Scrivener et iPad : exemple de correction de roman

 

Beaucoup d’entre vous ont l’habitude d’utiliser le mode Révision pour faire les Corrections sur Word, OpenOffice ou Pages. Moi non. Depuis que j’utilise des outils numériques, j’ai laissé de côté beaucoup d’habitudes liées au papier. Je ne corrige donc pas de cette façon mes ouvrages ou ceux d’autres auteurs que je conseille.

L’an dernier, j’ai partagé mon bureau avec une amie qui devait réécrire son roman, un roman commencé dans les années 90, qui devait être revu et travaillé pour sortir sa « Vérité à la face du monde, sous l’œil du soleil », comme disent les Druides de Bretagne ou d’ailleurs. Je l’avais initiée à Scrivener et elle a fait un travail qui semblait impossible sur le petit notebook tournant sous Windows qu’un ami lui avait prêté. Elle devait en particulier recomposer les parties de son roman et n’y parvenait pas sur Word, c’est pourquoi elle était venue me consulter.

Elle a tout réécrit avec bonheur sur Scrivener. Au moment de la révision générale, nous avons fait la relecture du livre à l’aide de deux iPad. Comment avons-nous procédé pour cette correction de roman ?

Après la rédaction sur Scrivener pour Mac et la correction avec Antidote, j’ai enregistré le manuscrit en le compilant en plusieurs formats de lecture numérique : PDF, pour vérifier ce que donnerait le livre en impression papier, en mobi pour Kindle, pour le tester sur ma liseuse (qui a rendu l’âme au bout de sept ans, juste après), enfin et surtout en ePub pour le corriger sur iPad.

J’ai enregistré le roman sur deux iPad, mon iPad mini 4 et l’iPad 1 historique qui me sert à relire les manuscrits, parce que son grand écran est très confortable, prêté à mon amie. Chacune de notre côté avons relu le livre et l’avons annoté si une erreur de typographie ou de sens nous sautait aux yeux.

Mon amie n’est pas du tout habituée aux outils informatiques. Elle a eu un PC sous MS Dos en 1993-95, sur lequel elle avait écrit la première version de son livre, en partie chez moi, ici à Kerantorec, lieu d’inspiration pour les créateurs. Puis plus rien, alors que moi je démarrais sur Internet, elle en restait au stylo et au papier. Un fossé s’était creusé. Autant dire qu’avec Scrivener, elle passait de la 2CV à la Mercedes, comme elle me l’a dit elle-même, ou du piano-bar d’un bouge parisien à un Steinway de Carnegie Hall…

Elle a très vite compris comment on pouvait lire et annoter les points à revoir. Elle a aussi apprécié le fait d’être dans son jardin ou dans son lit et de relire son roman comme elle l’aurait fait avec un livre en papier, sauf que cette fois les annotations restaient dans la mémoire de l’iPad, nous pourrions nous en servir pour revoir la correction finale. Elle pouvait agrandir la police pour que les erreurs lui sautent aux yeux.

Nous nous sommes revues pour la dernière étape avant le formatage d’édition. Comme l’iPad 1 est connecté à mon réseau WiFi, la synchronisation a été lancée entre les deux iPad dès qu’elle est entrée dans mon bureau, les annotations se sont reportées dans le roman avec des couleurs différentes, mes annotations étaient en jaune, les siennes en rose.

Corrections-iPad_LA.png

Assise à côté de moi avec l’iPad 1, mon amie m’a dicté les points à reprendre en cherchant au fil des pages les pages où un mot était souligné ou un groupe annoté. Ou en consultant le fichier des Notes. Le travail était fluide, complet, rapide, efficace.

iPad4corrections.jpg

Il suffisait ensuite de refaire la manipulation pour une dernière relecture au cas où j’aurais fait une erreur lors des corrections, en changeant un mot, le logiciel peut en mettre un autre sans qu’on s’en aperçoive. Nous avons fait une deuxième lecture du document corrigé. Mon amie avait encore des choses à préciser, ce qu’elle a pu faire dans le document d’origine. On a lu et relu plusieurs fois. Enfin, on a décidé que c’était bon. Les fichiers ont été exportés dans les formats numériques de lecture : PDF, ePub, mobi, et d’écriture en .doc pour Word prêt pour son éditrice.

