Bibliographie de Gaelle Kermen : liens universels

Bibliographie des livres de Gaelle Kermen

disponibles dans les librairies numériques depuis 2010

en liens universels permettant de trouver immédiatement la librairie en ligne qui vous convient

Liens fournis par Books2Read : https://books2read.com/links/ubl/create/


Publications 2019

Aeon Timeline plus simple pour les francophones Un nouvel espace-temps
https://books2read.com/u/4DEZor

Publications 2018

Des pavés à la plage Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne https://books2read.com/u/4Dlz2O

Deux versions brochées

Scrivener 3 plus simple pour les francophones books2read.com/u/31x56D

Scrivener 3.0 Introduction aux tutoriels anglais (gratuit) https://books2read.com/u/baz5j6


Publications 2017

Le Festival de Wight 70 vu par 2 Frenchies https://books2read.com/u/mBP7AA

Aquamarine Revisited édition du cinquantenaire https://books2read.com/u/mYonDY

Smashwords plus simple pour les francophones https://books2read.com/u/b62plW


Publications 2016

Scrivener plus simple pour iPad et iPhone https://books2read.com/u/me0nGV

Scrivener plus simple pour Windows https://books2read.com/u/4XKdEL

Scrivener plus simple pour Mac https://books2read.com/u/bppd6E


Publications 2011

Journal 60 http://books2read.com/u/m2v26o

Les Maquisards du Bois de Vincennes https://books2read.com/u/brG76M

Le Soleil dans l’Oeil https://books2read.com/u/bQ9XgE


Publications 2010

Le Vent d’Avezan https://books2read.com/u/mZP7pl

Au Loin un Phare https://books2read.com/u/bWze8W

Aquamarine 67 https://books2read.com/u/mVB12P



portraitGaelleKermenparAnaLDS
Gaelle Kermen est l’auteur des guides pratiques Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, Windows, iOS et Scrivener 3, publiés sur toutes les plateformes numériques.

Diariste, elle publie les cahiers tenus depuis son arrivée à Paris, en septembre 1960. Publications 2018 : Journal 60 et Des Pavés à la plage Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne.

Vaguemestre depuis 1997, blogueuse des années 2000, elle publie plusieurs blogs sur ses sujets de prédilection, l’écriture sur gaellekermen.net, les chantiers d’autoconstruction sur kerantorec.net, les archives d’un demi-siècle sur aquamarine67.net et les voyages ici ou ailleurs sur hentadou.wordpress.com.

Conseils pour faire un service de presse sur Smashwords

Un des grands avantages de Smashwords est de permettre de faire des services de presse, par le Coupon Manager.

Sur Amazon, on peut offrir des coupons cadeaux, mais rien n’oblige le récipiendaire à l’utiliser pour acheter votre livre. Pas pratique. Pas gratuit.

Sur Smashwords, c’est simple, pratique et gratuit.


On va dans la page Dashboard, on clique sur Coupon Manager dans la fenêtre de droite. On choisit le livre et on règle les champs selon nos désirs, en décidant de la date de validité du coupon.

1-Marketing
Dashboard > Coupon Manager
1-DashboardCoupon
Sélectionner le livre et cliquer sur Generate Coupon
3-CouponManager
Paramètres du coupon

Discount = 1OO% / Price = $0.00
Date d’expiration
Description = (ici ce coupon est destiné au groupe Facebook des scrivonautes de ScrivenerFR)
Nombre de téléchargements possibles (ici, le nombre des membres du groupe)
Coupon public ou privé (ici, privé), cocher la case pour le rendre public.

4-CouponFR
Code généré à transmettre en service de presse
5-PrixSmashwords
Sur la fiche du livre cliquer sur Buy
6-CodeSW
Mettre le code dans le champ Coupon Code et cliquer sur Apply Coupon

Les promotions peuvent se faire à prix réduit.

Si le service de presse est gratuit, aucune carte bancaire n’est nécessaire. Il suffit de créer un compte Smashwords, ce qui est une bonne façon de faire connaissance avec le site de publication indépendante californienne.

L’avantage est d’avoir tous les formats numériques disponibles.

Belles lectures et beaux apprentissages !


Gaelle Kermen
Kerantorec, le 16 août 2018


Groupe francophone ScrivenerFR


Cet article développe un chapitre du Guide pratique Smashwords plus simples pour les francophones

Sur Amazon au format mobi Kindle

Sur Kobo au format ePub

Sur Smashwords en ePub, mobi, PDF, LRF

Conseils pour bien lire un ebook de guide pratique avec captures d’écran

Il n’est jamais inutile de donner quelques conseils pour mieux utiliser nos outils numériques. On n’a pas forcément fouillé toutes les possibilités offertes et on peut ainsi se priver d’un confort indispensable à une bonne vision de lecture, en particulier des illustrations d’un guide pratique en ebook.


Lire un roman en mode Portrait

Lire un roman sur un Kindle, un iPad, une tablette, une liseuse Nook, Kobo, Bookeen, quelle que soit sa marque, est chose simple : on le tient dans le sens de la hauteur comme on le ferait d’un livre papier. Cette présentation est dite Portrait.


Lire un guide pratique en mode Paysage

Lire un guide pratique nécessite de bien voir les images, le plus souvent faites de captures d’écran de logiciels, applications ou sites internet. Il vaut mieux changer l’orientation du support numérique dans le sens de la longueur. Cette présentation est dite Paysage.

Les Kindle des premières générations n’affichent pas les images en couleur. Je ne les recommande pas pour la lecture des guides pratiques.

Les captures d’écran explicatives seront plus lisibles en couleur sur l’application Kindle Amazon de votre ordinateur ou de vos supports numériques.


Faites vous-même les tests en changeant d’orientation

Ainsi, si je regarde une page au format Portrait, la capture d’écran n’est pas très grande.

Ecran_Portrait
écran d’iPhone 6 en Portrait

Je bascule l‘iPhone 6 en mode Paysage et je vois parfaitement le tableau issu de Scrivener.

Ecran_Paysage2
Ecran d’iPhone 6 en Paysage

Sur les iPhone à partir du 6, on peut agrandir les captures d’écran avec deux doigts comme on le fait des photos.

AgrandissementIPhone6
Agrandissement d’un écran du livre de MarieBo sur iPhone 6 avec deux doigts

Faire les bons réglages de lecture

Pour bien afficher les images, il faut faire des réglages en cliquant en haut et à droite des écrans sur :

  • (Kindle) Aa Défilement continu
  • (iPad) aA  Faire défiler

Defil_Kindle
Réglages Kindle
Defil_iPad
Réglages iBooks

Ma méthode d’apprentissage par guide pratique illustré

  • Quand je découvre un nouveau guide pratique, je le lis d’un bout à l’autre sur mon iPad (défilement continu et paysage) pour avoir une idée générale de toutes les possibilités du nouveau logiciel, de la nouvelle application ou du site à utiliser. Je suis souvent dans un demi-sommeil, car je lis dans mon lit, mais j’intègre beaucoup de paramètres de cette façon subconsciente.
  • En général, j’ai de nombreuses idées qui me viennent à l’esprit lors de cette première étape. Je les laisse se développer tranquillement.
  • Ensuite, je vois ce que je peux faire sur le logiciel ou l’application. Je fais mon travail en testant certains trucs compris à la première lecture.
  • Puis, si je bute sur une fonction, je reprends le guide en visualisant le chapitre concerné, je mémorise les procédés, je crée les images mentales dont j’ai besoin et les mets en pratique. J’ai rarement besoin d’avoir un livre ou une tablette près de moi.
  • C’est un entrainement cérébral qui me réussit plutôt bien de faire confiance à ma mémoire tout en gardant la possibilité de tout vérifier à portée de clic !
  • Quelques semaines ou mois plus tard, je relis tout le guide d’un œil neuf avec le recul de l’expérience et je découvre des trucs plus subtils que je n’avais pas compris au début.
  • Je les mets en pratique et ainsi je maîtrise de mieux en mieux mes apprentissages.

À vous de trouver la façon dont vous mémorisez le mieux les manipulations qui correspondent à vos besoins de travail. Bonne lecture !

Gaelle Kermen,
Kerantorec, 15 août 2018


  1. Merci à Marie Bo d’avoir attiré mon attention sur ce défaut de vision qu’on a en lisant la tablette comme un roman alors qu’on voudrait décrypter un guide pratique.
  2. Marie Bo a écrit un guide pour faire les guides pratiques avec Power Point et Kindle Creator Texbook : Publier sur Kindle avec Power Point.
  3. Je prends ces exemples de réglage avec les supports de lecture que j’ai sous la main, mes iPad et iPhone avec les apps iBooks et Kindle. N’hésitez pas à mettre les vôtres en commentaires si vous utilisez une liseuse Kobo, Bookeen, Nook, ou une tablette Android. Merci.

Guides francophones Scrivener : un marketing subtil

Hier, j’ai eu la bonne surprise de voir que tous mes guides publiés sur Amazon étaient dans le top 9 de la catégorie Logiciels. D’abord, j’en voyais deux, puis quatre, puis six… Petit instant de douceur intérieure, savourée.

AMZ-6guides

Je dois reconnaître que les couvertures sont belles, toutes se répondent et se correspondent. Les guides d’origine ont un fond noir, les coffrets un fond de couleur que j’avais calqué sur les couleurs de l’iPhone 5c de 2013 vu la première fois à l’Apple Store du Carousel de Paris. Vert pour le coffret Mac et iOS, bleu pour Windows et iOS et jaune pour Mac, Windows et iOS. Et c’est beau. Adam Molariss a bien travaillé ses graphismes.

img_0312

Si j’ai un décalage avec le marketing traditionnel, comme je l’ai expliqué dans mon précédent article, il y a un conseil avec lequel je suis totalement d’accord. Je ne parle pas des auteurs de guides qui ont écrit un livre et prétendent nous expliquer comment on fait, alors qu’ils ne savent même pas formater le leur. Je parle de quelques spécialistes ayant une bonne expérience de la publication numérique indépendante. S’il y a un conseil avec lequel je suis d’accord, c’est qu’après un premier livre, il faut en écrire un autre, puis un autre, puis un autre. Il me paraît plus important de publier que de mercater. J’appelle ça le marketing subtil. En publiant plusieurs livres, vous augmentez les chances de référencement par les moteurs de recherche d’abord et de repérage par les lecteurs potentiels ensuite. Subtilité exponentielle des algorithmes.

Donc après la dépression post-scriptum, reprenez vos notes, revoyez vos projets, choisissez celui que vous avez le plus à cœur au moment donné, et concentrez-vous sur votre objectif. Je peux vous assurer que vous ne le regretterez pas.

J’ai la fierté légitime d’avoir aidé des centaines d’auteurs à travers le monde, des auteurs pas assez anglophones pour suivre la documentation fournie par le logiciel et l’application Scrivener. Les guides Scrivener ne faisaient pas partie de mes programmes de départ. J’ai d’abord aidé un auteur. Mes fiches rédigées pour lui faire comprendre comment utiliser Scrivener pour écrire et formater ses livres pouvaient servir à d’autres. C’est ainsi que l’aventure a commencé, en chemin de traverse par rapport aux écritures prévues.

Rien n’avait été publié en français pour le logiciel Mac. Après le guide sur le logiciel de bureau Mac, des auteurs me l’ont demandé pour Windows. Alors je l’ai fait pour Windows, me replongeant dans le monde PC.

Ensuite, l’application pour iPad et iPhone est sortie. J’étais si émerveillée des possibilités qu’elle offrait que j’ai entamé tout de suite l’écriture du guide que des auteurs me demandaient aussi.

Puis, Scrivener 3 est sorti et j’ai étudié, appliqué, analysé, lu et relu toute la documentation disponible, exclusivement en anglais, les deux tutorials du créateur de Scrivener, le manuel complet de 846 pages, le premier livre écrit en anglais sur Scrivener 3 de Keith McElhearn dans la collection Take Control of et le mini cours proposé par Gwen Hernandez, l’auteur de l’ouvrage de référence Scrivener for Dummies (2012).

