Paris)

Justice fiscale
Intérêt général

Pas de partiels sous présence policière

Moins de flics dans les facs
Pour pas finir à la BAC (Brigade Anti Criminalité)

Plus de fric à la fac
Pour pas finir à la BAC (Brigade Anti Criminalité)

Plus de thunes aux lycées
Pour pas finir policier

Police nationale
Police du capital

Tout le monde déteste la police

Cheminots en colère
On va pas se laisser faire

Étudiants, Cheminots,
Même Macron, Même combat  !

Nous occupons Sciences Po parce que Macron en est sorti
et que nous ne voulons pas finir comme lui

Et l’université, elle est à qui  ?
Elle est à nous  !

Et la rue, elle est à qui  ?
Elle est à nous  !

Et à la fin, c’est qui qui va gagner  ?
C’est nous  !

La force de la culture
Contre la culture de la force

Ils commémorent, On recommence

Tout le monde déteste Parcoursup


Mes slogans pour 2018

Cours camarade, le vieux monde est de retour  !

France, réveille-toi, le vieux Monde est derrière toi  !

Marx, reviens, Macron met les enfants en rétention  !

Rêveuses et rêveurs de tous les pays, unissons-nous  !


Gaelle Kermen, Kerantorec, le 8 juin 2018

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

En exclusivité numérique sur Amazon tout l’été 2018
Bientôt en deux versions papier broché : format normal et format grandes lettres

Des pavés à la plage Mai 68 signification des sigles

Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

Mai68Vignette

Dans le livre d’archives, souvenirs et bilan sur Mai 68, publié le 27 mai 2018, certains sigles reviennent au cours des cinquante dernières années.

Sigles

AG a g assemblée générale

Syndicats

CGT  : Confédération Générale du Travail

CFDT  : Confédération Française Démocratique du Travail

FO  : Force Ouvrière

UEC  : Union des Étudiants Communistes

UEJF  : Union des Étudiants Juifs de France

UNEF  : Union Nationale des Étudiants de France

SNESUP  : Syndicat National de l’Enseignement Supérieur

Groupes d’extrême droite

Groupe Occident  : groupe anticommuniste, antigaulliste

Groupuscules gauchistes

FER  : Fédération des Étudiants Révolutionnaires, groupuscule trotskiste (dissous le 12 juin 1968)

JCR  : Jeunesse Communiste Révolutionnaire (dissous le 12 juin 1968)

UJCML  : Union des Jeunesses Communistes Marxistes-Léninistes (dissous le 12 juin 1968), devient La Gauche Prolétarienne et Vive la Révolution (VLR)

OCI  : Organisation Communiste Internationaliste

Comités

CAL  : Comité d’Action Lycéen

CLEOP  : Comité de Liaison Etudiants-Ouvriers-Paysans

CLIF  : Comité de Liaison Inter Facultés

COS  : Comité d’Occupation de la Sorbonne

Partis politiques

PCF  : Parti Communiste de France

PSU  : Parti Socialiste Unifié

SFIO  : Section Française de l’Internationale Ouvrière

Mouvements

MLF : Mouvement de Libération de la Femme

FI : France Insoumise

Organismes

INA : Institut National de l’Audiovisuel

ORTF : Office de Radio Télévision Française

Zones

ZAD : zone à aménagement différé, zone à défendre par les zadistes, zone à détruire par les gendarmes mobiles


Gaelle Kermen, Kerantorec, le 8 juin 2018

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

En exclusivité numérique sur Amazon tout l’été 2018
Bientôt en deux versions papier broché : format normal et format grandes lettres

Des pavés à la plage Mai 68 personnalités citées

Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

Mai68Vignette

Dans le livre d’archives, souvenirs et bilan sur Mai 68, publié le 27 mai 2018, j’évoque de nombreuses personnalités au cours des cinquante dernières années.

Personnalités citées

Par ordre approximatif d’apparition dans le texte (choix éclectique sur plusieurs siècles)

Jack Kerouac
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_Kerouac

Raymond Devos
https://fr.wikipedia.org/wiki/Raymond_Devos

Le général de Gaulle
https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Gaulle

Jean-Claude Passeron
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Passeron

Ted Lapidus
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ted_Lapidus

Michel Bablon
http://mhledoze.free.fr/ecrits/mai68/mai68.html

Jacques Sauvageot
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Sauvageot

Jean-Luc Godard
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Luc_Godard

Michel Cournot
https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Cournot

Kevin Ayers
https://fr.wikipedia.org/wiki/Kevin_Ayers

Lady June
https://en.wikipedia.org/wiki/Lady_June

Malcolm Lowry
https://fr.wikipedia.org/wiki/Malcolm_Lowry

Kim Novak
https://fr.wikipedia.org/wiki/Kim_Novak

Dany Cohn-Bendit
https://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Cohn-Bendit

Marguerite Duras
https://fr.wikipedia.org/wiki/Marguerite_Duras

Olivier Rolin
https://fr.wikipedia.org/wiki/Olivier_Rolin

Philippe Tesson
https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Tesson

Jacques-Arnaud Penent
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques-Arnaud_Penent

Jean-François Revel
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Fran%C3%A7ois_Revel

Maurice Clavel
https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Clavel

Casamayor (1911-1988)
Casamayor est le pseudonyme littéraire du juge Serge Fuster. Ancien aviateur de guerre, il a assisté au Procès de Nuremberg en tant que magistrat français. Il a été mon professeur de Libertés Publiques au Centre Universitaire Expérimental de Vincennes. Il nous a enseigné que, dans certaines situations, la désobéissance est un devoir moral. Il m’a appris à réfléchir par moi-même et demandé d’écrire dans la Revue Esprit au début des années 70. Je suis restée en correspondance avec lui jusqu’à la fin de sa vie. Il est un de mes pères spirituels. Il reste pour moi le symbole de l’élégance masculine.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Casamayor