Nous avons particulièrement aimé cette aisance de lecture et de correction permise par les iPad, y compris celui qui a près de huit ans. Le travail a été facilité et beaucoup mieux fait que si nous avions imprimé les deux cents pages du livre pour le relire sur papier et l’annoter avant de reporter les notes sur le document d’origine écrit sur Scrivener, détaillé en parties, chapitres et sous-chapitres pour un repérage plus facile.

Je corrige de cette façon beaucoup plus vite qu’en comparant deux textes avec des couleurs. Je garde les flux et rythme naturels et spontanés du texte. Car les corrections n’impliquent pas seulement les erreurs d’orthographe, syntaxe, grammaire, mais aussi le style et le son unique de chaque phrase.

Gaelle Kermen
Kerantorec, le 24 janvier 2018

Amazon KDP ebook mobi comment verifier et partager votre document

Vous avez téléchargé votre manuscrit sur Amazon KDP. Vous désirez voir son rendu une fois publié. Vous avez des outils de prévisualisation et de partage dans vos comptes d’édition.

Amazon KDP Bibliotheque

1) Vérifier votre document en ligne sur KDP

Après le téléchargement et la conversion de votre document

Vous pouvez vérifier votre ebook dès que le téléchargement est enregistré.

Amazon Téléchargement réussi

Revenir chercher un ebook mobi dans votre Bibliothèque KDP

Plus tard, vous pouvez aussi télécharger votre ebook au format mobi.

  • Allez dans votre Bibliothèque, à côté des rapports sur vos ventes.
  • Repérez la fenêtre de votre livre.
  • Au bout à droite, cliquez sur les trois points pour ouvrir la fenêtre du menu.

Bibliotheque Amazon

Cliquez sur Modifier les informations.

Amazon modifier informations

Pour vérifier votre ebook mobi dans l’Outil de Prévisualisation en ligne

Amazon KDP outils de previsualisation

Cliquez sur Prévisualiser le livre.

Une fenêtre s’ouvre pour vous proposer d’enregistrer des modifications.

  • Si vous venez de télécharger votre livre, cliquez sur Enregistrer les modifications.
  • Si vous revenez chercher un exemplaire de votre ebook déjà publié, cliquez sur Ignorer les modifications.

Le Previewer prépare la conversion du livre en ebook. Voici le résultat de mon guide Scrivener.

AmazonTdMok

Si tout va bien, l’écran affiche la page Contenus avec la Table des Matières.

Dans la barre de menu, au bout à gauche, cliquez sur Liseuse. C’est ici que vous pouvez avoir une idée de la présentation de votre ebooks. Déroulez le menu pour voir les différents rendus selon les supports de lecture numérique.

AmazonLiseuseformats

Cliquez en haut sur Table des Matières, au milieu de la barre de menu.

telecharger fichier final

Les deux fichiers Table des matières et Affichage NCX sont essentiels pour une bonne navigation dans votre ebook, comme on le faisait dans un livre en se repérant aux titres de la table des matières. NCX signifie Navigation Control file for XML.

N.B. Si ces deux fichiers ne sont pas là, recommencez les formatages de votre ebook pour ajouter une Table des matières. La Compilation de Scrivener permet une belle présentation avec plus d’aisance que Word. Un article suivra sur ce sujet.

2) Télécharger l’ebook mobi sur votre ordinateur

Pour vérifier votre ebook, le mieux est de le télécharger au format converti par Amazon sur votre ordinateur de travail et de l’exporter sur vos supports de lecture si vous avez une liseuse ou tablette Kindle. Vous aurez une idée exacte du rendu, in situ. Cette solution permet de corriger votre ebook en soulignant les coquilles éventuelles sur le Kindle ou l’application dédiée.

telecharger

Dans Outil Kindle Previewer, sous Instructions, cliquez sur Télécharger le fichier d’aperçu du livre. La petite roue se met en marche pendant le téléchargement.