Enfin, j’ai passé toutes ces pages au crible de l’expérience que je pouvais avoir en découvrant cette nouvelle version du logiciel Scrivener 3. Le logiciel est devenu plus clair et plus fluide, l’interface allégée, de nombreuses subtilités permettent une écriture plus aisée et une meilleure compilation au moment de la publication. Le quatrième guide était écrit deux mois après la sortie de la nouvelle version de Scrivener.

En découvrant la nouvelle version 3.0, j’avais d’abord tenté d’aller tout de suite à la fin, c’est-à-dire compiler un PDF, pour voir si c’était comme dans Scrivener 2. Eh be, non ! Sinon, c’était pas la peine que Scrivener il se décarcasse ! Je suis vite revenue au début, j’ai oublié ce que je savais du logiciel et de l’application, je n’ai pas essayé d’appliquer mes habitudes, je me suis laissé porter par les découvertes de la nouvelle philosophie de Scrivener 3 et j’ai été enchantée. Maintenant, je suis opérationnelle sur tous les fronts, blogs, livres et aides aux auteurs !

Est-ce à dire que j’y passe toutes les heures de mes jours ? Non. Jamais je ne travaille plus de quatre heures par jour à mes travaux intellectuels. Je passe beaucoup de temps dehors ou à lire sous la couette quand le temps ne me permet pas de sortir. Deux à quatre heures par jour me suffisent à étudier la documentation et à appliquer ce que j’en analyse pour mes besoins. Mais ce sont des heures de concentration absolue, sans distraction, des heures privilégiées de bienveillance à l’égard du logiciel. Si je bloque sur quelque chose, il ne me vient pas à l’idée de critiquer le logiciel, mais plutôt moi-même, qui n’ai pas dû bien suivre les recommandations en voulant aller trop vite. Je crédite le concepteur de Scrivener d’une intelligence que je n’ai pas encore (du sens latin initial intellegere, comprendre), parce que j’ai sauté des étapes d’analyse. Démarche toute cartésienne : « Toujours tâcher à me vaincre que la fortune, plutôt changer mes désirs que l’ordre du monde. » (Discours de la méthode, 1637, René Descartes, troisième maxime)

Le résultat a été au-delà de mes espérances.

Non seulement, j’ai écrit un guide de 433 pages, illustré de 300 images, le plus complet qu’il m’était possible, mais j’ai continué à prendre des notes sur les quatre autres projets en cours, issus de l’essai commencé pendant le Camp NaNo de juillet 2017. Et j’ai commencé un autre ouvrage sur Mai 68 à paraître le 3 mai prochain.

Plus j’avance dans la connaissance de Scrivener, plus il m’est facile d’ajouter des projets, dont certains attendaient dans les oubliettes des disques durs sauvegardés.

La nouvelle organisation de mes cahiers mise en place début janvier 2018 se révèle efficiente et prolifique. Tant que j’en suis à la phase de collecte des idées et des notes (principe de Scrivener : une idée = une note), je garde les projets dans le gros projet quotidien de mon 2018-JOURNAL. Ainsi je ne perds rien, je butine et récolte. Puis, quand il me semble que les projets nouveaux peuvent prendre leur envol en vue d’une écriture et d’un formatage, je les sors du gros Journal pour vivre leur vie indépendante. C’est le moment de me concentrer sur un seul projet pour le mener à bien. Ce qui ne m’empêche nullement de continuer à nourrir les autres projets des idées qui pourraient surgir lors d’un tour à vélo au bord de la mer ou lorsque je relis Tolstoï comme je l’ai fait cet hiver.

En ce moment, je me prépare pour le Camp NaNoWriMo du mois d’avril. J’ai ressorti des cartons d’archives mes documents sur Mai 68. J’ai organisé les notes déjà écrites au fil des cinq décennies dans mes cahiers d’écriture. Il est temps de faire le bilan de cette expérience exceptionnelle que le hasard de l’histoire m’a permis de vivre au Comité d’occupation de la Sorbonne en Mai-juin 68. Et pourtant, le jour où l’histoire de Mai 68 commençait, la mienne a failli s’arrêter. Le 22 mars 1968, j’ai fait une tentative de suicide en attendant mon révolutionnaire retenu à Nanterre. Comme quoi, on peut survivre aux drames et en faire des points de force pour l’avenir.

Il est clair que je n’aurais jamais fait autant de travail sur Word ou pour Word, qui m’a toujours plombée. Après quatre ans, je ne cesse de me féliciter d’être passée sur Scrivener qui me permet de réaliser tous les écrits de mes rêves et plus encore. Ces guides spécialisés n’étaient pas dans mes programmes de départ. Ce sont des chemins des écoliers que j’ai empruntés pour aider les auteurs non-anglophones. Je ne regrette pas d’avoir pris le temps, la peine, puis le plaisir, de me former pour former les autres. Grande fierté légitime.

N.B. Bien sûr, ces guides sont écrits pour des auteurs sachant lire et acceptant de suivre les procédures exposées. Rien ne se fait tout seul. Rien n’est donné sans effort. Mais une fois qu’on s’est formé en suivant les exemples pratiques que je donne en modèles pour entrer dans le logiciel, tout devient simple et facile. On peut écrire tout ce qu’on avait prévu et plus encore ! On peut même se lancer des défis en participant aux mois du NaNo et les remporter sur soi-même !


One more thing – Un dernier point

Le tutoriel interactif fourni par Scrivener en anglais a été traduit en français par Mathieu Nicolas, l’administrateur du groupe Facebook ScrivenerFR. Il est disponible ici :

https://www.dropbox.com/sh/yum67joh99iublj/AACksH0m-2vpldVhspotGzoma?dl=0

Le tutoriel en français est au format .scriv, comme l’est le tutoriel anglais.
Il est au format Scrivener 3.0 pour Mac.

La version Windows sortira dans le courant de l’année 2018.

Si vous voyez des tournures qui pourraient être améliorées, apportez votre contribution au travail préalable de traduction fait par Mathieu.  Le tuto est perfectible et toutes les bonnes volontés sont souhaitées pour l’améliorer. Merci à vous !


Bibliographie anglophone sur Scrivener 3.0

https://www.takecontrolbooks.com/scrivener-3

http://gwenhernandez.com/2017/11/20/scrivener-3-and-a-free-mini-course/


Projet en cours au mois d’avril 2018

https://campnanowrimo.org/campers/gaellekermen/projects/des-paves-a-la-plage-mai-68-vu-par-une-jeune-fille-de-la-sorbonne

Si vous voulez participer à la cabane que j’ai créée pour le groupe ScrivenerFr, envoyez-moi votre pseudo pour que je vous invite. Pour cela, il faut que vous ayez d’abord créé un projet pour le mois d’avril. À bientôt pour plus d’informations !

Belles écritures,
Gaelle Kermen,
Kerantorec, le 25 mars 2018


Post Scriptum
En écrivant l’article, j’avais fait un lapsus linguae significatif, datant mon suicide du 22 mars à cette année. Heureusement, l’œil de lynx de mon correcteur vigilant, Philippe Thoueille (auteur de Au Pied de votre arbre, manuel de généalogie à l’usage des chercheurs d’ancêtres) a relevé ma coquille. Au moins, je suis déjà dans l’ambiance de Mai 68, je m’y crois encore. En meilleure forme :) Merci, Philippe !


L’auteur
Gaelle Kermen est l’auteur de plusieurs guides francophones sur le logiciel et l’application Scrivener (Mac, Windows, iOS, Scrivener 3).

Page auteur sur Amazon (format mobi)
Page auteur sur Apple (format epub)
Page auteur sur Kobo (format epub)
Page auteur sur Smashwords (formats : PDF, epub, mobi.
Page auteur sur Iggybook (trois formats : PDF, epub, mobi, paiement direct à l’auteur)

Scrivener 3 plus simple en precommande sortie le 2 février 2018

VignetteScrivener3
© Couverture par Adam Molariss pour Indiegraphics 2018

Sortie en précommande du guide francophone d’initiation
à la version 3 de Scrivener pour Mac : le 2 février 2018.

Amazon

Smashwords

Capture d_écran 2018-01-19 à 15.48.45

Cadeau pour patienter

Pour attendre la sortie du guide Scrivener 3 plus simple, voici un module d’initiation au tutoriels anglais fournis par le logiciel et le site.


Précommande du guide Scrivener 3 plus simple :

Amazon

Smashwords

Belles écritures !
Gaelle Kermen
Kerantorec, le 20 janvier 2018

 

Scrivener 3 : imprimer le plan ou le manuscrit en PDF ou papier

Avant de se prendre la tête avec la Compilation, il existe une façon simple d’imprimer son plan ou son manuscrit en PDF ou en papier : le format d’impression et l’impression avec les attributs de Scrivener.

Pour imprimer le plan, on va d’abord paramétrer le Format d’Impression, où nous pouvons régler différents formats de Textes, Fiches ou Plans.

Paramétrer le Format d’impression

Lorsque vous allez dans la fenêtre Fichier et que vous descendez dans Format d’impression, vous accédez aux paramètres habituels des imprimantes, avec Attributs de page. Il faut descendre dans le menu Attributs de page et sélectionner : Scrivener.
Fichier > Format d’impression > Attributs de page > Scrivener.

FormatScrivener.png

Dans l’onglet Marges, vous pouvez régler les marges selon vos besoins.

FormatImpression_1Marges.png

Dans l’onglet Autre : Ajuster les images à la taille de la page ou Imprimer les arrière-plans des Pages Web.

FormatImpression_2Texte.png

Dans l’onglet Texte, vous sélectionnez les données du Classeur que vous souhaitez imprimer. Vous pouvez changer la police.

FormatTexteTimes.png

Dans l’onglet Fiches, vous sélectionnez les données des Fiches du Tableau de liège que vous souhaitez imprimer.

FormatFiches.png

Dans l’onglet Plans, vous sélectionnez les données du Plan général que vous souhaitez imprimer.

FormatPlans.png

Mon test de Plan de projet a été fait uniquement sur le Tableau de liège ou d’affichage (Corkboard). Il comporte peu de texte, mais des Résumés, écrits directement sur les fiches créées sur le Tableau. Tout ce qui a été créé dans le Tableau de liège se retrouve dans la fenêtre du Classeur et constitue l’ossature du manuscrit.

Pour imprimer le plan du manuscrit

PlanPartieChap.png

Ici, je sélectionne La Partie 1 d’un projet avec deux chapitres et quelques scènes.

Le mode Composite est activé dans le mode Groupe, puisque la Partie 1 comporte plusieurs documents.

ModeGroupe.png

J’ai paramétré le Format d’Impression. Je vais dans :

Fichier > Imprimer le document courant.

ImpirmerDocCourant.png

Voici ce qui apparaît en Prévisualisation pour un enregistrement en PDF ou une impression papier immédiate.

Previsualiser.png

J’exporte le fichier en PDF et je le vérifie.

J’ai tous les éléments demandés dans le format d’impression. Un peu trop sans doute pour transmettre ce document à quelqu’un qui n’aurait pas le nez dans le guidon comme je l’ai dans Scrivener à cette minute. Vous voyez ainsi que tout est transmis dans notre document, selon nos besoins. On peut ne sélectionner que les titres et les résumés.

PDFexporter.png

Imprimer une portion de Projet

De la même façon, on peut sélectionner une portion de Projet pour en imprimer le contenu. On vérifie la Prévisualisation avant de créer et enregistrer le PDF. Ici un document écrit de dix pages.

PrevoirPDF10pages.png

Ce procédé est facile à mettre en œuvre pour créer un PDF du plan ou du manuscrit. Il évite les casse-têtes de la Compilation au début de notre apprentissage avec Scrivener 3. Nous verrons les détails de la Compilation plus tard, qui nécessite également un formatage des En-Têtes et Sections.

Scrivener est toujours plus simple qu’il n’en a l’air avec sa richesse de possibilités.

Belles écritures !