Bernard Lambert (1930-1986)
Paysan révolutionnaire, ancien député de Loire-Atlantique, avec mon oncle Francis le Doze comme suppléant. Il a été une sorte de père spirituel pour moi avec Casamayor. Prise de conscience politique quasi familiale. Je vais le voir dans son exploitation agricole de Teillé, l’enregistre, je visite les organisations de sa région, je le fais venir à Vincennes. J’étudie son livre Les Paysans dans la lutte des classes, publié au Seuil en 1970. En 1973 Lambert entraînera les gens au Larzac, où José Bové s’en fera aussi un père spirituel. Plus tard, je répondrai aux questions de Christian Rouaud qui prépare un film documentaire sur Bernard Lambert sorti en 2003.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Lambert

Emmanuel d’Astier
https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_d%27Astier_de_La_Vigerie

Gaby Conh-Bendit (1936-)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gabriel_Cohn-Bendit

Jacques Bleiptreu (1946-2006)
https://www.europe-solidaire.org/spip.php  ? article2974

Milos Forman (13 février 1932-14 avril 2018)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Milo%C5%A1_Forman

Brice Lalonde
https://fr.wikipedia.org/wiki/Brice_Lalonde

René Dumont
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/René_Dumont

Claude Dejacques
http://francois.faurant.free.fr/claude_dejacques/barbara_index.html

Maurice Fanon
https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Fanon

Frantz Fanon
https://fr.wikipedia.org/wiki/Frantz_Fanon

Nikos Poulantzas
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicos_Poulantzas

Louis Féraud
https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_F%C3%A9raud

Mia Fonssagrives et Vicky Tiel
https://en.wikipedia.org/wiki/Vicky_Tiel

Kate Millett
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Kate_Millett

Germaine Greer
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Germaine_Greer

Frédéric Leboyer
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A9d%C3%A9rick_Leboyer

Gébé dans l’an 01
https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9b%C3%A9

Archibald Legget
http://www.users.globalnet.co.uk/~marwak/archive/archie.htm

Georges Charpak
https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Charpak

Philippe Desalle
https://www.linkedin.com/in/philippedesalle/

Gérard Pangon
https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Pangon

Dominique Grange
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Grange

Guy Debord
https://fr.wikipedia.org/wiki/Guy_Debord

André Glucksmann
https://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Glucksmann

Raphaël Glucksmann
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rapha%C3%ABl_Glucksmann

Nicolas Sarkozy
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Sarkozy

Stephane Bern
https://fr.wikipedia.org/wiki/St%C3%A9phane_Bern

Jean-Louis Foulquier
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Foulquier

François Rabelais
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Rabelais

Simone Weil
https://fr.wikipedia.org/wiki/Simone_Weil

Georgina Dufoy
https://fr.wikipedia.org/wiki/Georgina_Dufoix

Clémentine Autain
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cl%C3%A9mentine_Autain

François Misoffe
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Missoffe

Yves Mourousi
https://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Mourousi

Michel Polac
https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Polac

René Dumont
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Dumont

François Mitterrand
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Mitterrand

Georges Charpak
https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Charpak

Pierre Bourdieu
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Bourdieu

Romain Goupil
https://fr.wikipedia.org/wiki/Romain_Goupil

Bob Dylan
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bob_Dylan

Winston Churchill
https://fr.wikipedia.org/wiki/Winston_Churchill

Cabu
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cabu

Wolinski
https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Wolinski


Gaelle Kermen, Kerantorec, le 8 juin 2018

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

En exclusivité numérique sur Amazon tout l’été 2018
Bientôt en deux versions papier broché : format normal et format grandes lettres

Des pavés à la plage Mai 68 liens pour aller plus loin

Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

Mai68Vignette

Dans le livre publié le 27 mai 2018, j’évoque de nombreux sujets qu’il peut être intéressant d’approfondir pour comprendre les luttes de 1968 et 2018.

Liens pour aller plus loin

Les liens sont donnés dans l’ordre approximatif d’apparition du sujet dans le texte.

Sur le réseau routier breton acquis en Mai 68 par Pierrick Tillethttps://yetiblog.org/mai-68-a-la-campagne-6-un-acquis-bien-inattendu-en-bretagne/

Centre Universitaire Expérimental de Vincennes en 1969
https://fr.wikipedia.org/wiki/Centre_universitaire_de_Vincennes

Journal Combat
https://fr.wikipedia.org/wiki/Combat_(journal)

Journal Libération
http://www.liberation.fr/

Conseil National de la Résistance
https://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_national_de_la_R%C3%A9sistance

Messageries Hachette
https://fr.wikipedia.org/wiki/Messageries_Hachette

Archives secrètes de la police en Mai 68
https://www.lexpress.fr/informations/mai-68-les-archives-secretes-de-la-police_628297.html

The Gardian
https://www.theguardian.com/uk

Hara Kiri
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hara-Kiri_(journal)

Charlie Hebdo
https://fr.wikipedia.org/wiki/Charlie_Hebdo

Site de l’association L’avenir ensemble
tenu par Vasile Buzila qui a établi une belle chronologie des événements
(étudiant à Bucarest en mai 1968, il a fait partie de la haie d’honneur des étudiants à l’arrivée du général de Gaulle en visite officielle chez Ceaucescu)
http://www.avenir-ensemble.fr/2008/1968/intro.htm

Site d’archives
http://archivesautonomies.org/IMG/pdf/gauchecommuniste/gauchescommunistes-ap1952/gci/documents/mai68.pdf

Sur la crèche de la Sorbonne
http://www.la-parole-errante.org/fichiers/Expo68/chantierpredine.pdf

Sur Nikos Poulantzas par Michael Lowy
https://www.contretemps.eu/nicos-poulantzas-tel-que-je-lai-connu-par-michael-lowy/

Liens constitutionnels
http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/les-constitutions-de-la-france/constitution-du-24-juin-1793.5084.html

http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/la-constitution-du-4-octobre-1958/texte-integral-de-la-constitution-du-4-octobre-1958-en-vigueur.5074.html