La première proposition vous offrira votre livre au format .mobi. La deuxième au format HTML.

Et si vous n’avez pas de Kindle, liseuse ou tablette, vous pouvez télécharger le Previewer, pour Windows ou Mac. Sur Mac, ça ne marche pas sur les anciens systèmes.

Expérience personnelle

Après conversion réussie d’un document, je télécharge toujours le fichier d’aperçu du livre pour vérifier que la version mobi est correcte, que la table des matières est présente et que les liens fonctionnent, éléments indispensables pour une édition professionnelle, dans le respect du lectorat.

Il arrive dans le dossier Téléchargements de cette façon :

fichier format mobi guide scrivener

Je l’exporte sur mon Kindle3, toujours vaillant après six ans de bons et loyaux services. J’envoie le fichier par mail en pièce jointe, à l’adresse fournie par Amazon dans la gestion du compte. Cette procédure est pratique pour tous les documents qu’on désire lire sur Kindle, en doc, en txt, en html.

3) Envoyer le mobi par mail sur Kindle

Allez dans votre compte Amazon, descendez à Gérer votre contenu et vos appareils, puis à Paramètres.

gerer contenu et appareil kindle

kindle envoi email

parametres de compte amazon

envoi documents personnels Kindle

  • Choisissez l’email donné par Kindle.
  • Faites un message à cette adresse
  • Joignez le fichier mobi.
  • Envoyez.
  • Mettez votre appareil Kindle en WiFi.

Dans quelques secondes, vous verrez le nouveau document dans la fenêtre de votre Kindle.

Avantages de la récupération de votre ebook en mobi

  • Cette procédure est idéale pour corriger votre texte dans un premier temps. On voit mieux les coquilles ou les erreurs de typographie sur un petit écran de lecture que sur une feuille A4, avec interligne double, comme à l’époque de l’édition traditionnelle.
  • Cette procédure est aussi pratique pour envoyer votre ebook à vos beta-lecteurs, aux correcteurs, à vos amis ou à vos proches intéressés.

Belles écritures !
Gaelle

***
ScrivenerSimpleCover

Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.

Acheter le guide en ebook

amazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150Smashwords_logo

Voir un extrait sur Amazon

Si cet article vous a plu, merci de le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

Scrivener plus simple une introduction

Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac est sorti le 10 janvier 2016. Il vous initie au logiciel Scrivener de la conception du projet d’écriture à sa publication sur les plateformes numériques ou en impression à la demande.

ScrivenerCartouche

Le logiciel Scrivener a été conçu par un auteur pour des auteurs.

Habitant Truro, en Cornouailles anglaises, Keith Blount a maintenant une équipe dans le monde entier pour servir Scrivener sur Mac, Windows et Linux.

LitteraLogo

Le logiciel est édité par Litterature & Latte. On peut l’essayer 30 jours sur le site : https://www.literatureandlatte.com/trial.php

La version de Scrivener utilisée dans le guide est la version 2.7.1. pour Mac. Les captures d’écran qui illustrent le guide ont été faites sur un MacBook de 2008 au système Mac OS 10.6.8 Snow Leopard, au fur et à mesure de la construction du Guide francophone, pour donner une idée de l’élaboration d’un projet avec Scrivener.

Scrivener marche encore sur les anciens systèmes Mac OS, depuis Mac OS 10.4 Tiger et même sur les PowerPC. Le software est téléchargeable sur le site Literature & Latte.

Scrivener est mis à jour pour le dernier système Mac OS X El Capitan.

Pour l’instant, il n’existe pas d’application pour iPad ou iPhone, ni pour tablette Android. Scrivener est un logiciel de bureautique, conçu pour Mac, puis développé pour Windows et Linux.