Gaelle Kermen
Kerantorec, le 15 janvier 2018


VignetteScrivener3.png

P.S. La sortie du Guide Scrivener 3 plus simple est prévue le 3 mars. Bientôt en précommande !

P.S. 2 Merci à Anaïs Donay qui m’a inspiré cet article par une question posée sur le groupe ScrivenerFR. Rejoignez-nous, l’ambiance est dynamique et stimulante.

P.S. 3 En vous abonnant au blog gaellekermen.net vous aurez la primeur des articles, directement dans votre boite de messagerie dès leur parution. Email subscription dans la fenêtre de gauche en bas.


Crédit cover : Indiegraphics

Comment lire un ebook

Comment lire des ebooks

Comment lire des ebooks.png

Glossaire

Si vous cliquez sur l’icône d’un ebook sur un PC sans application de lecture numérique, il est fort probable que votre ordinateur vous propose Word pour le lire. Mais Word est un traitement de texte pour écrire et on ne lit pas d’ebook avec un logiciel d’écriture.

Les fichiers numériques se lisent dans trois formats courants : epub, mobi, PDF.


Sur Ordinateurs Pc ou Mac fixes

On peut lire sur les ordinateurs, mais c’est beaucoup moins pratique, agréable et confortable que de lire sur une liseuse ou sur une tablette, bien au chaud sous la couette en hiver ou dans sa chaise-longue l’été.

Format mobi

Pour lire le fichier mobi issu des publications faites sur la plateforme Amazon, une application Kindle a été développée pour tous les systèmes. Elle est bien organisée, à partir du compte créé sur Amazon, et permet les citations, les partages et les annotations, (si le fichier n’a pas été publié avec DRM).

Application Kindle pour PC

Application Kindle pour Mac


Format epub

Le format epub est très agréable et permet les citations, les partages, les annotations (si l’éditeur n’a pas mis de blocages, ce qui est une erreur fatale, équivalant à scier la branche sur laquelle on se croyait confortablement assis !).

Je corrige les manuscrits sur mon vieil iPad 1 de 2010, en faisant les surlignements et annotations nécessaires, c’est très pratique. Avant, je le faisais sur mon Kindle de septembre 2010, mais il n’a pas tenu le choc aussi bien que l’iPad historique, toujours aussi beau qu’à sa naissance !

Travailler ainsi sur tablette fait partie des bases de travail d’écriture comme de lecture.


Sur Mac

Pour lire le format epub, format standard choisi par la plupart des plateformes, sauf Amazon, l’application iBooks est livrée en standard sur tous les Mac : iBooks sur Mac


Sur Windows

Ebook-Reader sur Win [ https://icecreamapps.com/fr/Ebook-Reader/ ]

Calibre [ https://calibre-ebook.com/ ]

Adobe Digital Edition [ http://www.adobe.com/fr/solutions/ebook/digital-editions/download.html ]


Sur tablettes Android

Google Play [ Sélection d’applications de lectures ]


Sur iPad ou iPhone : iBooks est livré en standard

Les liseuses Nolim ou Kobo sont conçues pour lire le format epub.


Le format PDF est en général lisible par tous les supports informatiques et numériques avec le logiciel Adobe-Acrobat-Reader : https://get.adobe.com/fr/reader/


Et pour compléter mon expérience, voici un tableau récapitulatif de toutes les possibilités : http://fr.upblisher.com/e-lecteur/comment-lire-ebooks


Bonnes lectures !

Gaelle Kermen,
Kerantorec, le 15 septembre 2017


Gaelle Kermen est écrivain diariste, experte du logiciel anglais Scrivener. Sociologue polyvalente, diplômée es Sciences Humaines et Sociales des Universités françaises de Paris : la Sorbonne (66) et Paris-8 Vincennes (1969 à 72)

Gaelle Kermen a écrit des guides disponibles sur toutes les plateformes numériques en plusieurs formats de lecture : Scrivener plus simple pour Mac et Windows, pour permettre aux auteurs francophones d’écrire et publier plus facilement avec le logiciel anglais Scrivener. Le troisième guide est Scrivener plus simple pour iPad  et iPhone. Elle publie aussi ses archives Cinquante ans d’écriture en cahiers.

Chris Simon (auteur de Memorial Tour et Lacan et la boite de mouchoirs) :
« Les guides de Gaelle Kermen sont complets, faciles à utiliser et vous feront gagner des heures de recherches et d’essais !«

Scrivener plus simple pour Windows

Scrivener_simple_pour_Windows_Final_2

Couverture créée par Adam Molariss Indiegraphics

Scrivener plus simple pour Windows par Gaelle KermenLogoACDPublié le 21 juin 2016 par ACD Carpe Diem, AFNIL 979-10-91577


Scrivener est beaucoup plus qu’un traitement de texte, c’est un outil d’aide à l’écriture et en plus il permet le formatage impeccable des documents à publier sur les plateformes numériques ou en impression à la demande. Plus besoin d’utiliser plusieurs logiciels, un seul suffit : Scrivener et il fait tout très bien.

Le guide Scrivener plus simple pour Windows vous aide à travailler rapidement sur vos projets d’écriture sans passer des mois à vous former pour comprendre le logiciel, très riche, donc parfois trop complexe à première vue et décourageant pour certains auteurs, habitués aux traitements de texte traditionnels.

Les copies d’écran des manipulations de base, les raccourcis essentiels, les petits trucs permettent de le prendre en main sans délai. La méthodologie vous conduit de la première idée jusqu’à la publication de vos projets.

Ne pensez plus à la mise en forme, juste à vos écrits.

Soyez efficace, écrivez !

***

Gaelle Kermen est conseil en gestion du temps et, depuis un quart de siècle, cherche les meilleures solutions informatiques pour développer la créativité.

Elle écrit tous les jours et a testé la plupart des outils disponibles sur le marché. Elle a opté pour le logiciel Scrivener, qui remplace plusieurs logiciels nécessaires au début des années 2010 pour écrire et formater des ebooks.


Enfin une documentation francophone

Traduit en français et porté sur Windows, le logiciel Scrivener n’a qu’un défaut : les tutoriels et les modèles sont en anglais. Il existe peu de documentation francophone. Ce guide comble ce manque et vous évite de passer des jours, des semaines ou des mois à vous former avec des documents et vidéos en anglais.


Pour une présentation professionnelle de vos tapuscrits ou ebooks

Ce guide vous propose une méthode d’organisation efficace. De votre première idée à la construction de votre tapuscrit, Scrivener vous permet la réalisation de la table des matières en quatre clics et la compilation d’ebooks aux formats courants : mobi, ePub, PDF, RTF, doc.


Comment travailler avec Scrivener ?

Vous commencez votre projet à partir d’un de vos documents existants, ceux que vous avez créés sur Word ou OpenOffice, vous l’importez en chapitres, vous les réorganisez pour mieux les mettre en forme et les publier.

Vous pouvez aussi utiliser un des modèles fournis sur le blog-auteur gaellekermen.net, journal, roman avec parties et chapitres, scénario.

Devenez efficace tout de suite, ne pensez plus à la mise en forme, concentrez-vous sur vos écrits. Accumulez les documents, les brouillons, les notes. Organisez vos idées. Changez de plan. Résumez. Corrigez.

C’est seulement à la fin que vous compilez l’ensemble pour faire un ebook aux formats .mobi (Kindle) ou .epub (iPad ou tablette Android), un document PDF, un .doc pour publier sur toutes les plateformes numériques, un article de blog, un site web, un livre papier, à votre guise.


À qui s’adresse Scrivener ?

Que vous soyez étudiant, écrivain, auteur, blogueur, doctorant, journaliste, juriste, professeur, responsable, éditeur, scientifique, archiviste, généalogiste, que vous écriviez votre journal, des rapports, des mémoires, une thèse, un roman, une pièce de théâtre, un scénario de film, un recueil de poèmes, vous avez tous besoin de Scrivener, pour votre travail comme votre vie personnelle.La meilleure solution pour concevoir des livres et des ebooksScrivener vous offre la meilleure solution actuelle pour écrire et publier votre livre en n’utilisant qu’un seul logiciel. Scrivener fait tout et le fait bien pour moins de 50 euros. Il a été conçu par un auteur pour des auteurs.Le guide Scrivener plus simple pour Windows bénéficie de l’expérience accumulée depuis la publication de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac. Des chapitres ont été ajoutés pour préciser les premières prises en main.


Ce que vous trouverez dans ce guide

Le guide a été conçu suivant la progression des besoins, de la première idée à la publication. Les chapitres sont des réponses aux nombreuses questions que l’on se pose en découvrant ce logiciel.
 Voir la table des matières complètes.

Informations pratiques

Scrivener est disponible à l’essai sur le site de Litterature&Latte.
Des modèles en français sont disponibles sur le blog de l’auteur.

Longueur du livre : 246 pages illustrées
Illustrations : 201 copies d’écran faites sur la version Scrivener 1.9.0 pour Windows 10

Parties : Débuter, Paramétrer, Travailler, Rechercher, Corriger, Compiler, Publier

ISBN mobi : 979-10-91577-04-5
ISBN ePub : 979-10-91577-03-8

Éditeur : ACD Carpe Diem, Kerantorec, Bretagne, Europa
AFNIL N° 979-10-91577


Un avis autorisé

Scrivener plus simple pour Windows de Gaelle Kermen, une bible pour ce logiciel d’écriture !

Jérémie Lebrunet (auteur de Comment formater et typographier votre livre)


Scrivener est le studio d’écriture du XXIe siècle. Les auteurs anglophones en raffolent. Il est temps que les auteurs francophones profitent de ses bienfaits.


Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié le 10 janvier 2016 en édition numérique par ACD Carpe Diem.

Pages auteur : Smashwords,AmazonApple, Kobo, Nook.

Le Guide Kermen, collection pratique, Scrivener plus simple pour Windows, est disponible  :

Lien universel aux boutiques où vous trouverez le guide : books2read.com/u/bzpZ1L

Ou sur ces plateformes :

Publication : AFNIL et ISBN

Attention

Cet article date de 2016. Les conditions d’attribution des ISBN par l’AFNIL changent à partir du vendredi 8 mars 2019.


Communiqué de l’AFNIL Paris du 7 mars 2019

« Notre site https://afnil.org fait peau neuve. [À partir du 8 mars 2019] toutes les démarches se feront en ligne et les formulaires en téléchargement au format .pdf et .doc disparaitront.

Seuls les dossiers complétés sur notre formulaire en ligne seront acceptés.

Désormais, pour toute première demande d’ISBN ou toute demande de création d’une nouvelle marque rattachée à la structure d’un éditeur, des frais de gestion de dossier s’appliquent.

Les autres services liés à l’ISBN, comme une liste complémentaire ou une demande de nouveau segment demeurent gratuits. »


Le livre a une réelle existence quand il est publié avec un numéro ISBN.

L’ISBN

L’ISBN (International Standard Book Number) est un numéro d’identification, reconnu dans le monde entier, attaché à la seule édition d’un livre. Ce qui veut dire qu’à chaque édition doit correspondre un ISBN unique. Une édition papier aura un numéro différent de l’édition numérique. Chaque édition numérique doit avoir un numéro ISBN différent sur les différentes plateformes numériques ou d’impression à la demande.

SmashwordsISBNGuideMac

Cette numérotation en 13 caractères permet de trouver le livre en question des années après sa parution, où que l’on soit dans le monde.

L’EAN permet d’établir un code-barre au dos des livres imprimés sur papier.

afnilL’AFNIL

L’AFNIL est l’Agence Francophone pour la Numérotation Internationale du Livre. Elle attribue les ISBN à tous les éditeurs des pays francophones qui en font la demande, en Europe et en Afrique.

Site de l’AFNIL : http://www.afnil.org/

Le site vous donne les informations nécessaires pour demander vos numéros ISBN et EAN (European Article Numbering) en tant qu’éditeur (imprimé Société) ou en tant qu’auto-éditeur (imprimé Particulier).