Sur les droits acquis en Mai  68 par les accords de Grenelle
http://www.cgt.fr/Les-acquis-les-impacts-de-mai-68.html

La France Insoumise
https://lafranceinsoumise.fr/

Le groupe France Insoumise à l’Assemblée nationale
http://www2.assemblee-nationale.fr/15/les-groupes-politiques/groupe-la-france-insoumise/(block)/42317

Le blog de Jean-Luc Mélenchon
https://melenchon.fr/

Consulter les déclarations de patrimoine à la Haute Autorité La Transparence de la Vie Publique
https://www.hatvp.fr/consulter-les-declarations/

Entretien avec Gaël Quirante, syndicaliste CGT de la Poste
article de Reporterre le 10 mai 2018
https://reporterre.net/Gael-Quirante-Il-faut-lancer-la-greve-generale


Gaelle Kermen, Kerantorec, le 8 juin 2018

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

En exclusivité numérique sur Amazon tout l’été 2018
Bientôt en deux versions papier broché : format normal et format grandes lettres

Combat Nº 7441 Mardi 18 Juin 1968

Journal de Paris devise : « de la Résistance à la Révolution »

Combat_18_juinRENAULT FERA TACHE D’HUILE

Chez Citroën et Peugeot les syndicats réclament la reprise des négociations sur la base des accords ratifiés par les ouvriers de la Régie Nationale


Le droit syndical est reconnu chez Renault

Les problèmes d’emploi seront traités par une commission paritaire direction-syndicats

LES DÉLÉGUÉS POURRONT CONSACRER À LEUR ACTIVITÉ 100 HEURES PAR MOIS PAYÉES PAR L’ENTREPRISE

L’AFFICHAGE, LE COLLECTAGE ET LA DIFFUSION DE LA PRESSE SYNDICALE SE FERONT LIBREMENT


Extrait de l’éditorial : la fin

« Le pouvoir peut occuper la Sorbonne. Il est trop tard : le grain qui y avait été semé en Mai commence déjà à lever. »
COMBAT


« L’INFORMATION EST SERVE »

Le rapport de la Commission sénatoriale d’enquête sur l’ORTF dénonce la soumission de l’Office au gouvernement (page 16).


OPÉRATIONS LÉGISLATIVES

Aujourd’hui une interview de Michel Rocard, secrétaire général du PSU


18 JUIN

par Maurice CLAVEL

Cette année c’est net. Hors quelques héros vénérables et indignés, le 18 juin sera fêté par tous ceux qui l’auraient vomi en 40 ; (…) qui ont, qui auraient tremblé de toutes leurs tripes liquides que la patrie se libère…
Voici le 18 juin des âmes vichyssoises et versaillaises. Voici le 18 juin des Daumier qui sortent de leur cadre et grouillent, et se vengent avec cautèle de leur trouille. Voici le 18 juin de nos enfants humiliés.
O comme la coupole de la Sorbonne aujourd’hui est lourde !
(…)


LE RETOUR DES BATONS

par Jacques-Arnaud PENENT

Ils ont encore volé la Sorbonne !
Pour avoir vécu, seul journaliste parisien, mais surtout seul militant journaliste, les péripéties de ce vol, je déclare bien haut que le « Comité d’occupation » n’a fait qu’opposer la force redoutable de la bonne foi aux manœuvres policières. Car, devant les CRS, on avait mis Maigret. Et toute la P.J. Mais depuis l’affaire Ben Barka, nous savons que les secrets d’Etat, que les vérités gênantes brûlent aussi dans la pipe de ces Maigret pour s’évanouir en fumée. Et, les poings serrés, les vu les rats en gabardine ronge tous nos drapeaux. Ah ! les bien-pensants peuvent pavoiser ! La Sorbonne entre en servitude. Ah ! les folliculaires aux ordres peuvent applaudir ! La Sorbonne a retrouvé son calme et les murs leur mémoire du vide. On nettoie la Sorbonne ? Voire. La jeunesse ouvrière, ces dizaines de jeunes chômeurs prêts, hier, à toutes les résistances, cette jeunesse n’a pas sali la Sorbonne. Au contraire, elle y était chez elle. C’est cela la démocratisation de l’enseignement. C’est cela la révolution universitaire. Tout le reste, tous les colloques, toutes les réformes entre initiés n’intéressent que les gens d’un même monde, l’ancien. Furieux d’avoir raté « l’opération des Katangais », furieux de subir une Faculté libérée et ordonnée par ses occupants, le Pouvoir a voulu montrer sa force aux électeurs, tandis qu’il prouvait, en fait, son hypocrisie et sa lâcheté. (…)
Allons ! finissons-en. Nous reprendrons la Sorbonne. Définitivement. Nous la rendrons à sa destination populaire. »


Gaelle Kermen, Kerantorec, le 7 juin 2018

Jacques-Arnaud PENENT
Maurice Clavel

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

En exclusivité numérique sur Amazon tout l’été 2018

Combat Nº 7440 Lundi 17 Juin 1968

Journal de Paris devise : « de la Résistance à la Révolution »