Scrivener est plus complet que les traitements de texte habituels, puisqu’il permet l’écriture, le plan du projet, la gestion de la documentation en interne, la recherche, l’organisation et la finalisation en ebook epub ou mobi, ou en impression papier, ou en html pour les sites Web.

Scrivener est beaucoup moins cher que les traitements de texte les plus célèbres, moins de 50 euros, et beaucoup plus performant.

Scrivener est utilisé avec enthousiasme dans le monde anglophone. J’ai fait ce guide pour qu’il soit mieux connu dans le monde francophone. Je n’ai aucun lien avec Scrivener, ni avec son auteur ou son éditeur. Je suis juste une admiratrice passionnée de cet outil efficace pour écrire et gérer de beaux projets. J’ai aussi une bonne expérience de l’édition numérique depuis 2010 et de l’écriture depuis les années 60.

ScrivenerSimpleCover
Couverture du guide Scrivener plus simple par Adam Molariss, Indiegraphics

Après avoir aidé un auteur à prendre Scrivener en main, j’ai écrit ce guide. Je l’ai commencé le 2 décembre 2015 par une mindmap SimpleMind+ sur mon iPad, l’ai exporté le lendemain en fichier OPML sur Scrivener et je l’ai rédigé en deux semaines sur mon MacBook. Il a fallu encore dix jours pour le réviser, puis cinq jours pour le publier sur les plateformes numériques. Bien sûr, je n’ai rien fait d’autre pendant ce temps et ça a été une formidable aventure.

Le présent guide a été réalisé en un mois. Je n’aurais pas relevé le défi, que je m’étais lancé, d’écrire un ouvrage illustré de 150 captures d’écran avec un ancien traitement de texte, laborieux et lourd. Ce fut un vrai plaisir avec Scrivener. C’est celui que je vous souhaite pour vos propres écrits.

Bonne nouvelle année d’écriture. Offrez-vous de bons outils !

Gaelle Kermen,
Kerantorec 11 janvier 2016

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

***
ScrivenerSimpleCover

Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.

Acheter le guide en ebook

Smashwords_logoamazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150

Voir un extrait sur Amazon

Si cet article vous a plu, merci de le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

Couverture par Indiegraphics

Scrivener l’integrer en quelques jours

Un auteur que j’ai aidé à prendre en main Scrivener a intégré le maniement du logiciel en moins de quatre semaines, là où j’avais mis quatre mois à comprendre en lisant des manuels et regardant des vidéos en anglais.

showcase-scrivener_header

L’histoire

Récemment, un auteur m’a demandé de l’aider à remettre en forme ses romans policiers, dont la présentation laissait à désirer sur Kindle, lui attirant des commentaires désobligeants. De plus, honte suprême, ses romans n’avaient pas de table des matières. La lectrice numérique compulsive que je suis depuis plus de cinq ans maintenant, sans retour en arrière possible au papier, ne supporte pas les ebooks ou livrels sans Table des Matières. J’ai failli refermer l’ensemble, agacée, insultée même, me sentant dans mon bon droit de trouver la meilleure présentation possible quand j’achète un livrel.

En fait, j’ai fini par comprendre, au fil de nos très très très nombreux échanges, qu’il avait toujours en tête l’impression papier pour Create Space, la plate-forme d’impression à la demande. Ses fichiers numériques étaient paramétrés sur Word au format de pages papier. Ce n’était pas bon du tout pour un affichage serein et fluide sur Kindle, iPad ou autre liseuse.

Je lui ai conseillé Scrivener. Il était réticent, craignant que la version de Scrivener ne marche plus sur son ancien système Mac OS 10.6.8 sur son MacBook pro de 2011. Mais elle marche sur le même système de mon MacBook de 2008. Et même sur les versions anciennes de Mac OS

Il avait de grands bloquages, pensant encore papier, quand il fallait penser numérique.