Il suffit de remplir un formulaire sur la page http://www.afnil.org/default.asp?Info=3

Vous imprimez le PDF ou le fichier Word, vous le remplissez, le signez, le scannez et le renvoyez par courriel à l’AFNIL, en joignant les justificatifs professionnels selon votre situation.

Mon expérience

Par exemple, j’ai un cabinet-conseil déclaré à l’URSSAF depuis plus de vingt ans. Ses activités sont complétées désormais par l’édition numérique. Pour obtenir le numéro AFNIL d’éditeur et ma liste des 50 premiers numéros ISBN, j’ai rempli le formulaire, l’ai signé et scanné, et je l’ai envoyé par courriel en y joignant des pièces justificatives professionnelles :  l’imprimé délivré par l’INSEE (Institut National de Statistiques et des Études Économiques) lors de l’enregistrement de mon cabinet libéral attribuant à mon Entreprise un numéro SIREN (Système Informatique du Répertoire des Entreprises) et le dernier relevé annuel de l’URSSAF (Union de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales).

J’avais envoyé mon dossier (formulaire, imprimés INSEE et URSSAF) le 5 mai 2012. J’ai reçu la réponse le 16 mai 2012 par courriel, puis par courrier postal.

Courriel afnil acd

La liste se présente ainsi :

ListeISBN

On la remplit au rythme des parutions.

ISBNutilises

Publication sur Amazon KDP

La plateforme d’édition numérique Amazon KDP n’exige pas d’ISBN et traite le livre, papier ou électronique, comme n’importe quel produit mis en vente. Le livre ou l’ebook est référencé sous un ASIN (Amazon Standard Identification Number) en dix caractères au lieu de treize.

Par exemple, le numéro ASIN de mon guide francophone, Scrivener plus simple pour Mac, est ASIN: B019XR6JQE. Il diffère peu de celui de la baratte à beurre que j’envisage d’acheter !

Amazon ASIN
Amazon ASIN d’une baratte à beurre.

Néanmoins lorsqu’on est un éditeur ou un auteur-éditeur sérieux, on peut – ou doit – attribuer un numéro ISBN au livrel publié sur Amazon. Il n’apparaît pas dans la fiche publique. L’ebook peut sans doute être retrouvé dans les catalogues internationaux des parutions, grâce à son ISBN enregistré dans les métadonnées. Ce ne sera jamais le cas d’un ebook uniquement publié sur Amazon KDP avec un ASIN.

Les autres plateformes numériques

Je n’ai pas testé la publication directe sur les plateformes numériques d’Apple ou de la Fnac. Je publie mes livrels sur l’iBookstore ou sur Kobo par l’intermédiaire de deux agrégateurs : Smashwords et Draft2Digital.

Smashwords et Draft2Digital attribuent un numéro ISBN à chaque livrel d’auteur n’ayant pas ses propres ISBN.

CreateSpace attribue un numéro ISBN à chaque livre imprimé à la demande, si l’auteur-éditeur ne fournit pas son propre numéro.

Dépôt légal obligatoire pour les livres imprimés

Pour les livres papier, le dépôt légal est obligatoire depuis le règne de François 1er en France. Vous trouverez les liens vers le dépôt légal en France et en Belgique sur le site de l’AFNIL.

Site de l’AFNIL : http://www.afnil.org/

Directives pour l’attribution aux livres électroniques

Attention
Vu le délai nécessaire pour recevoir les numéros ISBN, prenez vos précautions avant de lancer votre parution. Autant bien faire les choses tout de suite.

La publication est un acte grave, qui engage votre responsabilité morale et légale. La déclaration de votre activité d’éditeur ou d’auteur-éditeur donne du sérieux à votre travail.

Votre numéro ISBN fera de votre livre une œuvre unique et pérenne, lui donnant la réalité qu’il mérite, car vous avez mis toute votre âme dans son écriture.

Belles écritures !
Gaelle
Kerantorec, le 10 juin 2016

***

Scrivener_simple_pour_Windows_Final_2

Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.
Fin juin 2016 : bientôt la sortie de Scrivener plus simple pour Windows.

amazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150Smashwords_logo

Scrivener : faire les sauts de page entre chapitres

Scrivener et les sauts de page

Souvent, je fais des articles tutoriels dans ce blog-auteur en réponse à des demandes de lecteurs. Cela me permet de préciser des points, sur lesquels je suis passée trop vite dans le guide Scrivener plus simple. Merci à vous qui me suivez, nous progressons ainsi tous.

Je me heurte à un problème récurrent avec Scrivener. Lorsque je veux compiler mon roman (43 chapitres de longueur différente) en .mobi, je n’arrive pas à faire commencer chaque chapitre sur une nouvelle page, j’obtiens une suite ininterrompue de tous mes chapitres, la séparation entre deux chapitres étant simplement marquées par un chiffre différent (1 et du texte, puis un saut de page marqué par un espace plus important, comme un interlignage agrandi par rapport aux autres, puis 2 et du texte, etc.). Je ne trouve pas la solution mais j’ai l’impression qu’elle ne doit pas être difficile.
Que dois-je faire, selon vous ?
Pourtant, dans le classeur (marge de gauche), j’ai tous mes chapitres les uns à la suite des autres.

Heureusement, oui, la solution est facile.

Il y a au moins trois solutions à ce problème de sauts de page. Scrivener aime bien les triades (vieux fond de druidisme local cornouaillais anglais ? moi aussi).

L’intérêt principal de Scrivener est qu’il permet de ne pas écrire en linéaire, mais par notes ou chapitres. Si tout le texte se retrouve mis bout à bout comme il l’eût été sur Word, ce n’était pas la peine de passer sur Scrivener (sauf pour mieux organiser ses pensées, quand même !).

Pour créer des sauts de page entre les chapitres, il suffit de cocher des cases.

Sur la page en cours d’écriture

Lorsque vous écrivez, vous êtes sur une page. Vous pouvez être sur une seule page si vous avez choisi le mode Composite ou Scrivenings sans distraction. Ou vous avez deux autres fenêtres dans votre tableau de bord. Le Classeur à gauche vous permet de voir tous vos chapitres, bien organisés selon vos désirs. L’Inspecteur n’est pas forcément visible à l’ouverture de votre fichier (sur Windows, en standard il n’est pas là). Cliquez sur l’icône bleue de l’Inspecteur pour faire apparaître la fenêtre de droite. C’est dans cette fenêtre que vous gérez beaucoup de choses pour la page en cours d’écriture, comme l’étiquette (partie, chapitre, notes, sections, comme vous le désirez), le statut (si la page est A faire, une première ébauche, révisée ou OK).

Sous la fenêtre Résumé (ou Synopsis), vous avez la petite fenêtre Général. La case à cocher se trouve là, sous le statut et l’étiquette de votre chapitre en cours : Saut de page avant.

 

Il faut cocher la case Saut de page ici dans Général.
Il faut cocher la case Saut de page ici dans Général.

Par défaut, la case Inclure dans la compilation est cochée quand on travaille dans l’Ebauche ou le Brouillon. Mais pas celle de Saut de page avant. Cochez cette case et vous aurez de beaux chapitres à la compilation, en .mobi, .ePub, .doc ou .PDF.

Je conseille de bien suivre l’évolution de chaque chapitre sur cette fenêtre Général, qui se retrouvera dans le tableau organisateur. Vous gagnerez du temps ensuite.

Sur le tableau organisateur

Lorsque vous sélectionnez votre projet dans le Brouillon, cliquez sur la troisième case du cartouche central de votre barre de menu (plus long à écrire, qu’à faire, comme souvent dans Scrivener).

scrivener cartouche menu

Ce tableau vous permet de voir où vous en êtes dans votre projet.

Tableau organisateur

Pour afficher les possibilités, ajouter des champs, cliquez sur la minuscule flèche vers le bas à droite du haut de la page.

Ajouter des champs au tableau
Ajouter des champs au tableau

C’est dans le tableau organisateur que vous pouvez ajouter le champ Saut de page avant et cocher les cases selon vos chapitres si vous ne l’avez pas fait lors de l’écriture de la page.

Sur le tableau de compilation en ePub  ou mobi

Si vous n’avez pas coché les sauts de page lors de l’écriture, ou de la vérification de votre organisation de projet, vous pouvez encore le faire lors de la compilation finale en ebook de format ePub (iOS ou Android) ou mobi(Kindle).

Tableau de compilation :on peut cocher les sauts de page avant ici.
Tableau de compilation : on peut cocher les « Sauts de page avant » ici.

Belles écritures !
Gaelle
Kerantorec, le 6 juin 2016

Merci à Guy Poursin pour sa question pertinente, à laquelle il avait trouvé réponse avant cet article. Aisance de Scrivener à trouver les réponses si on fouille bien partout. Mais ce chapitre s’ajoutera au guide Scrivener plus simple pour Windows en cours de relecture et à la mise à jour du guide Scrivener plus simple pour Mac. Bientôt en ligne !

***

ScrivenerSimpleCover

Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.
Bientôt une version pour Windows, en juin 2016.

amazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150Smashwords_logo

 

Formats d ebook et plateformes de publication numerique

Quelles plateformes numériques pour quels formats d’ebooks ?

Cet article entame une série sur les différents supports de publication et de lecture numérique, côté lecteur et côté auteur, dont les intérêts se rejoignent, car il est difficile d’imaginer un auteur qui ne lirait pas.

Amazon est-elle la seule plateforme d’édition numérique valable ?

Pourquoi autant d’auteurs me disent ne pas vouloir se disperser et publient seulement sur Amazon, et même sur KDP Select, ce qui semble inconcevable à mon cœur d’indépendante rebelle ?

Amazon est-elle la seule voie valable pour un auteur et pour un lecteur ?

Amazon recueille la clientèle d’une grande part du marché de la lecture numérique. Beaucoup d’auteurs-éditeurs ne songent pas à aller voir ailleurs pour publier leurs ebooks. Pourtant, il existe d’autres plateformes de diffusion numérique qui présentent des choix plus larges. Il est vrai qu’elles sont en anglais, alors qu’Amazon a fait l’effort de localiser ses boutiques virtuelles.

Je n’ai pas expérimenté les plateformes francophones, qui ne me semblaient pas aussi intéressantes que les solutions Amazon et Smashwords, que j’utilise depuis six ans. J’ai récemment expérimenté Draft2Digital pour mon guide illustré Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié le 10 janvier 2016.

Je ne demande qu’à être convaincue qu’on peut aussi publier en francophonie. Si vous avez une expérience de Bookelis par exemple, dont j’ai lu qu’il était le « Smashwords français », n’hésitez pas à m’en faire part.

Pour l’instant, par principe, je ne parle que de ce que je connais et de ce que j’utilise moi-même. Voici ce que j’ai expérimenté ces dernières années en lectrice boulimique et auteur numérique.

Le point de vue du lecteur

ebooks et plateformes numériques

Les formats d’ebooks pour la lecture

Le haut de la mindmap montre qu’il existe 4 formats de lecture : LRF, Mobi Kindle, ePub, PDF.

Par respect pour les ancêtres, je citerai pour mémoire le format LRF de Sony. Sony a inventé le premier E-Reader en 2004, pour interrompre sa fabrication en 2014. Le catalogue Sony a été confié à Kobo. Comme certaines liseuses marchent encore très bien, Smashwords continue à proposer ce format.

Les trois formats de lecture numérique les plus courants en 2016 sont :

  1. PDF, format Adobe d’échange de documents à l’identique, lisibles sur tous les ordinateurs de la terre,
  2. mobi Kindle, format Amazon, lisible sur les liseuses et tablettes Kindle, ainsi que sur les applications pour ordinateurs et tablettes, ou dans le Kindle Cloud Reader,
  3. ePub, format open source, adopté par les liseuses  Kobo, Nook et toutes les tablettes Android ou iOs : iPad, iPhone, iPod.