Combat_17_juinL’IMPOSTURE

SOUS PRÉTEXTE D’UNE ENQUÊTE JUDICIAIRE LA POLICE INVESTIT ET FAIT ÉVACUER LA SORBONNE

Extrait de l’éditorial

Fort de ses victoires sociales, fier d’avoir noyauté les milieux étudiants et semé la discorde, le pouvoir se montre de plus en plus boulimique et glouton. Hier, les choses se sont pourtant gâtées : dans son impatience, la police prenant prétexte d’une sombre histoire de blessé accueilli à la Sorbonne, devait évacuer les étudiants « manu militari » et chasser les irréductibles en pénétrant de nouveau dans la cour de la Faculté des Lettres, comme ce fut le cas le 3 mai, avec l’assentiment du recteur Roche. Cette agression, à la différence de ce qui s’est passé à l’Odéon, montre bien que le pouvoir entend réprimer, et que la volonté de s’informer comme M. Ortoli, comme celle de négocier affichée par M. Pompidou est une imposture, un message éhonté. En effet, alors que les occupants de la Sorbonne avaient fait eux-mêmes leur ménage, en éliminant les « Katangais » et en déclenchant l’opération « propreté », il n’y avait aucune raison de s’attaquer aux commissions de travail, qui restaient justement en place pour préparer ce plan de réforme, en y associant les enseignants, et le personnel administratif de la Sorbonne. (…)
Il est évident que cette fois-ci encore, le pouvoir emportera la première manche. Mais, qu’il n’ait pas assimilé la leçon, qu’il cherche à reprendre par la force les facultés occupées, qu’il croit avoir tué la contestation dans l’œuf en reprenant possession de quelques vieilles bâtisses, voilà bien qui dénote l’incorrigible aveuglement de ce régime. La jeunesse ne capitulera pas, même si elle baisse la tête devant les fusils, même si la rue devient calme. La coupure du pays redevient une menace qui précipitera la décomposition du régime, à moins que le général de Gaulle n’y instaure une dictature fasciste.  (…)
COMBAT

HEURTS AU QUARTIER-LATIN ET A SAINT-GERMAIN

Après l’évacuation de la Sorbonne, les étudiants ont manifesté par petits groupes et ont été chargé par la police (en page 16 le reportage de Jacques-Arnaud PENENT)

VOTE CHEZ RENAULT CE MATIN

  • Peugeot : le vote est ajournée
  • Citroën : la CFDT se retire des négociations
  • La vente des quotidiens parisiens perturbée ce matin par la grève des vendeurs

LES GUEUX

par Maurice CLAVEL

Soyons précis. Soyons froids. Cette fois, c’est absolument injustifiable.
Le mois dernier l’affolement d’un recteur, le vertige d’un ministre devant la nouveauté de la contestation pouvait offrir un semblant d’excuse à cet attentat unique : l’entrée de la police en Sorbonne.
Il y a quelques jours encore le désordre du « bateau ivre » que décrivait un peur trop complaisamment un de nos confrères, pouvait offrir une apparence de motif à un « nettoyage ». Il s’agissait de glisser en fraude d’un sens à l’autre du mot « nettoyer ».
L’ennui pour eux, c’est que la Sorbonne, les étudiants l’avaient nettoyée eux-mêmes. Dès lors, il ne leur restait plus que le prétexte d’une très bizarre histoire, que je n’ai pas encore les moyens de résoudre et que je ne saurais trancher, me méfiant de ma formation : on sait en effet combien l’affaire Ben Barka-Figon m’a éduqué sur ce régime.
La cause est entendue. Ils récidivent et savent ce qu’ils font. Il n’y a pas de pardon. Le cri « de Gaulle assassin » n’est pas encore sorti de ma gorge, malgré le gaz et la honte qui s’y pressaient.
Mais aussi vrai que Georges Bernanos m’a investi, quand j’avais 20 ans, pour continuer sa tâche, j’écris, je crie, comme il l’eût fait, que ce sont des gueux.
Ceci au nom de la plus jeune et de la plus vieille France.


Gaelle Kermen, Kerantorec, le 7 juin 2018

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

En exclusivité numérique sur Amazon tout l’été 2018

Combat Nº 7439 Samedi 15 Juin et Dimanche 16 juin 1968

Journal de Paris devise : « de la Résistance à la Révolution »

Combat_15-16_juinTrois promesses…

M. DEBRÉ : l’austérité

  • Le ministre des Affaires Étrangères laisse prévoir une nouvelle répartition des masses budgétaires au détriment des programmes militaires, de certains programmes civils et de l’aide aux pays sous-développés.
  • Il n’affirme pas que la France respectera l’échéance européenne du 1er juillet.

M. POMPIDOU : la fermeté

  • Le Premier Ministre mettra « hors d’état de nuire un certain nombre de gens qui vont essayer de troubler les élections ».
  • Il annonce que les incidences de la crise sociales sur le plan économique et financier seront lourdes.

M. ORTOLI : une nouvelle Université conçue selon trois directions

  • une refonte de la structure des Facultés
  • une nouvelle forme et un nouveau contenu des enseignements
  • une ouverture vers des débouchés professionnels

L’ODÉON FERMÉ APRÈS SON ÉVACUATION

  • Après l’expulsion des Katangais, la Sorbonne est livrée aux balayeurs.

LE PATRONAT RÉCLAME DES MESURES D’URGENCE

  • et notamment des facilités financières et fiscales et la liberté des prix

Métallurgie : négociations difficiles

Un croche-pied de Pompidou à Giscard

  • Il oppose un concurrent UDR à M. Poniatowski.

(p. 16) dernière page

(extrait) ODÉON : E finita la comedia par Jean-Claude KERBOURC’H

« Après que les étudiants ont expulsé les « Katangais » de la Sorbonne, la police fait évacuer l’Odéon

  • 2 h Tous les étudiants sont évacués de la Sorbonne par le Comité d’Occupation. Seuls demeurent les Katangais et le « service d’ordre.
  • 4 h Ultimes négociations entre le Comité d’occupation de la Sorbonne et les « Katangais ». Jacques Sauvageot, président intérimaire de l’U.N.E.F., participe aux négociations.
  • 4 h 30 Les « ‘Katangais » demandent un répit de douze heures et font savoir qu’ils accepteraient de sortir de la Sorbonne à 17 h 30 (vendredi 14 juin)
  • 5 h Dans la cour de la Sorbonne, le service d’ordre, auquel se sont jointes des équipes de différentes facultés, se rassemble, tandis que circulent des consignes d’assaut.
  • 5 h 30 Le service d’ordre des étudiants annonce un dernier ultimatum de dix minutes.
  • 5 h 40 Les bagarres commencent. Mêlée confuse, poursuites dans les couloirs, éclatement des explosifs et des cocktails Molotov qui apparaissent dans les mains des uns et des autres. Coups, hurlements, vitres qui volent en éclat, sang sur le sol.
  • 5 h 48 Plusieurs voitures de pompiers alertés par une estafette de la Sorbonne arrivent.
  • Peu après 6 heures, tandis que les pompiers éteignent des débuts d’incendies, les « Katangais » sortent un à un de la Sorbonne par une des poternes de la rue Saint-Jacques. Ils rejoignent l’Odéon où ils sont accueillis par des embrassades.
  • 9 h D’importantes forces de police cernent l’Odéon théâtre de France. M. Grimaud, préfet de police, dirige en personne l’opération.