Je répondais du mieux que je le pouvais à chacune de ses questions. J’ai fait un premier article de blog sur Scrivener pour lui expliquer comment faire une Table des Matières sur PDF pour une publication papier avec table des matières numérotant les pages.

Pour l’aider à prendre en main lui-même ses derniers paramétrages d’impression au moment de la compilation, j’ai fini par lui faire toute une série de copies-écran à chaque étape.

Le résultat

En quelques jours, au cours de ces quatre semaines intenses de corrections en novembre 2015, il avait pris en main Scrivener et s’émerveillait de la richesse et des possibilités de ce studio d’écriture, qui l’incitait à écrire encore plus qu’avant, en maîtrisant mieux chaque chapitre, en pouvant suivre ses personnages, les lieux des intrigues, d’un tome à l’autre. Il pouvait se concentrer sur l’écriture au lieu de penser à la mise en forme comme il le faisait sur Word depuis toujours. Scrivener avait gagné !

Quand j’ai vu la masse de notes que j’avais accumulées pour lui répondre, bien classées au fur et à mesure dans mon Projet Scrivener pour ses corrections, j’ai pensé qu’il n’y avait pas de raison de les réserver à un seul auteur. Ces réponses, ces manipulations, ces procédures, bien expliquées, pouvaient servir à plus d’une personne.

J’ai pensé à vous, qui écrivez en français et avez besoin d’un bon outil de travail, en oubliant la mise en forme fastidieuse et lourde que vous avez subie jusque là.

J’ai alors décidé de publier un premier Guide Kermen sur Scrivener. Je dis premier, car j’ai beaucoup de trucs en réserve dans mon Journal de Vie ou mes Cahiers de Chantier, à transmettre, entre comment allumer son feu sans attendre 20 minutes, ou comment tailler une branche à la scie japonaise, ou comment écrire un ebook en un mois, mon dernier défi. Mais je digresse !

Pour vous qui écrivez dans le monde francophone, je conçois le Guide que j’eusse moi-même aimé trouver quand j’ai commencé à chercher ce qui se faisait comme initiation à Scrivener.

Gaelle Kermen,
Kerantorec, 11 décembre 2015

P.S. Le guide a été mis en ligne sur les plateformes numériques en précommande le 31 décembre 2015. Sortie officielle le 10 janvier 2016.

***
ScrivenerSimpleCover

Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.

Acheter le guide en ebook

Smashwords_logoamazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150

Voir un extrait sur Amazon

Si cet article vous a plu, merci de le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

Scrivener quelques avantages

#scrivener #guide #écrire #publier

Scrivener est un formidable studio d’écriture, qui remplace désormais tous les traitements de texte utilisés depuis trente ans de travail sur ordinateur personnel.

showcase-scrivener_headerwin-showcase-scrivener_header

Ce que Scrivener peut faire pour vous

  • Ouverture facile et rapide
  • Écriture créative et dynamique, plus jamais linéaire
  • Possibilité de récupérer un document écrit sur Word, Open Office, ou Pages, en le scindant en chapitres
  • Travail par chapitre, scène, idée, note, pour écrire sans se soucier de la mise en forme
  • Possibilité de changer de place aux chapitres pour refaire le plan
  • Plan facile à faire à partir d’un document exporté en OPML d’une MindMap
  • Page facile à faire à partir d’un document exporté en TXT d’une MindMap
  • Article de blog facile à faire à partir d’une page
  • Gestion de nombreux documents en un seul lieu Recherches (pages web, photos, notes) pour ne plus jamais égarer ses notes de travail
  • Une idée égale une note ou une page, classée, ou en attente dans le module Recherches
  • Table des matières automatique pour ebook (Kindle, iPad, liseuse)
  • Table des matières pour PDF dans l’édition papier à la demande (CreateSpace, Draft2Digital, Lulu)
  • Mise en forme à la fin du document selon les critères d’exportation
  • Publication sur toutes les plate-formes numériques au format ePub (toutes tablettes et liseuses) et mobi (Kindle)
  • Exportation en la plupart des formats d’écriture (rtf, html, doc, docx, etc.)
  • Modèles (en anglais) pour les thèses, les romans, les pièces de théâtre, les poèmes, les scénarios
  • Possibilité de faire rapidement ses propres modèles
  • Sauvegarde possible sur Dropbox pour continuer un projet sur un autre ordinateur
  • Sauvegarde automatique
  • Plus jamais de plantage quel que soit l’ampleur du projetCapture d'écran 2015-12-07 12.23.07