Certaines plateformes de lecture numérique imposent un format numérique à leur lectorat :

Amazon : Kindlekindle mobi ebook

Apple : ePub lisible par iBooks

Kobo : ePubKobo epub Nook : Nook Book
format Nook book

Le point de vue de l’auteur

Quelle(s) plateforme(s) de publication numérique choisir pour offrir le meilleur choix à votre lectorat ?

Le bas de la mindmap révèle les formats de fichiers qu’un auteur récupérera après avoir téléchargé un document .doc, .epub, ou .mobi ou html sur une ou des plateformes numériques.

Amazon KDP (Kindle Direct Publishing)

Amazon, depuis janvier 2010, a ouvert sa plateforme de publication numérique aux auteurs francophones. Le site est en français, tout est bien expliqué, très clair, le service d’assistance est très rapide si on a besoin d’aide. On trouve aussi des forums et des groupes très actifs d’Auteurs indépendants sur Kindle.

Sur Amazon, l’ebook n’est vendu que sous le seul format mobi Kindle, ce qui nécessite d’avoir une liseuse Kindle ou une tablette Kindle Fire, ou de lire sur l’application Kindle.app, adaptée il est vrai à tous les mobiles et ordinateurs, mais moins confortable qu’une liseuse.

Qu’en est-il si le lecteur est sur iPad ou Kobo ? Doit-il passer par une application pour lire ce qui pourrait être téléchargeable directement sur l’appareil ? Ce n’est pas toujours facile, dès qu’on a un matériel un peu vieillissant, l’application Kindle.app devient trop lourde.

Faut-il convertir son fichier par une application comme Calibre ?

Compliqué pour qui ne maîtrise pas bien les arcanes de l’ordinateur et surtout pour qui désire lire, vite, ce qu’il vient d’acquérir !

Un des avantages de la lecture numérique est qu’on dispose sans attendre de son fichier sur Kindle, liseuse ou tablette de lecture. Le téléchargement d’un ebook au format Kindle prend 30 secondes, chrono en main, dès qu’on connecte le Kindle en WiFi.


Des plateformes de diffusion numérique plus ouvertes

Il existe au moins deux plateformes numériques qui permettent de diffuser des ebooks sous un autre format que mobi Kindle.

Draft2Digital

L’auteur-éditeur récupère son texte en ePub, Mobi et PDF.

D2D format ebooks

Smashwords

L’auteur-éditeur récupère son texte en ePub, Mobi Kindle, PDF, LRF, et son document original est sauvegardé en .doc.

Smashwords formats ebook

Le fait qu’un auteur-éditeur puisse, à n’importe quel moment, retrouver son document d’origine, au format .doc, peut épargner beaucoup de temps de recherche sur des sauvegardes diverses quand il s’agit de corriger un ebook, reprendre une table des matières, comme cela vient de m’être demandé par Smashwords pour répondre aux nouvelles normes après six ans de publication pour un de mes cahiers construit sur Word à l’époque.


Quels formats d’envoi de document pour quels formats d’ebooks ?

format envoi et sortie ebook

Curieusement, Amazon, du genre monomaniaque pour son format de lecture, permet aux auteurs d’envoyer leurs fichiers à publier dans tous les formats possibles : Word, ePub, html, etc.

J’ai essayé récemment quelques-uns d’entre eux, le meilleur rendu est fait par le fichier mobi compilé par Scrivener, beaucoup plus simple à utiliser que lorsque je devais utiliser Calibre et Sigil, ou quand je passais par le HTML filtré sur mon MacBook.

Je suppose même que Scrivener a été inventé pour régler tous ces problèmes de conversion.

Sur Smashwords et Draft2Digital, un document  au format .doc suffit à assurer la meilleure présentation possible.

En utilisant Scrivener pour compiler le manuscrit de mon guide au format Microsoft Word 97-2004 .doc, j’ai eu la chance de voir le fichier accepté dès le premier téléchargement, alors qu’autrefois (il y a six ans), je galérais pour faire une présentation impeccable sur Word.


Et Draft2 Digital ?

Le guide de Bruno Challard En moins d’une après-midi Publiez vos livres sur les plus Grandes Plateformes de Publication: Et dites adieu aux formatages compliqués ! m’avait mise sur la piste de cette nouvelle plateforme numérique, américaine une fois de plus. Je l’ai testée pour la publication de mon guide Scrivener plus simple. Le guide a de nombreuses captures d’écran et contient près de 150 illustrations pour 175 pages. La présentation n’était pas idéale sur Draft2Digital, les lignes blanches mises avant et après les images étaient supprimées dans la mise en page et je ne pouvais pas m’en satisfaire. J’ai donc retiré les publications faites par Draft2Digital sur Apple, Kobo et Nook, pour les remettre sur Smashwords, où la présentation est toujours impeccable. Mais pour de futures publications au format texte, il est possible que je revienne à Draft2Digital dont l’interface est très belle et ergonomique. Plus moderne, disons, que celle de Smashwords.

Pour les auteurs qui tiennent encore au papier (ce qui n’est pas mon cas), Draft2Digital permet à la fin de la conversion en ebook de passer à la version papier par CreateSpace. Tout est simple.


L’exigence de Smashwords

L’exigence de Smashwords pour répondre aux critères du catalogue Premium en a fait la terreur de beaucoup d’auteurs qui se privent des meilleurs services en refusant de publier sur ce support de diffusion.

Si le fichier est accepté par leur moulinette, on est sûr que la présentation sera parfaite partout, aussi bien sur l’iPad, le Kindle, une tablette Android, que sur une Kobo.

Bien sûr il y a des règles de mise en forme à respecter, j’y reviendrai dans d’autres articles.

Smashwords reste pour moi la garantie de l’excellence en ebook. Je parle bien sûr de formatage, pas de qualité littéraire, ni même de typographie, qui sont d’autres sujets.

La liberté du choix du support de lecture numérique pour le lecteur qui achète l’ebook sur le site Smashwords est un net avantage.

 ***

Alors, Amazon ou Smashwords ?

Pour moi c’est Amazon et Smashwords.

Belles écritures !
Gaelle
Kerantorec, 21 mars 2016

Liens aux sites cités
Auteurs Indépendants sur Kindle sur Facebook
Amazon KDP
Bookelis
Calibre
CreateSpace
Draft2Digital
Sigil pour Mac – Sigil pour Windows
Smashwords

Scrivener est distribué par Literature & Late
Les mindmaps ont été créées sur SimpleMind+ pour iPad

***
ScrivenerSimpleCover

Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.

amazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150Smashwords_logo

Voir un extrait sur Amazon

Si cet article vous a plu, merci de le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

Scrivener plus simple une introduction

Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac est sorti le 10 janvier 2016. Il vous initie au logiciel Scrivener de la conception du projet d’écriture à sa publication sur les plateformes numériques ou en impression à la demande.

ScrivenerCartouche

Le logiciel Scrivener a été conçu par un auteur pour des auteurs.

Habitant Truro, en Cornouailles anglaises, Keith Blount a maintenant une équipe dans le monde entier pour servir Scrivener sur Mac, Windows et Linux.

LitteraLogo

Le logiciel est édité par Litterature & Latte. On peut l’essayer 30 jours sur le site : https://www.literatureandlatte.com/trial.php

La version de Scrivener utilisée dans le guide est la version 2.7.1. pour Mac. Les captures d’écran qui illustrent le guide ont été faites sur un MacBook de 2008 au système Mac OS 10.6.8 Snow Leopard, au fur et à mesure de la construction du Guide francophone, pour donner une idée de l’élaboration d’un projet avec Scrivener.

Scrivener marche encore sur les anciens systèmes Mac OS, depuis Mac OS 10.4 Tiger et même sur les PowerPC. Le software est téléchargeable sur le site Literature & Latte.

Scrivener est mis à jour pour le dernier système Mac OS X El Capitan.

Pour l’instant, il n’existe pas d’application pour iPad ou iPhone, ni pour tablette Android. Scrivener est un logiciel de bureautique, conçu pour Mac, puis développé pour Windows et Linux.

Scrivener est plus complet que les traitements de texte habituels, puisqu’il permet l’écriture, le plan du projet, la gestion de la documentation en interne, la recherche, l’organisation et la finalisation en ebook epub ou mobi, ou en impression papier, ou en html pour les sites Web.

Scrivener est beaucoup moins cher que les traitements de texte les plus célèbres, moins de 50 euros, et beaucoup plus performant.

Scrivener est utilisé avec enthousiasme dans le monde anglophone. J’ai fait ce guide pour qu’il soit mieux connu dans le monde francophone. Je n’ai aucun lien avec Scrivener, ni avec son auteur ou son éditeur. Je suis juste une admiratrice passionnée de cet outil efficace pour écrire et gérer de beaux projets. J’ai aussi une bonne expérience de l’édition numérique depuis 2010 et de l’écriture depuis les années 60.

ScrivenerSimpleCover
Couverture du guide Scrivener plus simple par Adam Molariss, Indiegraphics

Après avoir aidé un auteur à prendre Scrivener en main, j’ai écrit ce guide. Je l’ai commencé le 2 décembre 2015 par une mindmap SimpleMind+ sur mon iPad, l’ai exporté le lendemain en fichier OPML sur Scrivener et je l’ai rédigé en deux semaines sur mon MacBook. Il a fallu encore dix jours pour le réviser, puis cinq jours pour le publier sur les plateformes numériques. Bien sûr, je n’ai rien fait d’autre pendant ce temps et ça a été une formidable aventure.

Le présent guide a été réalisé en un mois. Je n’aurais pas relevé le défi, que je m’étais lancé, d’écrire un ouvrage illustré de 150 captures d’écran avec un ancien traitement de texte, laborieux et lourd. Ce fut un vrai plaisir avec Scrivener. C’est celui que je vous souhaite pour vos propres écrits.

Bonne nouvelle année d’écriture. Offrez-vous de bons outils !

Gaelle Kermen,
Kerantorec 11 janvier 2016

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

***
ScrivenerSimpleCover

Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.

Acheter le guide en ebook

Smashwords_logoamazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150

Voir un extrait sur Amazon

Si cet article vous a plu, merci de le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

Couverture par Indiegraphics

Modele pour tenir son Journal avec Scrivener

Nulla dies sine linea (Pline l’Ancien)

Premier janvier 2016

En ce premier jour de l’an, il convenait d’ouvrir un nouveau cahier pour le Journal de Vie 2016.

Tout était déjà prévu dans mes modèles Scrivener, enregistrés lors de ma formation au logiciel, après avoir construit les projets qui me convenaient au long cours.

J’ai fermé le Journal 2015, dont le bilan est positif, puisque j’ai publié le Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac. Hier, 31 décembre, j’ai reçu les avis de publication en précommande avant la sortie du 10 janvier.

ScrivenerSimpleCover
Couverture de Scrivener plus simple © Adam Molariss 2015

Amazon, Draft2Digitale et Smashwords se relayaient pour m’aviser de la publication sur chaque support de distribution numérique.

Pour Smashwords, c’était bien la première fois que le fichier était accepté sans problème au catalogue Premium, ce qui prouve l’intérêt de Scrivener pour le formatage des projets en fichiers préparés pour les exigences de chaque plateforme. J’y reviendrai dans de prochains billets.

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous mon modèle de Journal.

Tenir son journal est la garantie de garder la maîtrise sur sa propre vie. Je crois plus en cette thérapie quotidienne que dans tous les supports proposés par des tiers. J’ai eu la chance d’y être encouragée par mon propre médecin, le docteur Fleury à Enghien-les-Bains, il y a cinquante ans, alors que je commençais une belle déprime. J’étais institutrice remplaçante en Val d’Oise et il me faisait un tableau peu engageant des méthodes de soin en 1966.

Il a eu cette phrase incroyable, que j’entends encore :

— Mais, vous, vous qui aimez écrire, car vous aimez écrire ?
— Euh … oui !
— Alors, écrivez ! Écrivez !

J’écrivais en effet depuis mon arrivée à Paris en septembre 60 et je me trimballais partout avec un gros cahier Héraclès, mon stylo et des bouquins.