Quand je sors du théâtre, il n’y a cependant aucune force de police. À la Sorbonne, on a retroussé ses manches pour balayer la cour, les couloirs et les amphis. On veut faire une faculté toute propre. »


Gaelle_68
Photo © Jakez Morpain 1968-2018

Gaelle Kermen, Kerantorec, le 5 juin 2018

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

En exclusivité numérique sur Amazon tout l’été 2018

 

Combat Nº 7438 Vendredi 14 Juin 1968

Journal de Paris devise : « de la Résistance à la Révolution »

Combat_14_juinDE GAULLE S’EXÉCUTE : IL REND SALAN

La libération prochaine du chef de l’OAS est le prix que doit le Président de la République à l’armée pour l’avoir maintenu au pouvoir

  • Le colonel Lacheroy mis en liberté provisoire à son retour d’Espagne

M. CHALANDON : IL FAUDRA 2 ANS POUR EFFACER LES EFFETS DE LA CRISE

  • Ouverture des négociations chez Citroën
  • Optimisme à Renault et Peugeot
  • La CGT accuse la CFDT d’avoir rompu l’unité d’action

BAC LE 27 JUIN A PARIS

  • Les étudiants nettoient la Sorbonne – concrètement en procédant à une opération propreté – politiquement en luttant contre la « congolisation »
  • Cohn-Bendit serait autorisé à rester en Grande-Bretagne

OPÉRATION LÉGISLATIVES : BOULOGNE-BILLANCOURT

« Le général de Gaulle continue de payer ses dettes. Le plus urgent a été de donner aux travailleurs ce qu’ils demandaient, moyennant quoi le P.C. et la CGT ont accordé un sursis au régime. Maintenant il faut régler le second créancier : l’armée, dont la fidélité sollicitée il y a quelques semaines a permis aux gaullistes de rester en place. (…)
Il y a assez longtemps que nous demandons l’amnistie pour nous réjouir que les événements l’aient imposée. Un groupuscule d’étudiants aura plus fait pour elle que n’importe quoi. C’est une des malices de l’histoire. Mais au fait, et les étudiants ? Pour eux, pas de cadeau, pas de rançon, pas de dette ! Ils apprendront ainsi que la révolution ne profite jamais qu’aux grandes personnes qui ont de l’expérience et l’habitude des affaires. Certains en tireront la conclusion que tous les élans spontanées sont inutiles, d’autres se convaincront qu’une révolution ne doit pas s’arrêter en chemin. (…)
Il n’y a plus rien désormais, politiquement, à la droite du gaullisme. (…) On est très loin de la société nouvelle. Mais on ne sait jamais : le jour où cela lui sera nécessaire, le général de Gaulle s’entendra avec quelque groupuscule trotskyste ou maoiste et il abandonnera un autre de ses principes et il oubliera une autre de ses paroles… »
COMBAT

Dernière page

LES ÉTUDIANTS NETTOIENT LA SORBONNE

Communiqué du Comité d’Occupation de la Sorbonne

« Après la campagne de presse déclenchée contre la Sorbonne et qui vise à discréditer notre mouvement, le comité d’occupation communique :

  1. Un certain nombre de groupes irresponsables qui ne sont ni étudiants ni travailleurs, profitent de la situation de la situation créée ces derniers jours, pour imposer un contrôle quasi policier de la Sorbonne.
  2. La situation sanitaire de la Sorbonne est mauvaise. Elle exige des mesures d’urgence qui ne peuvent être prises que lorsqu’un certain nombre de locaux et d’escaliers seront évacués.
  3. En conséquence le comité d’occupation a décidé, en accord avec les diverses organisation d’étudiants et d’enseignants, de fermer progressivement l’ensemble de la Sorbonne à l’exception de la cour, des cinq amphithéâtres donnant sur la bibliothèque et de l’escalier C.
  4. Cette fermeture durera 48 heures, de façon à nettoyer et désinfecter l’ensemble de ces locaux. Le comité d’occupation a, depuis plusieurs jours cherché, cherche à faire accepter cette mesure aux groupes irréductibles. Devant leur refus, il lance un appel à tous les militants pour l’aider à garder la Sorbonne au service de la lutte.
  5. Nous ne pouvons autoriser plus longtemps que soit donné au pouvoir le prétexte d’intervenir avec ses CRS.
  6. Le comité d’occupation convoque tous ceux qui veulent participer à cette réorganisation à se rendre à 17 h 30, à l’amphi Descartes.

A l’amphi Descartes, après un « filtrage » sérieux, une centaine de militants seulement ont été admis. Dans la cour, par contre, plus de 3 000 personnes attendaient les « consignes ». Le comité d’occupation a fait voter par les militants des comités d’action la fermeture totale pour 48 heures de la Sorbonne à l’exception e la cour, du grand amphi, de l’amphi Descartes et de l’escalier C où sont groupées les commissions.