Que vous soyez étudiant, écrivain, auteur, blogueur, doctorant, journaliste, professeur, responsable, éditeur, scientifique, dans votre travail comme votre vie personnelle, que vous écriviez comme moi votre Journal, que vous ayez besoin d’écrire des rapports, des mémoires, une thèse, un roman, une pièce de théâtre, ou que vous vouliez publier le recueil de vos poèmes, vous avez tous besoin de Scrivener.

La maîtrise de Scrivener m’a ouvert des possibilités créatives et éditoriales que j’attendais depuis longtemps. Pour vous, ce le sera aussi, en suivant le Guide simple en français que je vous prépare sur Scrivener et dont je publie ici quelques chapitres.

Gaelle Kermen
Kerantorec, 7 décembre 2015

© ACD Carpe Diem 2015

Scrivener est édité chez Literature & Latte, par un auteur pour des auteurs.

***
ScrivenerSimpleCover

Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.

Acheter le guide en ebook

Smashwords_logoamazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150

Voir un extrait sur Amazon

Si cet article vous a plu, merci de le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

Nouvelles Solstice d’Hiver 2011

autoportrait flou en soie féraud 70
Saisie des cahiers sur l'eMac
Saisie des cahiers sur l’eMac

Depuis mars 2011, je n’ai plus de MacBook, je n’interviens donc plus dans la blogosphère ni sur les réseaux sociaux. Je pensais survivre difficilement à une telle perte, car j’ai le cerveau à fleur de clavier.

J’ai survécu à ce drame.

Certes j’avais la lecture sur Kindle en compensation et j’ai dévoré 250 livres électroniques en 13 mois, mais le Kindle n’est pas une tablette permettant de taper du texte et bloguer tranquillement. C’est un outil de lecture qui nourrit mon cerveau avec allégresse, mais ne remplace pas un MacBook.

J’ai quand même fait beaucoup de choses, que je n’eusse sans doute pas pris le temps de faire aussi intensément si j’avais eu le MacBook : comme ranger ma chaumière de fond en comble, retrouver quelques trésors, réaménager mon bureau, construire quelques meubles, refaire ma chambre, un coin cuisine et la salle de bains. J’ai pris des notes dans mon cahier de chantier afin de les publier, un jour, quand je serai dans la période « cahier de chantier à publier ».

J’ai quand même à la maison un bel eMac vintage qui me permet de tenir mon journal, car sans cette respiration naturelle de l’écriture quotidienne, là vraiment je meurs…

autoportrait flou en soie féraud 70
autoportrait flou en soie féraud 70

J’ai donc continué à saisir mes cahiers de l’année 70 et en lisant la description d’une robe du soir en crêpe de Chine imprimé de Per Spook, que j’avais taillée dans une chute récupérée à la boutique Louis Féraud, où je travaillais pendant mes études à la fac de Vincennes, j’ai réalisé que j’avais conservé de nombreux modèles de l’époque des cahiers.

En effet, j’ai à peu près trente ans de mode et haute-couture dans mes garde-robes. J’ai tout photographié après avoir remis en état, par ravaudage les vêtements, par cirage et recollage les sacs, ceintures, souliers et accessoires. Les photos illustreront les articles de blog que je pense faire pour compléter les livrels déjà publiés et ceux qui sont en attente de publication ou de saisie.