Cinquante ans plus tard, je suis persuadée que ce travail d’écriture quasi quotidienne a été un rempart contre la folie, contre les dérapages et les turbulences de la vie. Elle n’a pas empêché les confrontations aux souffrances, aux angoisses, mais elle les a mises en scène comme des expériences et elle a apporté le recul nécessaire à la survie d’abord, puis à la reconstruction, et enfin à la sérénité.

Quand de jeunes amis ou amies me confient leur peine, je suis toujours rassurée si je sais qu’ils ou elles écrivent, je suis sûre que la clairvoyance jaillira de l’analyse et permettra de dépasser la douleur de l’attachement.

Voici le modèle que j’ai élaboré pour tenir mon Journal sur Scrivener, puisque j’ai enfin trouvé le support idéal pour tout conserver et gérer, à court et long terme.

ModeleJournal

La page est réglée au plus simple dans les Préférences, comme j’aime que ce soit, clair et net, sans fioriture, sans retrait de paragraphe, le modèle qui rend le mieux en ebook.

Pageregle

Et comme j’ai déjà écrit cette page d’article, j’ai démarré le module BLOGS :

BLOGS

Et voilà, une nouvelle année d’écriture est commencée !

Vous trouverez ici le modèle de journal à télécharger.
Le fichier OPML se téléchargera automatiquement sur votre bureau.
Importez-le dans un nouveau projet Vide et adaptez-le selon vos besoins. Il est conçu pour mon programme de travail de base au fil des saisons. Mettez-le vôtre. Dans les jours prochains, je ferai un article sur le format OPML. Déjà, vous pouvez le tester, c’est la façon la plus simple que je connaisse pour importer des projets entiers ou partiels, avant qu’ils soient illustrés ou enrichis.

Que cette année 2016 soit exceptionnelle pour tous vos projets. Avec mes meilleures vibrations !

Gaelle Kermen
Kerantorec, 1 janvier 2016

***

***
ScrivenerSimpleCover

Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.

Acheter le guide en ebook

Smashwords_logoamazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150

Voir un extrait sur Amazon

Si cet article vous a plu, merci de le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

Scrivener l’integrer en quelques jours

Un auteur que j’ai aidé à prendre en main Scrivener a intégré le maniement du logiciel en moins de quatre semaines, là où j’avais mis quatre mois à comprendre en lisant des manuels et regardant des vidéos en anglais.

showcase-scrivener_header

L’histoire

Récemment, un auteur m’a demandé de l’aider à remettre en forme ses romans policiers, dont la présentation laissait à désirer sur Kindle, lui attirant des commentaires désobligeants. De plus, honte suprême, ses romans n’avaient pas de table des matières. La lectrice numérique compulsive que je suis depuis plus de cinq ans maintenant, sans retour en arrière possible au papier, ne supporte pas les ebooks ou livrels sans Table des Matières. J’ai failli refermer l’ensemble, agacée, insultée même, me sentant dans mon bon droit de trouver la meilleure présentation possible quand j’achète un livrel.

En fait, j’ai fini par comprendre, au fil de nos très très très nombreux échanges, qu’il avait toujours en tête l’impression papier pour Create Space, la plate-forme d’impression à la demande. Ses fichiers numériques étaient paramétrés sur Word au format de pages papier. Ce n’était pas bon du tout pour un affichage serein et fluide sur Kindle, iPad ou autre liseuse.

Je lui ai conseillé Scrivener. Il était réticent, craignant que la version de Scrivener ne marche plus sur son ancien système Mac OS 10.6.8 sur son MacBook pro de 2011. Mais elle marche sur le même système de mon MacBook de 2008. Et même sur les versions anciennes de Mac OS

Il avait de grands bloquages, pensant encore papier, quand il fallait penser numérique.

Je répondais du mieux que je le pouvais à chacune de ses questions. J’ai fait un premier article de blog sur Scrivener pour lui expliquer comment faire une Table des Matières sur PDF pour une publication papier avec table des matières numérotant les pages.

Pour l’aider à prendre en main lui-même ses derniers paramétrages d’impression au moment de la compilation, j’ai fini par lui faire toute une série de copies-écran à chaque étape.

Le résultat

En quelques jours, au cours de ces quatre semaines intenses de corrections en novembre 2015, il avait pris en main Scrivener et s’émerveillait de la richesse et des possibilités de ce studio d’écriture, qui l’incitait à écrire encore plus qu’avant, en maîtrisant mieux chaque chapitre, en pouvant suivre ses personnages, les lieux des intrigues, d’un tome à l’autre. Il pouvait se concentrer sur l’écriture au lieu de penser à la mise en forme comme il le faisait sur Word depuis toujours. Scrivener avait gagné !

Quand j’ai vu la masse de notes que j’avais accumulées pour lui répondre, bien classées au fur et à mesure dans mon Projet Scrivener pour ses corrections, j’ai pensé qu’il n’y avait pas de raison de les réserver à un seul auteur. Ces réponses, ces manipulations, ces procédures, bien expliquées, pouvaient servir à plus d’une personne.

J’ai pensé à vous, qui écrivez en français et avez besoin d’un bon outil de travail, en oubliant la mise en forme fastidieuse et lourde que vous avez subie jusque là.

J’ai alors décidé de publier un premier Guide Kermen sur Scrivener. Je dis premier, car j’ai beaucoup de trucs en réserve dans mon Journal de Vie ou mes Cahiers de Chantier, à transmettre, entre comment allumer son feu sans attendre 20 minutes, ou comment tailler une branche à la scie japonaise, ou comment écrire un ebook en un mois, mon dernier défi. Mais je digresse !

Pour vous qui écrivez dans le monde francophone, je conçois le Guide que j’eusse moi-même aimé trouver quand j’ai commencé à chercher ce qui se faisait comme initiation à Scrivener.

Gaelle Kermen,
Kerantorec, 11 décembre 2015

P.S. Le guide a été mis en ligne sur les plateformes numériques en précommande le 31 décembre 2015. Sortie officielle le 10 janvier 2016.

***
ScrivenerSimpleCover

Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.

Acheter le guide en ebook

Smashwords_logoamazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150

Voir un extrait sur Amazon

Si cet article vous a plu, merci de le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

Scrivener quelques avantages

#scrivener #guide #écrire #publier

Scrivener est un formidable studio d’écriture, qui remplace désormais tous les traitements de texte utilisés depuis trente ans de travail sur ordinateur personnel.

showcase-scrivener_headerwin-showcase-scrivener_header

Ce que Scrivener peut faire pour vous

  • Ouverture facile et rapide
  • Écriture créative et dynamique, plus jamais linéaire
  • Possibilité de récupérer un document écrit sur Word, Open Office, ou Pages, en le scindant en chapitres
  • Travail par chapitre, scène, idée, note, pour écrire sans se soucier de la mise en forme
  • Possibilité de changer de place aux chapitres pour refaire le plan
  • Plan facile à faire à partir d’un document exporté en OPML d’une MindMap
  • Page facile à faire à partir d’un document exporté en TXT d’une MindMap
  • Article de blog facile à faire à partir d’une page
  • Gestion de nombreux documents en un seul lieu Recherches (pages web, photos, notes) pour ne plus jamais égarer ses notes de travail
  • Une idée égale une note ou une page, classée, ou en attente dans le module Recherches
  • Table des matières automatique pour ebook (Kindle, iPad, liseuse)
  • Table des matières pour PDF dans l’édition papier à la demande (CreateSpace, Draft2Digital, Lulu)
  • Mise en forme à la fin du document selon les critères d’exportation
  • Publication sur toutes les plate-formes numériques au format ePub (toutes tablettes et liseuses) et mobi (Kindle)
  • Exportation en la plupart des formats d’écriture (rtf, html, doc, docx, etc.)
  • Modèles (en anglais) pour les thèses, les romans, les pièces de théâtre, les poèmes, les scénarios
  • Possibilité de faire rapidement ses propres modèles
  • Sauvegarde possible sur Dropbox pour continuer un projet sur un autre ordinateur
  • Sauvegarde automatique
  • Plus jamais de plantage quel que soit l’ampleur du projetCapture d'écran 2015-12-07 12.23.07

Que vous soyez étudiant, écrivain, auteur, blogueur, doctorant, journaliste, professeur, responsable, éditeur, scientifique, dans votre travail comme votre vie personnelle, que vous écriviez comme moi votre Journal, que vous ayez besoin d’écrire des rapports, des mémoires, une thèse, un roman, une pièce de théâtre, ou que vous vouliez publier le recueil de vos poèmes, vous avez tous besoin de Scrivener.

La maîtrise de Scrivener m’a ouvert des possibilités créatives et éditoriales que j’attendais depuis longtemps. Pour vous, ce le sera aussi, en suivant le Guide simple en français que je vous prépare sur Scrivener et dont je publie ici quelques chapitres.

Gaelle Kermen
Kerantorec, 7 décembre 2015

© ACD Carpe Diem 2015

Scrivener est édité chez Literature & Latte, par un auteur pour des auteurs.

***
ScrivenerSimpleCover

Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.

Acheter le guide en ebook

Smashwords_logoamazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150

Voir un extrait sur Amazon

Si cet article vous a plu, merci de le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

Scrivener faire un article de blog

La page Scrivener en cours d’écriture peut s’exporter en html pour faire des articles de blog. J’utilise WordPress pour mes blogs. Voici ma méthode, plus simple et rapide que tout ce que j’ai déjà expérimenté.

La Manip

Fichier Exporter Fichiers…
Raccourci Mac : Majuscule Command E
Enregistrer dans
Exporter le fichier au format html

Capture d'écran 2015-12-05 11.45.20
La page Scrivener d’origine © gaelle kermen 2015

Ici j’explique la façon de faire un article de blog à partir de la page Scrivener illustrée de copies écran

Pour les illustrations en copie écran

Dans ce guide, je cherche toujours les procédures les plus simples. Voici celle que j’adopte pour publier sans souci et rapidement un article issu d’une page rédigée sur Scrivener.

Sur Scrivener, je vais dans Modifier, Insérer, Image depuis un fichier, je cherche mon dossier Capture d’écran, je récupère la bonne copie écran et je l’insère dans la page à l’endroit que je souhaite illustrer.

Capture d'écran 2015-12-05 12.15.11
Modifier, Insérer une Image depuis un fichier… © gaelle kermen 2015

L’exportation en html

Ensuite, quand la page me semble complète, conforme à ce que je veux transmettre, j’exporte la page en page web au format html.

Scrivener, Modifier, Exporter Page web, html.

Capture d'écran 2015-12-05 10.49.16
Exporter les fichiers en Page Web (.html) © gaelle kermen 2015

La page se trouve dans un dossier qui comprend un dossier Images, comme dans tous les sites web.

Capture d'écran 2015-12-05 10.53.21
Dossier d’exportation de page en html avec un dossier Images © gaelle kermen 2015

J’ouvre la page html avec Chrome, Fichier, Ouvrir le fichier, je copie l’ensemble (Raccourci Mac Command A, Command C) et le colle (Command V) sur un nouvel article de blog WordPress. Voici le résultat d’une copie de chapitre.

Capture d'écran 2015-12-05 11.20.00
L’article tel qu’il est copié sur le blog WordPress, sans image © gaelle kermen 2015

L’enregistrement d’images sur WordPress

L’image n’est pas exportée, je dois l’importer depuis le dossier Images de la page créée depuis Scrivener, dans la bibliothèque média du blog.

Insérer un média, Envoyer un media, Envoyer des fichiers, Insérer dans l’article

Capture d'écran 2015-12-05 12.20.35
Bibliothèque de médias sur WordPress © gaelle kermen 2015

Je légende la photo et l’insère dans l’article.

Capture d'écran 2015-12-05 11.32.21
Légende des photos insérées © gaelle kermen 2015

Je termine l’article de blog à ma convenance et le publie.

Attention
Si vous faites un ebook au format .epub en l’illustrant par des captures d’écran, renommez-les avec des titres simples, les caractères accentués ne passeront pas ePubCheck.