Le comité d’occupation, exprimant la volonté des militants étudiants, vise en fait l’expulsion des Katangais et de certains autres groupes incontrôlés. Les étudiants sont bien décidés à éviter les incidents graves. Ils savent aussi que le sort de leur Mouvement est au prix de ce « nettoyage ». Réfugiés dans les locaux du rectorat, les Katangais ne semblent pas décidés à négocier. Il reste qu’en dehors de la Sorbonne, certains n’attendent que de providentiels incidents. A la Sorbonne pourtant, la décision est prise, et si nécessaire, les comités d’Action seront mobilisés

BALAYER LA SORBONNE

Depuis quelques jours, la Sorbonne était livrée aux insectes. Certains confrères se sont soudain intéressés « au camp retranché ». (…) Le Comité d’Occupation, approuvé et soutenu par les militants, a décidé de rendre la « Sorbonne aux étudiants ».
Cela vise, bien sûr, les fameux Katangais. Surgis du néant, vite baptisés sur les « barricades », ce groupe s’est installé le 16 mai à la Sorbonne. D’autres groupes l’ont bientôt suivi. Sous la direction de « Jacky », une dizaine, puis une vingtaine ont servi, à leur manière, la Révolution.
Abusant de l’atmosphère d’alors, ils imposèrent vite leur loi et leurs méthodes. Ne parlant pas, pour l’instant, de leurs trafics. Disons seulement que la présence d’un certain nombre de mercenaires en rupture de Congo, ou de prison, ne peut servir que le Pouvoir. En effet, il n’est pas évident que, moyennant finances (un mercenaire, n’est-ce-pas…), les polices du Régime ne s’en servent déjà. (…)
Certes, en été, les fenêtres ouvertes avec la lumière attirent irrésistiblement les insectes en même temps que l’air frais. Mais, le jour venu, les insectes meurent au pied des lampes. Il suffit de balayer. La nuit de la Sorbonne a trop duré. La provocation policière devenait trop claire. Pour l’avoir compris, les étudiants permettent enfin à tous les militants de respirer. De respirer un air moins vicié.
J.A.P.


Gaelle Kermen, Kerantorec, le 4 juin 2018

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

En exclusivité numérique sur Amazon

Combat Nº 7437 Jeudi 13 Juin 1968

Journal de Paris devise : « de la Résistance à la Révolution »

Combat_13_juinLA RUE HORS-LA-LOI

Le gouvernement dissout les groupes révolutionnaires et interdit les manifestations

LA MANIFESTATION GAULLISTE DU 18 JUIN MAINTENUE

« Se sentant sans doute fort de l’irritation que provoque dans une grande partie de l’opinion la violence des dernières manifestations, le gouvernement vient de prendre deux décisions qui pourraient bien en annoncer d’autres et qui traduisent en tous cas un net durcissement de sa position à l’égard de sa position à l’égard des étudiants rebelles. En dissolvant les groupes révolutionnaires, il ne donne pas seulement un gage au public, mais également à un assez grand nombre d’étudiants que l’action violente indispose, dans la mesure où elle compromet les travaux d’élaboration de la réforme universitaire. Mais la seconde mesure neutralise les effets de la première : la majorité des étudiants ressentira comme un défi l’interdiction de toutes les manifestations de rue. » (…) « Mais il est vrai que le régime entend tirer les fruits de la psychose d’inquiétude qui s’est emparée du pays. (…) Nous avons été les premiers à demander ces élections mais pas n’importe lesquelles. Ce n’est pas à chaud qu’on rapporte une réponse électorale à un problème politique. »
COMBAT 

Les étudiants ont annulé hier leur manifestation

Les groupements visés par la décision gouvernementale sont le Mouvement du 22 Mars et les mouvements trotskystes et pro-chinois

  • Les émeutes de l’autre nuit à Paris ont fait 194 blessés parmi les manifestants et 75 dans le service d’ordre.
  • En province et surtout à Toulouse elles ont été souvent très violentes.
  • Un second mort des suitées des incidents de mardi à Sochaux où l’usine a été réoccupée par les grévistes.

Couve répète : il n’y aura pas de dévaluation

Il mise sur le dynamisme de l’économie pour absorber le prix des mesures sociales

  • Pour modérer les augmentations inévitables des prix, le gouvernement se contentera du système des contrats de programme.
  • Les allocations familiales et l’aide aux personnes âgées majorées à compter du 1er Juillet.
  • Le décret ramenant le ticket modérateur à 25 % sera publié prochainement.
  • Peugeot et Renault : des bases sont jetées par les syndicats pour la négociation.

Les premières émissions de la campagne à la TV

  • M. Waldeck-Rochet a fait hier patte de velours en lançant un appel à l’union et en affirmant que le PC était le parti de l’ordre et de la sagesse
  • M. Duhamel a plaidé le refus de la division de la France en deux blocs et lancé un appel au centre-gauche.
  • M. Pompidou a invité les Français à réunir une forte majorité pour la défense de la République.

Gaelle Kermen, Kerantorec, le 3 juin 2018

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

 

Combat Nº 7436 Mercredi 12 Juin 1968

Journal de Paris devise : « de la Résistance à la Révolution »

Combat_12_juinDE NOUVEAU LA RUE…

« Il n’y avait pas d’autres moyens pour les étudiants d’exprimer leur volonté que sous la forme brutale qu’ils ont adoptée en mai dernier. Lorsque par dizaines de milliers ils se battaient sur les barricades et défilaient dans Paris, cela signifiait quelque chose : cela signifiait une réaction unanime contre les lois d’une société qui méprise la dignité de l’homme, cela signifiait également une réponse au défi stupide qu’un gouvernement fanfaron leur avait lancé en réduisant leur colère aux dimensions d’une agitation groupusculaire. De cette manière, les étudiants sont au moins arrivés à leurs fins : ils ont mobilisé l’attention de l’opinion, ils ont provoqué chez les Français une crise de conscience salutaire, et ils ont imposé leur droit à participer à l’élaboration de leur propre destin. Ce ne sont pas de minces victoires, même si elles ne sont pas encore consolidées. » (…)
« Ce n’est pas au hasard de combats de rue qu’on pensera cette société nouvelle. Les barricades étaient nécessaires pour exprimer une ferveur et une volonté de libération, et pour donner un élan à un mouvement juste. Elles sont néfastes dans la mesure où le mouvement a trouvé sa dynamique et posé ses premiers jalons. »
COMBAT