J’ai aussi bien travaillé sur la correction des premiers cahiers saint-loupiens et parisiens. Sur mes cinquante ans d’écriture en cahiers, les années 60 sont disponibles en cinq ebooks, Au Loin un Phare, Le Vent d’Avezan, Le Soleil dans l’Oeil, Aquamarine 67, Les Maquisards du Bois de Vincennes, et une compilation du texte de tous les cahiers, sans commentaire, Journal 60 (les liens donnés ici permettent d’acquérir tous les formats de liseuses à votre convenance).

Si je peux reprendre ce mois-ci la gestion de mes blogs, photos, vidéos, ou intervention sur Facebook, Twitter, c’est que je suis venue à Toulouse passer les fêtes avec mes filles, je squatte leurs MacBook et iMac. Chez moi en novembre, deux amis m’avaient prêté leur netbook ou PC portable, j’ai pu parer au plus pressé, mais leurs outils sont sans commune mesure avec les Macs. J’ai de meilleurs moyens d’expression dès que je remonte le disque dur de mon défunt MacBook sur un des Macs de mes filles, avec la simple suite iLife, iPhoto et iMovie, ou Bento pour les bases de données.

Je vais donc patienter pour pouvoir m’offrir un MacMini l’an prochain et l’iPad dans deux ans, c’est tout ce que mon très petit budget me permet de prévoir… tant que mes droits d’auteur sont confidentiels sur Amazon, Apple, Sony ou Smashwords, mais quand tout le monde sera équipé d’une liseuse ou d’une tablette, mes livrels trouveront leur public… ;-)

J’ai pu bloguer un peu récemment.

Deux articles sont sur mon blog de voyages hentadou :

verrieres-residences-ateliers de pont-aven en peril ou un bon artiste est-il un artiste mort « hentadou

Chevaux pour la police municipale de Toulouse « hentadou

J’ai évidemment encore beaucoup de choses à gérer, quelques photos à télécharger sur ma galerie Flick pro, des vidéos à monter sur iMovie et à mettre sur YouTube, mais que de bonheurs en perspective à partager avec vous qui me lisez.

Je vous souhaite un très beau solstice d’hiver 2011 et de belles fêtes de Noël chaleureuses, où que vous soyez dans le monde, avec mes meilleures vibrations.

Je vous souhaite de recevoir une liseuse pour Noël ;-)

Gaelle

livres lus sur le Kindle
livres lus sur le Kindle mi octobre 2011 en 13 mois

Copyright Gaelle Kermen 2011

l’AmazonKindle3 est tres solide, la preuve j’ai marche dessus

L’AmazonKindle3 est très solide, la preuve : j’ai marché dessus et il s’est juste déclipsé légèrement.

De Amazon Kindle 3

Hier soir j’ai cru avoir cassé le Kindle en marchant dessus dans le noir. J’ai entendu un crac fort inquiétant et j’ai cru l’avoir brisé en morceaux. A tâtons je l’ai ramassé, j’ai allumé mais rien ne s’éclairait, il était en position de veille mais comme il n’est pas retroéclairé, je ne pouvais rien voir. J’ai tout essayé et tout marchait bien. Ouf, j’ai eu chaud. En fait, les coins côté stéréo s’étaient un peu ouverts et j’ai pu les remettre, c’est un simple clipsage.

Ce matin j’ai tout vérifié, tout marche. Je peux donc affirmer que ce Kindle est solide, car, si je ne suis pas un vrai poids lourd avec 52 kilos, mon pas n’était pas spécialement léger quand j’ai mis le pied dessus et que j’ai entendu le crac inquiétant…

J’ai donc repris ma lecture après m’être recouchée, rassurée.

J’eusse été vraiment peinée de l’avoir abîmé si vite, moi qui aime tant garder mes outils longtemps. Bien sûr l’investissement n’en était pas très élevé, 156 euros ce n’est pas une grosse somme. Mais il y a déjà bien plus plus moi que le seul investissement matériel. Il y a surtout le bonheur de lire tout simplement avec aisance, facilité, concentration. Comme je ne le ressentais plus depuis un certain temps.

© gaelle kermen 2010