Note
Il vaut toujours mieux préparer son article en l’illustrant d’abord dans Scrivener, que d’écrire la page texte dans Scrivener et l’illustrer ensuite sur WordPress. Vous gagnerez du temps en intégrant vos images depuis le dossier créé à l’exportation en .html par Scriv.

Conclusion
Après avoir pratiqué de nombreuses façons de publier sur le Web, depuis près de vingt ans, y compris en testant de nombreuses applications sur tablette Android ces dernières années où j’étais privée de MacBook, je peux affirmer que Scrivener est l’outil le plus fiable, le plus facile, le plus simple à utiliser.

Merci Scrivener !

En fait, Scrivener est tellement riche qu’il y a peut-être des solutions encore plus simples. Dans ce cas, n’hésitez pas à les partager. Merci.

Gaelle Kermen
Kerantorec, 5 décembre 2015

© 2015 ACD Carpe Diem Gaelle Kermen

Scrivener le studio d’écriture indispensable à toute personne ayant besoin d’écrire

***
ScrivenerSimpleCover

Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.

Acheter le guide en ebook

Smashwords_logoamazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150

Voir un extrait sur Amazon

Si cet article vous a plu, merci de le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

Scrivener ajouter une page ou un chapitre

Ajouter une page ou un chapitre dans Scrivener est d’une simplicité enfantine.

La Manip

Il suffit de cliquer sur la petite croix verte du menu à gauche au-dessus du Classeur.

Ajouter une page dans Scrivener en cliquant sur l'étoile verte. © gaelle kermen 2015
Ajouter une page dans Scrivener en cliquant sur l’étoile verte. © gaelle kermen 2015

J’ajoute une page, qui devient un chapitre, quand j’en ai besoin, où je le souhaite, quitte à changer mon plan ensuite.

Cette nouvelle page peut être un document pour une thèse ou un mémoire, un poème, une scène de roman, de scénario, de pièce de théâtre, ou tout ce que vous voulez. L’imagination est au pouvoir !

Un des gros avantages de Scrivener sur les traitements de texte.

Gaelle Kermen
Kerantorec, 5 décembre 2015

Scrivener

***
portraitGaelleKermenparAnaLDS
Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié en numérique, ACD Carpe Diem, 2016.

Amazon : format .mobi pour Kindle, Fire et application pour ordinateurs
Smashwords : format .epub (iPad et tablettes Android), .mobi (Kindle), PDF, LRF (Sony eReader)

Scrivener comment creer une table des matieres pour ePub ou mobi

La première chose que je fais quand j’acquiers un ebook, c’est consulter la Table des Matières. Elle peut s’appeler TOC en anglais (Table of Contents) ou Contenus.

Table des Matières sur Kindle

Sur le Kindle, la TOC est accessible en allant dans le Menu, Go to, ou Aller à.

Aller à la Table des Matières sur Kindle in Tutoriel Scrivener by Keith Blount © gaelle kermen 2015
Aller à la Table des Matières sur Kindle in Scrivener Tutorial by Keith Blount © gaelle kermen 2015
Ouvrir la Table des Matières sur Kindle in Tutoriel Scrivener by Keith Blount © gaelle kermen 2015
Ouvrir la Table des Matières sur Kindle in Scrivener Tutorial by Keith Blount © gaelle kermen 2015

Table des Matières sur iPad

Sur l’iPad, elle est accessible sur chaque fichier en haut à gauche : T. d. M.

Table des Matières sur iPad in Au Loin un Phare © gaelle kermen
Table des Matières sur iPad in Au Loin un Phare, 2010 © gaelle kermen

J’utilise ici la table des matières du premier Cahier 1960-65, que j’ai publié en janvier 2010. À l’époque, il fallait créer des chapitres en anglais pour se repérer. Depuis, les procédures se sont simplifiées, je suis heureuse de vous faire profiter de mon expérience. J’espère vous éviter de galérer autant que moi à la préhistoire de l’édition numérique.

Importance de la Table des Matières dans un livrel

Si cette table des matières n’existe pas, quand j’ouvre l’ebook, j’ai tendance à refermer l’ouvrage. On n’imagine pas lire un livre papier sans table des matières. C’est pareil avec un livrel. Comment savoir ce qu’il a dans le ventre si on n’a pas la possibilité d’aller fureter dans ses différentes parties et d’avoir une idée de l’endroit où veut nous emmener l’auteur ? Un livrel sans table des matières, c’est comme un bateau qui naviguerait sans carte, sans GPS, en plein brouillard.

Si simple sur Scrivener

Faire une table des matières en format ePub ou mobi est pourtant la chose la plus facile du monde, grâce à Scrivener.

Contrairement à toutes les procédures qu’il faut faire sur Word, OpenOffice ou Pages, avec des Hyperlinks vers des Targets, on n’a rien à faire, juste à cocher une case au moment final de la Compilation, dans Disposition, Table des Matières, Générer la table des matières HTML. On peut la centrer en cochant la case au-dessous.

Cocher une case pour créer la Table des Matières en html © gaelle kermen
Cocher une case pour créer la Table des Matières en html © gaelle kermen

Auparavant, il faut paramétrer les titres et les textes pour faire apparaître les titres dans la Table des Matières. J’y reviendrai dans d’autres articles de blogs ces prochains jours.

La Compilation n’intervient qu’à la fin du travail d’édition. Jusque-là, on peut se concentrer sur l’écriture, sans se laisser dépasser par des compositions délicates. C’est un des gros avantages de Scrivener sur tout ce que j’ai expérimenté depuis plus de vingt ans.

Gaelle
Kerantorec, 4 décembre 2015

© gaelle kermen 2015

Scrivener Tutorial by Keith Blount est accessible dans le module Aide de votre logiciel Scrivener, en anglais.
Au Loin un Phare par Gaelle Kermen, 2010 sur iPad ou iPhone
Au Loin un Phare par Gaelle Kermen, 2010 sur Kindle
Au Loin un Phare par Gaelle Kermen, 2010, sur Kobo

***
ScrivenerSimpleCover

Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.

Acheter le guide en ebook

Smashwords_logoamazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150

Voir un extrait sur Amazon

Si cet article vous a plu, merci de le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

Scrivener creer une table des matieres pour PDF

Attention (7 juin 2016)

Cet article avait été écrit pour la version Mac de Scrivener. Je travaille actuellement à un nouveau guide pour Windows. Cette procédure ne marchera pas aussi bien sur Windows que sur Mac, où elle est parfaite. D’après le manuel anglais, pour que les liens restent cliquables dans le document PDF, il faut avoir Microsoft Word 203-2013 installé sur l’ordinateur et paramétrer les Options d’Import/Export de Scrivener avec les Convertisseurs de sortie pour PDF.

Créer une table des matières sur Scrivener pour un fichier PDF imprimable

Scrivener,  l’excellent studio d’écriture de Literature&Latte, est parfait pour créer des fichiers .mobi et epub. Il permet aussi de créer des fichiers PDF avec Table des Matières, qui soient exploitables dans des fichiers d’Impression à la Demande, comme Create Space.

La procédure est simple, il suffisait de la trouver. Je la partage avec vous, qui avez besoin de l’écriture dans votre vie personnelle ou professionnelle.

Créer un nouveau fichier dans le classeur (en cliquant sur la petite croix verte. Mettre le fichier en haut du tapuscrit, pour avoir une Table des Matières au début du livrel.

TdMclasseur

Dans le projet d’écriture, sélectionner les dossiers des parties qu’on souhaite voir apparaître dans la Table des Matières.

Selectionparties

On peut aussi ouvrir chaque dossier de façon à sélectionner tous les chapitres de chaque Partie du livrel.

Dans Modifier, descendre à Copy Special, continuer sur la droite et descendre à Copier les documents comme TdM (pour Table des Matières).

CopytdM

Retourner dans le fichier intitulé Table des Matières.

Colerstyle

Coller et appliquer le style. Les codes apparaissent sur la page et la Table des Matières se fera automatiquement lors de la Compilation par Scrivener.

TdMpartiesEnsuite, Compiler en PDF. Vérifier le PDF.

TablesMatieres

La table des matières apparaît avec le numéro des pages. Ça marche !

Belles écritures à vous qui me lisez !

Gaelle Kermen

Les manips

Sélection des dossiers des parties avec le raccourci [Maj+clic+C]
Ou Modifier -> Sélectionner avec les sous-dossiers, tout est sélectionné ou [alt+cmd+A]
Modifier −> Copy Special -> Copier les documents comme TdM
Table des Matières -> Coller et appliquer le style
Compiler en PDF

Merci à Keith Blount, créateur de Scrivener pour Literature & Latte

© gaelle kermen 2015

***
ScrivenerSimpleCover

Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.

Acheter le guide en ebook

Smashwords_logoamazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150

Voir un extrait sur Amazon

Si cet article vous a plu, merci de le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

5 ans de lecture numérique 2010 2015 #2 les lectures

#Lectures #numerique #kindle #tablette #android #ipad #apple #temoignage #experience #5ans #ecrivains #litterature #francophone #literature #anglophone

Au fil des années j’ai accumulé les livres, je les ai dévorés, relus, prêtés, perdus, retrouvés. Je ne saurais pas me passer de la lecture, j’en ai autant besoin que de l’écriture au quotidien. En septembre 2010, j’ai changé ma façon de lire, je suis passée à la lecture exclusivement numérique. Et je ne reviendrai pas au papier. Voici un aperçu de ce que j’ai pu lire en cinq ans de lecture numérique, plus de 500 livrels, un voyage littéraire dans les deux derniers siècles.

livres lus sur le Kindle
Lecture compulsive : 244 livres lus sur le Kindle en 1 an et 3 mois, décembre 2011 © gaelle kermen 2011
Carte SimpleMind du plan de l'article sur 5 ans de lectures numériques #2
Carte SimpleMind du plan de l’article sur 5 ans de lectures numériques #2

Lecture en français

En découvrant le Kindle, j’ai exploité les ressources du Domaine Public, plus accessibles en numérique qu’en papier.

Comme Alexandre Dumas était un des deux auteurs français (l’autre étant Jules Verne) présentés sur mon Kindle 3, j’ai commencé par le lire dans la version Amazon. Je l’ai dévoré plutôt, car à peine avais-je fini La Reine Margot, le premier lu, que j’avais envie d’attaquer un autre livrel du cher Alexandre. C’est l’effet Kindle : une certaine compulsivité de lecture. Alors, j’ai dévoré tout ce que j’ai pu trouver comme romans historiques, me donnant une idée plus vivante des Rois de France et de notre Histoire européenne que les études historiques plus sérieuses sur les ancêtres d’une jeune amie aristocrate dont j’avais fait l’arbre généalogique (Généalogie Charette-Bourbon) en 2006.

Dans la foulée, j’ai attaqué tout Michel Zevaco, dans le style des romans populaires d’Alexandre Dumas, un journaliste anarchiste dont les premiers romans ont été publiés en feuilleton dans le journal de Jean Jaurès, et qui a revu certains épisodes historiques avec truculence. D’ailleurs je préfère son personnage de Pardaillan à celui de D’Artagnan. Là  encore j’ai lu tout ce que je trouvais de lui, un vrai régal.

Puis, restant dans la littérature populaire, que j’avais ignorée tout au long de ma vie de grande lectrice, j’ai attaqué Eugène Sue, Les Mystères du Peuple, des ouvrages de longue haleine, qui occupent bien les jours pluvieux d’hiver.

J’ai relu toute la Comtesse de Ségur, le premier auteur que j’avais lue dès que j’avais su lire, vers cinq ans, dans la bibliothèque rose de ma grande sœur, avant d’attaquer la bibliothèque verte de mon grand-frère avec Jack London et Joseph Kessel un peu plus tard. La comtesse m’a fait régresser avec délice dans un monde où les serviteurs employaient parfaitement les subjonctifs imparfaits.

J’ai aussi lu presque tout Stendhal et Sand, écrivains ennuyeux. J’ai vécu ça comme un pensum à chaque fois.