GRÈVES : DURCISSEMENT DANS LES SECTEURS PARALYSÉS

La tension reste vive à Sochaux après les heurts violents qui ont opposé hier les grévistes de Peugeot aux forces de l’ordre et qui ont fait un mort

  • Fermeture des usines Renault à Flins après le départ des forces de l’ordre et la réoccupation par les grévistes
  • CGT et CFDT appellent à un arrêt de travail d’une heure cet après-midi
  • les ouvriers de Sud-Aviation s’opposent à la reprise du travail préconisée par les syndicats

ÉTUDIANTS : RELANCE DE L’AGITATION

Hier soir à Paris manifestations dans tous les quartiers, en réponse à la mort du lycéen noyé à Meulan

  • La police a empêché la formation du cortège, mais les étudiants se sont dispersés en petits groupes d’action.
  • Partout dans Paris des barricades se sont élevées aussitôt dégagées par les forces de l’ordre

Lycées : reprise aujourd’hui

  • Le SNES et le SGEN l’ont décidée, mais, en pratique, la situation ne sera normale qu’en fin de semaine.

Baisse des valeurs françaises à la Bourse et nombreuses tractations sur l’or

De Gaulle entame-t-il ses 100 jours ?


Gaelle Kermen, Kerantorec, le 3 juin 2018

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

Combat Nº 7435 Mardi 11 Juin 1968

Journal de Paris devise : « de la Résistance à la Révolution »

Combat_11_juinLe Centre veut sa percée

  • M. Duhamel présente demain ses candidats à Paris. Il était hier à Rennes et à Bordeaux, il sera aujourd’hui à Lyon, Strasbourg et Lille.

  • M. Giscard d’Estaing réclame « la liberté dans la majorité ».

Social : encore des épines

  • Les négociations piétinent dans la métallurgie

  • La grève reprend aux usines Peugeot

  • Mais reprise hier à Rhodia-Aceta-Besançon et ce matin à Sud-Aviation

 

  • Affrontement hier près de Meulan entre manifestants et policiers : un mort

  • Chaban-Delmas félicite le P.C.

    Il approuve le Parti Communiste d’avoir « joué la carte de la légalité »
  • Hausse record de l’or hier à Paris

  • Pour l’Université, du neuf et du raisonnable par Jean CHARBONNET

L’ESPRIT DE MAI

par Jacques-Armand PENENT

« (…) L’Esprit de Mai, de ce mois qu’on saluera comme avènement, celui justement de l’Esprit sur les ruines de l’imposture humaniste, petit homme machine aux rouages cartésiens, de l’imposture technocratique, petits messieurs aux rouages néo-cartésiens, celui de l’Esprit qui déplume les Anges et dépave les rues, celui de lEsprit qui vous rend la Parole, et qui finira par vous faire croire aux miracles, à la folie… La Révolution de Mai a, sans doute, dressé des barricades mais surtout renversé les murailles par quoi nous restions prisonniers et convaincus de l’éternité de leur Ordre…
Abattue la muraille du langage, des frileuses solitudes, des majestés sordides. A la lueur des grenades, nous en avons appris davantage sur le Régime, sur le socialisme, sur la liberté, sur la Révolution, davantage qu’à la terne lumière de nos anciens jours. »


Gaelle Kermen, Kerantorec, le 28 mai 2018

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

Combat Nº 7434 Lundi 10 Juin 1968

Journal de Paris devise : « de la Résistance à la Révolution »

Combat_10_juinELECTIONS :

une campagne comme si de rien n’avait été

Dans la plupart des circonscriptions, les mêmes formations présentent les mêmes programmes selon les mêmes schémas

Plus de 3 000 candidats contre 2 211 en 1967

GEORGES BIDAULT FAIT SA RENTRÉE

  • Il a exposé hier devant la presse son contentieux avec le régime

JEAN LECANUET CANDIDAT À ROUEN

  • dans la première circonscription contre M. Dusseaulx

GISCARD DEVANT LA PRESSE CET APRÈS-MIDI

MEETING DU PC CE SOIR AU PALAIS DES SPORTS

Le mouvement de reprise se poursuit

  • malgré certains îlots de résistance, notamment dans la métallurgie
  • Flins : Renault appelle les ouvriers à la reprise, mais les mots d’ordre de grève sont maintenus

Université : remous à la FEN

  • où le mot d’ordre de reprise a été très diversement accueilli
  • Le projet de Baccalauréat 1968 est publié au Journal Officiel
  • Etats Généraux étudiants partout en France

Pain plus cher aujourd’hui

  • L’augmentation des salaires et les nouvelles conditions de travail entraînent cette hausse dans le district parisien

Gaelle Kermen, Kerantorec, le 31 mai 2018

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

Combat Nº 7433 Samedi 8 Juin et Dimanche 9 juin 1968

Journal de Paris devise : « de la Résistance à la Révolution »

LE ROI NU

Combat_8_juinVIDE ET AVANTAGEUX, DE GAULLE A LIVRÉ SANS PUDEUR LES RECETTES DE SON PERSONNAGE

Un vieux Président de la République dans un vieux salon racontant devant un vieux jeune homme sa vieille chanson à un vieux pays : c’est exaltant ! Voilà ce à quoi nous sommes condamnés. Eh bien, ce chromo défraîchi, ce livre d’images fades à l’usage de puples débiles, ces simagrées ostentatoires justifient ce qui vient de se passer en France. Cela justifie que des jeunes gens brisent tout et que des politiciens abusifs exploitent leur colère. Cela le justifie et en partie l’explique. Il n’y a pas un garçon de vingt ans en pleine santé d’esprit qui puisse ne pas être totalement sourd aux paroles qu’il a entendues hier soir, de même qu’il n’y a pas un coitoyen conscient des devoirs de l’Etat qui puisse ne pas être choqué par tant de désinvolture. (…)