Pour me remettre, je me suis offert les œuvres complètes de Marcel Proust, le genre de choses que je ne peux pas imaginer en version papier Pléiade, hors de ma bourse, et j’aime toujours me replonger dans quelques morceaux aimés à jamais, que la table des matières numériques me permet de trouver quand j’en ai besoin.

La littérature traditionnelle contemporaine

Avant de mourir, j’ai tant de trous à combler dans ma culture littéraire que je ne suis pas tentée par ce qui sort. Pour moi la littérature n’est pas un bien de consommation, avec une date limite de péremption, qu’on jette après usage. Les livres sont des monuments, des œuvres d’art, dont le temps conserve les meilleurs, qui ne sont pas forcément dans l’air du temps. Je ne m’intéresse donc pas aux rentrées littéraires, ni aux Prix, ni aux Best-Sellers, ni aux Tops 10 ou 100. Dans le numérique, j’apprécie de pouvoir trouver des ouvrages relatifs à mes sujets de recherche ou d’intérêt, même quand on ne parle plus d’eux.

Je ne sais donc pas grand chose des auteurs « à la mode », je vois passer quelques infos sur les réseaux sociaux, c’est tout. J’ai juste lu Le Goncourt piraté de Michel Houellebecq, La Carte et le Territoire, que j’ai trouvé encore plus ennuyeux que Sand ou Stendhal, c’est peu dire ! On ne m’y reprendra plus. Pas de temps à perdre.

Quelques auteurs-éditeurs entre autres

Par contre, je lis quelques auteurs éditeurs à l’occasion de belles découvertes sur notre groupe Facebook d’Auteurs Francophones au format Kindle, créé en 2011 par Nathan Bonne, animé en 2013 par Marie Fontaine et Adam Molariss, depuis 2014 par Aloysius Chabossot. J’utilise ici le premier titre du groupe, que je préférais.

La jeune Charline Schierer avait publié un premier roman fantastique écrit à 16 ans, L’appel du Shatral, en février 2012. Elle vient d’en publier un deuxième, pas encore lu, mais que je le lirai. Le premier était prometteur.

J’ai eu l’honneur de participer aux corrections d’Adam Molariss de certains de ses ouvrages, sur la poésie arabe Les Odes du Désert, son Cercle de Sagesse et son premier roman Yasmina dévoilée.

Cercle de sagesse, Adam Molariss, un sage parle de la place Jmaa el Fna de Marrachech, 2013
Cercle de sagesse, Adam Molariss, un sage parle de la place Jmaa el Fna de Marrachech, 2013

Je suis une fidèle des gros pavés thriller de Jacques Vandroux, ses thèmes celtiques et culturels ont tout pour me plaire. Il faut juste prévoir une journée entière de récupération des forces devant soi, car une fois qu’on commence le livrel, on a envie d’aller au bout !

Ecran tablette Cube Pierres couchées de Jacques Vandroux
Écran tablette Cube Pierres couchées de Jacques Vandroux

Dans les auteurs francophones indépendants, j’ai aussi découvert Florian Rochat, un ancien journaliste suisse, qui a écrit un très beau livrel : La Légende de Little Eagle, l’héroïque histoire d’un pilote de guerre américain de 18 ans. Cette histoire m’a sensibilisée aux sacrifices de certains pilotes anglais ou américains pendant la guerre de 39-45, comme il y en eut sur ma propre commune.

tombe du pilote de la RAF tombé à Moëlan © gaelle kermen 2012
Tombe du pilote de la RAF tombé à Moëlan © gaelle kermen 2012

Le livre a eu aussi des suites historiques réelles, que Florian Rochat raconte dans son dernier billet de blog, merveille de l’écriture qui relie les générations au-delà du temps.

Culture anglo-saxonne

Au début de ma lecture numérique sur Kindle, j’ai d’abord dévoré les écrivains classiques français ou francophones que j’avais délaissés au cours de mes vagabondages de jeunesse, quand la littérature anglo-saxonne des années 50 me formait plus que celle de ma propre culture française, comme Jack Kerouac, Henry Miller, Anaïs Nin, Lawrence Durrell ou Malcolm Lowry.

Depuis vingt ans que je suis sur Internet, la facilité de lecture sur le support numérique me permet de lire en anglais ou en américain tous les jours. J’ai rarement l’occasion de pratiquer mon anglais à l’oral, mais je peux lire des articles ou des livrels dans cette langue que j’ai eu la chance d’apprendre en Angleterre même, avant de l’apprendre au lycée de Lorient en seconde langue en Quatrième (à mon époque on était au lycée dès la classe de Sixième).

Lectures en anglais

Je me suis longuement plongée dans l’œuvre de John Galsworthy, un peu le Marcel Proust anglais, qui eut le Prix Nobel de Littérature en 1932. J’ai lu en version originale des livres dont j’avais étudié des extraits au lycée Hélène Boucher en arrivant à Paris l’année scolaire 1960-61, Forsyte Saga. La BBC en avait tiré une très célèbre série télévisée diffusée en 1967 en Angleterre, diffusée par l’ORTF sur la 1ere chaîne française en octobre 1970.

Puis, j’ai lu presque tout R.L. Stevenson, reprenant avec délices en anglais des livres lus autrefois en français, comme Voyage autour des Cévennes avec un âne, ou L’île au Trésor. J’ai particulièrement apprécié Kidnapped.

Et comme Stevenson faisait référence à son compatriote Walter Scott, j’ai lu aussi presque tout Walter Scott, commençant d’abord par la traduction faite par Alexandre Dumas de son Ivanhoé, dont je regardais à 12 ans les épisodes à la télévision anglaise avec Roger Moore.

J’ai continué à lire en anglais tout ce que je trouvais, essayant de lire par ordre chronologique les œuvres de Sir Walter Scott, baronet de Abbotsford. J’ai passé un hiver avec son Journal, une merveille pour comprendre la genèse de l’œuvre d’un grand écrivain. J’ai fini par acheter ses œuvres complètes.

Walter Scott m’a donné envie de relire Jane Austen, qui elle-même m’a donné envie de me plonger dans  la lecture de Ann Radcliffe, aux romans effrayants, la première romancière gothique, qui eut beaucoup d’influence sur la littérature de l’époque, puis sur le cinéma fantastique. Une féministe aussi, pas assez connue.

Complete Works d'Ann Radcliffe.
Complete Works of Ann Radcliffe, Delphi Classics

J’ai relu certains romans des sœurs Brontë et tous ceux que je n’avais pas lus dans ma jeunesse, avec souvent de bonnes surprises en découvrant ce qui est moins connu, comme les trois romans de la troisième sœur qui a publié sous le nom de plume de Anne Brontë, dont The Tenant of Widldfell Hall. J’ai lu aussi une biographie passionnante de leur frère Branwell Brontë. Le destin tragique de cette famille m’a accompagnée plusieurs mois. J’avais acheté la version complète et je lisais tout dans l’ordre. Ce fut un hiver très riche.

Complete Works by The Brontes, Delphi Classic
Complete Works by The Brontes, Delphi Classic

Désirant lire des livres plus contemporains, j’ai lu une grande partie de Virginia Woolf. Mais par l’hommage qu’elle rendait à sa grand sœur féministe George Eliot, elle m’a donné envie de me plonger dans l’œuvre complète de celle-ci, qui m’a beaucoup plus passionnée que notre George Sand, dont la vie est un chef-d’oeuvre en soi, qu’elle n’a jamais su rendre par sa littérature. Toutes deux avaient choisi un prénom masculin pour être éditées dans un monde sexiste.

Complete Works by George Eliot
Complete Works by George Eliot

Puis ma condition d’auteur Smashwords m’a fait bénéficier d’un abonnement ‘un an sur Scribd, la bibliothèque américaine numérique. Et pendant un an j’ai dû lire sur tablette, car l’application Scribd ne passait pas sur mon vieux Kindle 3.

Lecture en américain sur Scribd

J’ai relu en version originale tous les livres de Tony Hillerman, aux polars ethnologiques dans les réserves indiennes du côté d’Albuquerque au Nouveau-Mexique, que je lisais au fur et à mesure de leur parution en français en les empruntant à la bibliothèque de mon bourg. J’ai retrouvé l’esprit navajo de « marcher dans la beauté », de rendre grâces le matin au soleil levant, toutes choses que j’aime à pratiquer dans ma propre vie, avec mes critères personnels de travail sur mon paysage breton, qui animent mes cahiers de chantier, cahier autant pratiques que littéraires.

Après, pour rester dans la littérature féministe, j’ai relu Marylin French célèbre dans les années 70, dont j’ai relu en version originale certains ouvrages qui avaient fait sa réputation. Mais elle m’a presque autant ennuyée que George Sand.

Alors, j’ai découvert le livre de Walter Isaacson : Steve Jobs et je me suis laissée emporter par sa vie passionnante, qui, comme celles de tous les grands hommes, dépassent tous les romans qu’on pourrait en faire. J’ai lu tout sur Steve Jobs, en reconnaissant que rien n’égalait la bio d’Isaacson.

Puis j’ai lu tout ce que je trouvais sur Mark Zuckerberg, en commençant par The Facebook Effect, de David Kirkpatrick. Et quand on me parle du film sorti sur son histoire, je ne vois aucun rapport avec ce que j’ai lu sur lui, écrit par des gens qui l’ont fréquenté depuis sa jeunesse. Je préfère la version de la réalité à celle de la fiction. Respect ! On peut suivre Zuck sur son compte Facebook.

Bilan de 5 ans de lecture numérique

La lecture traditionnelle sur les livres papier que j’ai pratiquée pendant près de 65 ans m’avait comblée et rien ne me semblait aussi beau qu’une bibliothèque chargée de livres.

J’ai changé de conception de lecture en recevant le Kindle3 il y a cinq ans, je lis encore plus qu’avant, et j’ai amélioré ma mémorisation, je me sens plus riche en ressources intérieures.

Mais j’ai aussi changé ma conception de l’habitat pour un désencombrement général.

Désormais, je rêve d’une maison plus petite, plus aérée, sans papiers envahissants, sans accumulation d’objets prenant la poussière. Les murs ne seraient plus chargés de livres comme ils le sont encore chez moi, remparts de sécurité contre la vacuité et la peur de la mort.
Je rêve que les murs laissent place à plus de tableaux, œuvres uniques gardant la vibration des artistes qui les ont conçues au delà du temps.
Je rêve d’un mobilier simple et beau, sobre et noble, comme les meubles Knoll de ma jeunesse parisienne des années 60-70, une table et des chaises Saarinen, dont les lignes m’émeuvent toujours, et sur un guéridon assorti, je vois un Kindle, un iPad, un MacBook.
C’est tout. C’est tant.

Ceci sera, j’espère, une autre histoire, que je pourrai raconter dans mes cahiers de chantier et sur le blog de mes travaux d’Hercule, Kerantorec.

Bonnes lectures à vous, qui m’avait suivie jusqu’ici dans ce voyage littéraire à travers le temps, ce qui prouve que vous êtes vous-mêmes de grands lecteurs ou de grandes lectrices. Bien à vous !

Kerantorec, 16 octobre 2015

© gaelle kermen 2015

Auteurs francophones contemporains cités :
Michel Houellebecq
Florian Rochat : billet de blog 16/09/2015
In groupe Facebook d’Auteurs Francophones au format KindleNathan Bonne, Marie FontaineAdam Molariss , Aloysius ChabossotCharline SchiererJacques Vandroux.

Livres francophones contemporains cités :
La carte et le territoire, 2010, Michel Houellebecq, Prix Goncourt 2010
L’appel du Shatral, 2012, Charline Schierer
Les Odes du Désert, 2012, Cercle de Sagesse, 2013, Yasmina dévoilée, 2013, Adam Molariss
La Légende de Little Eagle, 2011, Florian Rochat

 400 livrels lus en 2015 sur le Kindle © gaelle kermen 2015
Livrels lus en 2015 sur le Kindle : 400 © gaelle kermen 2015