On aurait envie de rire, si n’était l’enjeu. (…) Or une fois de plus de Gaulle a gagné parce qu’il a touché bas. De Gaulle restera au pouvoir avec une solide majorité. Et sous le poids de cet homme et de cette majorité, la France se défera un peu plus encore, et l’Etat prêtera un peu plus encore le flanc aux forces adverses dont certaines sont le meilleur de la nation, mais dont certaines autres sont, il est vrai, les pires. »
Philippe TESSON

JE SUIS L’ANGE VERS LEQUEL A LA FIN DES FINS, COURT LA FOULE POUR S’ARRACHER AUX DÉMONS MALFAISANTS

LA CRISE

  • Le 29 mai j’ai eu la tentation de me retirer, mais devant la menace de subversion, une fois de plus je me suis résolu… à ne pas quitter l’Histoire.
  • La situation était encore pour moi insaisissable lorsque je suis parti pour la Roumanie.
  • L’entreprise communiste totalitaire, inquiète et furieuse de voir une fraction révolutionnaire se dresser en dehors d’elle et contre elle a décidé tout à coup de noyer le tout dans la grève généralisée.
  • Le remaniement ministériel : dans une crise pareille, c’est assez naturel qu’on assure la relève des hommes.
  • Les forces de l’ordre ont fait et font très bien leur devoir tout entier face aux étudiants brise-tout.

LES RÉFORMES

  • Entre le communisme et le capitalisme, il y a une troisième solution : la participation, qui change la condition de l’homme au milieu de la civilisation moderne. Je ne suis pas gêné dans ce sens-là d’être un révolutionnaire.
  • L’amélioration des salaires est apparente, car les chiffres d’augmentation ne signifient rien si l’économie et les finances ne peuvent pas le supporter.
  • Ce qui a été alloué, c’est ce qui de toutes façons aurait été obtenu en 1968 et 1969.
  • Il faut encore dix ans pour que la mutation agricole aboutisse.

LES ÉLECTIONS

  • Depuis que l’Assemblée nationale a été élue, elle avait vocation d’être dissoute : il y avait dedans une majorité qui n’en était pas une.
  • Si les résultats des élections sont bons, la République et les libertés seront assurées, et des perspectives élargies s’ouvriront pour les gouvernements.
  • Le référendum aura lieu en son temps et sous la forme qui conviendra.

L’UNIVERSITÉ

  • Il faut faire en sorte que l’Université ne vive plus pour elle-même, en dehors des réalités ; il faut qu’elle corresponde aux besoins modernes de notre pays ; elle doit fournir des élites adaptées à chaque activité.
  • La refonte et le fonctionnement de l’Université doivent se faire avec la participation de tous ses maîtres et de tous ses étudiants.

Reprise dans le primaire

  • Toutes les écoles ont rouvert hier leurs portes mais de nombreux instituteurs poursuivent la grève.
  • Secondaire : le SNES maintient la grève mais certains autonomes reprennent les cours.

Violents accrochages à Flins

  • Etudiants et ouvriers se sont battus toute la journée d’hier contre les policiers qui barrent l’accès des usines Renault
  • La CGT « dénonce » M. Geismar et les étudiants comme provocateurs

Gaelle Kermen, Kerantorec, le 28 mai 2018

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

Combat Nº 7432 Vendredi 7 Juin 1968

Journal de Paris devise : « de la Résistance à la Révolution »

Combat_7_juinElections : l’inconnue est au centre

  • M. Duhamel lance ses troupe sur une voie médiane entre le gaullisme et le communisme
  • Le PC dénonce à la fois les « gauchistes » et les tenants d’une troisième force

La mort de KENNEDY : un défi à l’Amérique

  • La disparition du sénateur de New-York affaiblit les forces favorables au renouveau politique
  • Robert Kennedy sera inhumé demain au cimetière national d’Arlington

L’activité économique se normalise peu à peu

  • mais des secteurs entiers comme celui de la métallurgie restent paralysés
  • Le trafic reprend normalement aujourd’hui à la RATP, mais la remise en marche de la SNCF et de la RATP est plus lente

Renault : les grévistes chassés de Flins

  • venus manifester à Paris, un incident les a opposés à des anciens combattants

M. Roland Dhordain directeur de la Radio

  • M. Guena attend des propositions de l’Intersyndicale pour la reprise des émissions

Gaelle Kermen, Kerantorec, le 29 mai 2018
Blog auteur : gaellekermen.net

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

 

Combat Nº 7431 Jeudi 6 Juin 1968

Journal de Paris devise : « de la Résistance à la Révolution »

Combat_6_juinLA GRÈVE SE MEURT

Reprise progressive du travail à la SNCF, à la RATP, aux PTT et dans la Fonction Publique

La situation reste confuse dans le secteur privé

  • Industrie automobile : point mort
  • Industries aéronautiques : piétinement
  • Aviation civile : règlement en vue
  • Protocoles d’accord conclus à l’Energie Atomique, à l’Union des Industries Métallurgiques et Minières et dans le sucre
  • Enseignement : pas de reprise à prévoir avant demain au plus tôt
  • L’UNEF refuse à M. Ortoli la qualité d’interlocuteur valable

De Gaulle demain soir à 20 heures à la télévision

  • M. Couve de Murville : pas de menaces immédiates pour la trésorerie et la monnaie
  • M. Jean-Jacques de Bresson directeur général de l’ORTF
  • M. Pisani crée un Mouvement pour la Réforme et présentera des candidats
  • Dénonçant la supercherie de la consultation et l’incapacité de la majorité gaulliste à assurer les réformes, M. Cornut-Gentille abandonne ses mandats

KENNEDY LUTTE CONTRE LA MORT

Les chirurgiens réservent leur pronostic jusqu’à la nuit prochaine après l’opération qu’ils ont pratiquée hier

  • Dans la meilleure hypothèse, une seconde intervention serait nécessaire
  • Aucune indication n’a été livrée sur les mobiles du meurtrier, un Arabe de 25 ans

Gaelle Kermen, Kerantorec, le 22 mai 2018

Blog auteur : gaellekermen.net

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne