Scrivener 3 : conseils pour la synchronisation avec Scrivener pour iPad

La synchronisation entre les deux supports, MacOs pour le fixe et iOS nomade, peut poser beaucoup de questions aux utilisateurs de Scrivener. Je ne rencontre pas de problèmes m’empêchant de travailler en toute sécurité. Voici quelques conseils que je mets en pratique sans même y penser, naturellement.


Créer un dossier à partir du bureau du Mac

On peut synchroniser ses projets en liant l’application depuis le tableau de bord à un dossier créé par elle sur Dropbox dans le dossier Apps/Scrivener. J’utilise un autre dossier créé sur le bureau du Mac

6-iOS_Dossier

D’après mon expérience, créer un dossier SCRIVENER pour Dropbox est plus facile depuis le bureau de l’ordinateur qu’à partir de l’application sur l’iPad ou l’iPhone. Je peux mieux gérer ce que je dépose dans le dossier de Dropbox, mieux en retirer ce que je jugerais achevé dans son premier jet, prêt à être formaté et compilé sur Scrivener 3. Je peux le remettre si j’ai besoin de le corriger sur l’iPad.

Je crée un dossier sur le bureau, le lien est le même depuis 2016, mais je change souvent ce que j’y mets. Surtout je ne charge plus jamais la mule ! Je n’y mets que les projets en cours d’écriture ou de relecture.

ScriverDropBox.png

Ici, mon dossier de synchronisation sur Dropbox, plaque tournante entre les différents supports utilisés (quatre avec le PC sous Windows, en plus du Mac, de l’iPad et de l’iPhone).

Quand j’ai eu un problème de ralentissement pour un livre illustré de photos d’archives en Haute Définition, je l’ai glissé sur le bureau du Mac, où je l’ai retravaillé pour les dernières étapes. Il était arrivé en phase de formatage pour la publication. Le faire glisser sur le bureau le supprimait de Dropbox, qui repartait allègrement dans la synchronisation des autres projets Scrivener. Ainsi mon dossier de synchro reste toujours dynamique. On doit voyage léger pour aller loin. Les sédentaires peuvent accumuler les charges, pas les nomades.

Je ne rencontre aucun problème. Il me faut seulement parfois de la patience lorsqu’il y a beaucoup de dossiers à synchroniser entre tous les supports.

À vous d’essayer.


Ne pas sauvegarder dans le dossier de synchronisation

Le dossier Dropbox où vous avez glissé vos projets à synchroniser entre vos appareils mobiles et les fixes n’est pas un dossier de sauvegarde. Vous n’y trouvez que des projets avec l’extension .scriv, à ouvrir avec l’application Scrivener pour iOS ou le logiciel Scrivener 3.

Votre logiciel de bureau fait des sauvegardes qu’il faut paramétrer ailleurs, soit dans un autre dossier sur Dropbox ou sur le disque dur de votre Mac ou PC de bureau. Les projets sauvegardés ont l’extension .bak (de backup).

Scrivener vous signalera cette erreur. On ne sauvegarde pas dans le même dossier que le dossier de travail à ce stade.


Savoir où sont les sauvegardes

Il vaut mieux savoir où sont rangées nos affaires pour ne pas naviguer dans le brouillard.

Dans la fenêtre Scrivener, vous sélectionnez : Afficher le dossier Application Support dans le Finder.

AffDossierSupport.png

Le dossier s’ouvre avec les éléments dont Scrivener a besoin pour fonctionner.

DossierSupport.png

L’ancien dossier des sauvegardes s’appelait Backups. Le nouveau dossier s’intitule Sauvegardes.

SupportSauvegardes.png

Dans les Préférences, j’ai demandé la compression des sauvegardes, on voit donc l’extension .zip. On repère les sauvegardes à leur fin de titre en -bak. Hier, le logiciel a fait quatre sauvegardes du guide en cours.


Éviter la surcharge documentaire

Pour garder une synchronisation rapide, ne surchargez pas inutilement vos projets de documentations externes. Un projet n’est pas un endroit de stockage, mais un espace de création dynamique en vue d’écrire un premier jet de manuscrit. Vos écritures doivent être la priorité, celles des autres moins.

Même si Scrivener est un atelier d’écriture, il n’a jamais été dit qu’on pouvait tout y mettre, au point de bloquer la machine. Ce n’est pas le but du jeu.

Pour éviter d’alourdir vos projets de documentation devenue souvent inutile, il est préférable de lire les PDF dans la bibliothèque iBooks de l’iPad et d’utiliser la fonction Split View de iOS 11, si on écrit sur l’iPad, en glissant la fenêtre de iBooks à coté de la fenêtre Scrivener où vous pouvez prendre vos notes. Ou d’ouvrir un PDF dans une application dédiée, si on écrit sur le Mac de bureau.

En évitant de surcharger vos projets de documentation, vous permettrez une synchronisation beaucoup plus rapide.


Penser à vider la Corbeille

Pour alléger vos projets, pensez à vider de temps en temps la Corbeille, où peuvent s’entasser des fichiers pesant un poids inutile. Vous gagnez parfois plusieurs Mega octets.

Si vous craignez de jeter des éléments importants, faites-le au moins après la publication de vos écrits.

On faisait le ménage dans nos dossiers de mémoires universitaires quand nous utilisions le papier. On doit le faire aussi en documentation numérique.

Sur MacOs : Scrivener > Projet > Vider la Corbeille

Sur iOS : Corbeille > glissement vers la gauche > bandeau rouge Vider la Corbeille > ok

iOSCorbeille.png

Vider la corbeille en cliquant sur le rouge.

iOSVider.png


Ne pas stocker trop d’images dans le projet

Stocker de nombreuses images dans un Projet peut nuire à la qualité de la synchronisation de Scrivener 3 avec l’iPad ou l’iPhone. Une fois qu’elles sont insérées dans votre texte, il est inutile de les stocker. Scrivener n’est pas un garde-meuble stockant des boites d’archives. C’est un outil d’écriture qui doit rester dynamique et actif.


Ne pas modifier manuellement dans les fichiers internes de Scrivener sur Dropbox

Le créateur de Scrivener recommande de ne pas modifier manuellement des fichiers synchronisés dans Dropbox ou un Dossier synchronisé.

Si vous modifiez un texte ou une image dans le dossier de synchronisation directement dans Dropbox ou un Dossier synchronisé (depuis un appareil sous Android par exemple), vous le faites à vos risques et périls. C’est possible, mais pas recommandé.

Travaillez toujours vos textes ou vos images à partir des projets Scrivener, depuis l’application iOS ou le logiciel MacOS. Les dossiers de synchronisation ne sont pas des lieux de travail, mais des intermédiaires au service de vos écritures.


Fermer les projets après le travail

Désormais, sur Scrivener 3, une fonction permet de quitter automatiquement le projet après un certain laps de temps.

QuitterAutom.png

Cette fonction permettra aux distraits de mieux synchroniser leurs projets entre leurs appareils nomades et fixes.

Du côté de l’application pour iOS, sur l’iPad ou l’iPhone, vous pouvez synchroniser au fil de vos écritures, quand vous avez fini un développement en cliquant :

  • sur l’icône de synchronisation des deux flèches qui tournent en rond, que l’on trouve en plusieurs endroits,

iOSPagefleches.jpg

iOSRondfleches.jpg

  • sur l’icône de partage (carré avec flèche vers le haut) > Synchroniser maintenant,

iOSpartage.jpg

iOS-SyncNow.png

  • sur la flèche des Projets en haut à gauche du projet.

iOSProjets.jpg


Fermer le projet avant de quitter l’iPad

Cliquez sur OK en haut de votre page en cours et revenez dans le Classeur de gauche.

Puis cliquez sur la flèche en haut vers la gauche. Vous revenez sur le tableau de bord général de vos projets Scrivener. Ainsi se ferme le projet en cours sur l’iPad. Si vous avez bien paramétré votre application, vous voyez la synchronisation se mettre en route. Vous avez fini votre travail. Tout est sauvegardé. Vous êtes tranquille !


Fermer ses projets Scrivener est aussi simple et indispensable que d’éteindre la lumière quand il fait jour, fermer la porte de la maison à clé quand on la quitte, couper le robinet d’eau quand on s’est lavé les mains. Pour bien vivre, il y a des choses qui se font.

Vous pouvez maintenant, sans risque ni culpabilité, tirer le rideau de la boutique et passer à autre chose, vaquer à vos occupations routinières, déguster une bonne bière, un bon vin ou ce que vous aimez, courir, pédaler, sauter, danser, jouer, discuter, échanger, rire. Vous pouvez avec bonheur penser à autre chose qu’à vos écrits. Rechargez vos batteries ! L’inspiration n’en sera que mieux stimulée.

En respectant ces quelques règles de bases, vous apprécierez de pouvoir travailler sans entrave, en sachant que tout est ordre. Vous avez donné le meilleur de vous-même. Vous êtes en harmonie avec le monde qui vous porte.

Belles écritures !

Gaelle Kermen, Kerantorec, le 2 février 2018

Publié le 11 mars 2018


L’auteur
Gaelle Kermen est l’auteur de plusieurs guides francophones sur le logiciel et l’application Scrivener (Mac, Windows, iOS).

Page auteur sur Amazon (format mobi)
Page auteur sur Apple (format epub)
Page auteur sur Kobo (format epub)
Page auteur sur Smashwords (formats : PDF, epub, mobi.
Page auteur sur Iggybook (trois formats : PDF, epub, mobi, paiement direct à l’auteur)

 

 

 

 

 

Publicités

La précommande en publication numérique indépendante

La précommande est adoptée par les éditeurs professionnels. Elle est déconseillée par les autoédités. Certains conseillent de ne pas mettre l’ebook en précommande sur Amazon en raison d’un algorithme qui ne comptabiliserait pas les ventes et amoindrirait la place du livre, lui enlevant la possibilité de monter vers le Top 100.

Pourtant, Mark Coker, le fondateur de Smashwords, qui a derrière lui dix ans d’expérience de la publication numérique et des outils statistiques de plus en plus affinés pour analyser le sort des ebooks publiés sur sa plateforme, déclare qu’un livre publié en précommande fait une meilleure carrière sur le long terme qu’un ebook publié sans précommande. Je peux en témoigner par ma propre expérience.

Tous mes guides pratiques sur Scrivener ont été publiés en précommande. Tous ont été tout de suite en tête de leurs catégories avant leur sortie et sont restés dans les meilleures ventes, depuis deux ans. Le guide en cours de publication est déjà #1 dans le Podium de tête avec les deux guides pour Mac et iOS. Cela flatte mon ego comme une juste reconnaissance de l’immense travail exécuté et m’encourage à vous servir le meilleur produit possible.

LePodium.png

Le temps de la précommande permet de faire tous les essais de formatage grandeur nature in situ, sans risque pour le lectorat. Ces essais sont indispensables lorsqu’on vient de changer de version de logiciel d’écriture. C’est pourquoi j’insiste dans mon guide Scrivener 3 sur les vérifications de Compilation dans les différents formats.

Vérifier son manuscrit en ligne

Il est important de modifier le manuscrit jusqu’à ce qu’il réponde aux critères exigés par une bonne lisibilité numérique. Certes, on peut le faire en mode Brouillon sur Amazon. Mais en mettant son livre assez tôt en Précommande, on est moins stressé que si on fait les modifications au moment de la sortie. On prend du temps pour assumer les corrections soulignées par les bêta-lecteurs, on vérifie les formatages en ligne sur le Previewer de KDP, puis on télécharge la version mobi sur nos Kindle, Kobo, Bookeen, iPad ou tablettes, outils d’investissements indispensables aux auteurs qui veulent rendre un produit fini sur tous les supports de lecture.

La première chose que je fais quand j’ai téléchargé mon manuscrit sur KDP est de vérifier que la Table des matières et l’Affichage NCX sont présents. Avec la Compilation de Scrivener 3, je n’ai eu aucun problème. Scrivener permet des sorties professionnelles de nos ouvrages.

CodeTdM.png

Ce sont les choses que je regarde avant d’acheter un ebook. Je le feuillette et si je ne vois pas Contenus ou Table des Matières à l’ouverture, surtout s’il s’agit d’un manuel pratique, je le referme et j’en reste là. Je sais déjà que l’ouvrage est mal présenté, pas fini. Cette conviction de départ est en général renforcée quand je télécharge l’extrait sur mon iPad et que je le lis via l’application Kindle.

Feuilleter.png

Un livre numérique obéit à des critères spécifiques pour être lisible sur différents supports. Je n’ai ni argent ni temps à perdre dans un produit bâclé. Il y a assez de bons auteurs à proposer des ebooks formatés dans les règles et corrigés avant leur sortie ; eux sont assurés de mon soutien et de ma fidélité au long cours.

TdMipad.png

En tant que grande lectrice exclusivement numérique, j’achète beaucoup d’ebooks en précommande. Si un auteur intéressant annonce la sortie de son futur ouvrage sur Facebook, je vais sur son compte Amazon. Si je ne vois pas l’ebook en précommande, je n’y reviendrai sans doute pas. Par contre, si le sujet m’intéresse et que le livre est en précommande, je l’achète tout de suite en cliquant sur Précommander en 1-click. L’ebook sera livré dans ma bibliothèque Kindle ou iBooks le jour de sa sortie à minuit. Je le lirai quand j’aurai fini la lecture en cours (oui, je suis méthodique) ou quand mon état d’esprit sera disponible pour le sujet du livre.

Precommande.png

Dans les ouvrages mis en précommande, je relève rarement des erreurs. La précommande est devenue pour moi la garantie d’une qualité de lecture.

Changer de catégories avant la sortie

La précommande permet de faire des changements de catégorie et évite de perdre du temps à la sortie pour le placement du livre dans les classements d’Amazon.

Amazon tient compte des échanges faits avec ses auteurs. J’ai reçu ce matin le courriel m’avisant que le changement de catégories avait été fait, comme pour mes autres livres sur Scrivener.

La première catégorie était Bureautique et publication et le guide était une semaine avant sa sortie en tête des ventes, N° 1 à côté du guide Scrivener pour iPad et iPhone et du guide Scrivener pour Mac.

La deuxième catégorie choisie par KDP était Multimédia et graphisme. On ne trouvait donc pas le guide Scrivener 3 plus simple dans la catégorie Logiciels, où les deux autres guides l’attendaient, esseulés. J’ai fait un courriel dimanche au support KDP pour demander le changement de catégorie. Il a été effectué dès le lundi.

Ce matin, je vois que le livre est resté dans la catégorie Multimédia et graphisme… Numéro 1 partout !

1partout.png

C’est aussi à ça que sert la précommande. On essuie les plâtres avant de livrer le produit.

Belles écritures professionnelles !

Gaelle Kermen,
Kerantorec, le 30 janvier 2018


Crédits

Mark Coker est le fondateur de Smashwords, plateforme de publication numérique en anglais. J’ai écrit un guide gratuit pour les francophones :

Scrivener 3 est un logiciel diffusé par Literature & Latte à Truro en Cornouailles anglaises, il permet de bien gérer ses écritures et de faire de belles compilations en mobi, epub et PDF pour de belles publications numériques. On le trouve aussi chez Apple iTunes.

Amazon Kindle Direct Publishing est une plateforme de publication numérique

Scrivener 3 plus simple en precommande sortie le 2 février 2018

P.S. Un seul regret : l’aperçu et le feuilletage ne sont disponibles qu’après la sortie du livre. D’ici là, confiance et patience :)

En attendant, vous pouvez commencer avec les Tutoriels anglais. Mon introduction est aussi disponible. Gratuite chez Smashwords. Au prix minimum de 0,99€ sur Amazon. Si vous voulez le télécharger gratuitement sur Amazon, signalez que vous l’avez trouvé moins cher ailleurs ! Merci.

Scrivener 3 : imprimer le plan ou le manuscrit en PDF ou papier

Avant de se prendre la tête avec la Compilation, il existe une façon simple d’imprimer son plan ou son manuscrit en PDF ou en papier : le format d’impression et l’impression avec les attributs de Scrivener.

Pour imprimer le plan, on va d’abord paramétrer le Format d’Impression, où nous pouvons régler différents formats de Textes, Fiches ou Plans.

Paramétrer le Format d’impression

Lorsque vous allez dans la fenêtre Fichier et que vous descendez dans Format d’impression, vous accédez aux paramètres habituels des imprimantes, avec Attributs de page. Il faut descendre dans le menu Attributs de page et sélectionner : Scrivener.
Fichier > Format d’impression > Attributs de page > Scrivener.

FormatScrivener.png

Dans l’onglet Marges, vous pouvez régler les marges selon vos besoins.

FormatImpression_1Marges.png

Dans l’onglet Autre : Ajuster les images à la taille de la page ou Imprimer les arrière-plans des Pages Web.

FormatImpression_2Texte.png

Dans l’onglet Texte, vous sélectionnez les données du Classeur que vous souhaitez imprimer. Vous pouvez changer la police.

FormatTexteTimes.png

Dans l’onglet Fiches, vous sélectionnez les données des Fiches du Tableau de liège que vous souhaitez imprimer.

FormatFiches.png

Dans l’onglet Plans, vous sélectionnez les données du Plan général que vous souhaitez imprimer.

FormatPlans.png

Mon test de Plan de projet a été fait uniquement sur le Tableau de liège ou d’affichage (Corkboard). Il comporte peu de texte, mais des Résumés, écrits directement sur les fiches créées sur le Tableau. Tout ce qui a été créé dans le Tableau de liège se retrouve dans la fenêtre du Classeur et constitue l’ossature du manuscrit.

Pour imprimer le plan du manuscrit

PlanPartieChap.png

Ici, je sélectionne La Partie 1 d’un projet avec deux chapitres et quelques scènes.

Le mode Composite est activé dans le mode Groupe, puisque la Partie 1 comporte plusieurs documents.

ModeGroupe.png

J’ai paramétré le Format d’Impression. Je vais dans :

Fichier > Imprimer le document courant.

ImpirmerDocCourant.png

Voici ce qui apparaît en Prévisualisation pour un enregistrement en PDF ou une impression papier immédiate.

Previsualiser.png

J’exporte le fichier en PDF et je le vérifie.

J’ai tous les éléments demandés dans le format d’impression. Un peu trop sans doute pour transmettre ce document à quelqu’un qui n’aurait pas le nez dans le guidon comme je l’ai dans Scrivener à cette minute. Vous voyez ainsi que tout est transmis dans notre document, selon nos besoins. On peut ne sélectionner que les titres et les résumés.

PDFexporter.png

Imprimer une portion de Projet

De la même façon, on peut sélectionner une portion de Projet pour en imprimer le contenu. On vérifie la Prévisualisation avant de créer et enregistrer le PDF. Ici un document écrit de dix pages.

PrevoirPDF10pages.png

Ce procédé est facile à mettre en œuvre pour créer un PDF du plan ou du manuscrit. Il évite les casse-têtes de la Compilation au début de notre apprentissage avec Scrivener 3. Nous verrons les détails de la Compilation plus tard, qui nécessite également un formatage des En-Têtes et Sections.

Scrivener est toujours plus simple qu’il n’en a l’air avec sa richesse de possibilités.

Belles écritures !

Gaelle Kermen
Kerantorec, le 15 janvier 2018


VignetteScrivener3.png

P.S. La sortie du Guide Scrivener 3 plus simple est prévue le 3 mars. Bientôt en précommande !

P.S. 2 Merci à Anaïs Donay qui m’a inspiré cet article par une question posée sur le groupe ScrivenerFR. Rejoignez-nous, l’ambiance est dynamique et stimulante.

P.S. 3 En vous abonnant au blog gaellekermen.net vous aurez la primeur des articles, directement dans votre boite de messagerie dès leur parution. Email subscription dans la fenêtre de gauche en bas.


Crédit cover : Indiegraphics

Scrivener 3 : modèle de collection de recettes en cadeau

Bonne année 2018 !

Découvrant Scrivener 3 depuis sa sortie du 20 novembre 2017, j’ai eu l’idée de consulter ses modèles actualisés pour la dernière version.

Il se trouve que j’avais commencé un nouveau livre : La cuisine plus simple en accompagnement de l’essai sur la vie créative en écriture que j’ai écrit pendant le Camp Nano de juillet 2017 et corrigé au début du NaNo de novembre avant de commencer un nouveau guide Scrivener 3 plus simple pour les francophones.

En regardant le modèle proposé dans le tableau de bord de Scrivener 3, j’ai constaté que le plan en était déjà bien conséquent, il me suffisait de le traduire et j’avais la trame de mon futur livre, que j’espère publier assez vite pour aider certains de mes jeunes amis autoconstructeurs à bien gérer leurs chantiers 2018. Il est important de bien manger quand on entame des chantiers conséquents, que ce soit en écriture ou lors de travaux sur nos maisons ou jardins.

J’ai pensé que ce modèle pourrait servir à d’autres que moi et je l’ai traduit avec l’aide de Google Traducteur, qui a fait un bien meilleur travail initial que je ne le pensais.

DeuxFenetresTraduction

Pour vous donner une idée de ce que je veux publier, de l’esprit dans lequel va être ce nouveau Guide Pratique Kermen, j’ai ajouté quelques recettes déjà publiées sur mes blogs. La cuisine simple fait partie de mon art de vivre.

12387454004_ddc21dc48b_m

Désormais, vous avez un lieu où vous pouvez collecter vos propres recettes, importer des pages Web pour les consulter selon vos besoins. Vos notes ne seront plus éparpillées dans tous les coins. Vous les aurez à disposition en un seul projet.

Ce modèle est avant tout là pour vous aider à voir les nouvelles fonctions de Scrivener 3, puisque le créateur du modèle a mis tous les éléments nécessaires à une bonne gestion du Classeur, des Collections, des champs de l’Inspecteur, en particulier dans les Types de sections qui préparent une bonne Compilation finale en plusieurs formats numériques. C’est un bon apprentissage utile.

Sentez-vous libre de changer ce que vous voulez dans ce modèle, j’ai ajouté des dossiers et fichiers, vous pouvez le faire et supprimer tout ce qui ne vous est pas utile, y compris mes quelques recettes ajoutées.

Bon appétit et belles écritures !

Gaelle Kermen,
Kerantorec, le 2 janvier 2017


Pour télécharger le modèle ou le projet version Scrivener 3

  • Le modèle ira se mettre dans le dossier Application Support de votre ordinateur, accessible depuis le menu Scrivener. Il suffit d’appeler Importer des Modèles en bas du tableau de bord.  Il sera accessible dans la rubrique Divers du tableau de bord à l’ouverture de Scrivener. Vous pourrez le modifier autant que vous le souhaitez pour d’autres usages.
  • Le projet est immédiatement utilisable. Il s’ouvrira avec Scrivener 3. Vous l’enregistrerez sur votre Mac ou votre dossier Dropbox de synchronisation avec iPad ou iPhone qui saura le lire.

Pour télécharger en version Scrivener 2 pour Mac ou 1.9 pour Windows

  • Le projet est lisible sur toutes les plateformes : Mac, Windows et iOS.
  • Pour le lire sur iOS, glissez le fichier dans le dossier Dropbox depuis le bureau de votre Mac ou PC.

Avant de partir
N’oubliez pas de vous abonner à ce blog, un courriel vous avertira dès la parution d’un article. Et j’en ai beaucoup en réserve sur Scrivener 3, l’écriture, la publication numérique. Bonne année 2018 !

Smashwords cadeaux de Noel 2017 et Jour de l an 2018 : 75% off

#smashwords #Scrivener #cahiers60 #aquamarine67
Chère lectrice, cher lecteur,
Vous qui m’avez accordé votre confiance en me lisant au fil des semaines et des mois, qui souvent m’écrivez en message privé pour me faire part de vos avancées en écriture, je suis heureuse de vous annoncer une promotion exceptionnelle.
Sur Smashwords, du 25 décembre 2017 au 1 janvier 2018, cadeaux de Noël et Jour de l’an, les livres sont proposés au quart de leur prix habituel (75% off). Site en anglais, comptes en dollars.
#guidesScrivener #Mac #Windows #iPad à 1,75 USD #AuLoinunPhare free #Aquamarine67 #LeSoleildanslOeil #LeVentdAvezan #LesMaquisardsduBoisdeVincennes à 1 USD
Descendez dans la fenêtre pour trouver votre bonheur.
Bonnes lectures et belles écritures !
PromotionSmashwordsNoel17
Promotion de Noel sur Smashwords des livres de Gaelle Kermen publiés entre 2010 et 2016

Des Nouvelles du Front

Je suis en pleine réécriture d’un quatrième guide Plus simple sur Scrivener 3.
Plus simple devient un euphémisme, car j’aborde souvent des manipulations complexes ; j’essaie de les rendre plus abordables pour les francophones que nous sommes.
J’espérais avoir fini hier le 24 décembre, mais non, le livre prend sa propre forme et devient plus conséquent. Il complète les trois guides précédents et détaille des procédures qui avaient bloqué certains d’entre nous.
J’ai à cœur d’aller au fond des choses, de créer des œuvres pérennes, hors des modes, comme mon travail physique de restauration de ma chaumière me l’a appris, manu militari, en retroussant mes manches. Je reprends donc ce que je n’avais pas encore compris, en extrayant la « substantifique moelle ».
Ainsi, je l’espère de tout mon cœur, vous pourrez écrire en liberté, sans plus penser à la technique, simplement en laissant aller les chevaux de vos inspirations.
PortraitauPulldeNoël
Portrait de Gaelle Kermen au pull de Noël devant le tableau « Pulsions cosmiques » d’Yves Samson, laque sur toile, 030390, période Kerantorec © AnaDS2014
Joyeux Noël et Bonne année !
Nedeleg Laouen ha Bloavez mad !
Merry Christmas and Happy New Year!
Happy Writing ! Belles écritures !
Gaelle Kermen,
Kerantorec, le 25 décembre 2017

Guides pratiques d’initiation à Scrivener : $1.75 


Guide pratique d’initiation à Smashwords : permafree


Cahiers des années 60 : free or $1

Au Loin un Phare (1960-65): free

Roman de jeunesse : $1

Une série juridico-geek par Jérôme Dumont

Sur la Série Rossetti & MacLane

51II9dSvstL

J’ai apprécié le style de Jérôme, concis, précis, où chaque virgule compte, comme en droit ou en informatique, les domaines de compétence des deux héros, Gabriel Rossetti, l’avocat spécialistes des divorces, et Amandine MacLane, la geek créatrice d’une start-up de jeux vidéos.

J’avais reconnu aussi qu’il écrivait sur Scrivener à l’excellente construction de ses livres. Je suis de plus en plus sensible à la charpente des livres et ne supporte plus les auteurs qui écrivent au fil de la plume en se regardant écrire. Un livre doit être structuré pour transmettre le message ou simplement raconter une histoire.

Les intrigues de la série Rossetti & MacLane voguent entre Nice, où Rossetti a son cabinet, avec une secrétaire haute en couleurs qu’on entend parler, comme si on assistait à leurs discussions près de la machine à café, et Montreal où est le siège de la firme de jeux vidéo de MacLane. Elle a aussi ses serveurs informatiques à Sophia Antipolis et on circule en pays niçois avec allégresse. On passe à Bruxelles, on retourne au Québec, on revient à Nice, on se retrouve même dans l’Atlantique.

Chaque épisode laisse place à l’imaginaire voyageur dans les déplacements de ses personnages qui mènent des actions d’enquête dont les descriptions ne sont pas aussi abominables que les faits divers restitués avec force complaisance par les médias. On se sent mieux à la fin d’un ouvrage qu’après une annonce BFMTV. Moi, rien que la bande annonce de BFM me fait peur et me tétanise. Aussi je ne veux plus lire de romans policiers qui me restituent en pleine gueule ce que je ne veux plus voir à la télé.

Je ne voulais plus lire de polars complaisants à l’égard de la violence. Mais j’ai lu avec plaisir ceux de Jérôme Dumont, dont les personnages sont attachants, plein d’humour, sans pose, à l’écoute de tout le petit monde qui gravite autour d’eux. Les accents sont aussi vrais que nature et j’aime dans un livre entendre parler les gens. Ici ils parlent juste ! Tous les personnages ont du corps et de la tête. On les voit vivre, qu’ils soient féminins ou masculins, tous ont leur réalité. Rien que ça est un tour de force littéraire.

J’ai commencé la lecture de l’Intégrale le 12 novembre, pour me récompenser de l’immense effort que je venais d’assumer pour la révision du premier jet de l’essai écrit au Camp NaNo. J’ai été tout de suite prise par « l’effet Kindle », que je connais depuis mon premier Kindle de 2010 : quand on a fini un ouvrage, il faut continuer par le suivant. Tout de suite ! Ou presque. Après les trois premiers, au bout de trois jours, j’ai acheté les suivants et les suivants. J’avais tout fini le 24 novembre. Douze jours ! C’est dire si j’étais passionnée par ma lecture. Un certain jour, où j’étais trop fatiguée pour travailler, j’en ai lu trois et bien sûr j’étais encore plus fatiguée après, mais tellement heureuse…

Lisez-le, vous passerez de très bons moments.

Jérôme Dumont vient de finir le dixième. On l’attend avec impatience.

J’ai été aussi passionnée par sa lecture que lors de mon hiver 2015 passé sur les Maigret de Simenon, plus de cent ouvrages, écrits sur une période plus longue de 1928 à 1972. Jérôme Dumont a déjà produit plus d’une vingtaine en moins de quatre ans. Il est aussi fort que Simenon. Je souhaite qu’il fasse une aussi belle carrière.

Gaelle Kermen
Kerantorec, le 26 novembre 2017


Crédits

Intégrale 1 Rosetti & MacLane, les trois premiers livres

Page auteur sur Amazon

Scrivener et les auteurs #1 Jerome Dumont

Scrivener et les auteurs #1 Jerome Dumont

Scrivener et les auteurs : Jérôme Dumont, auteur de la série Rossetti & MacLane

Scrivener et Jérôme Dumont

Hier soir, j’ai écouté un podcast, enregistré par Cyril Godefroy, un entretien avec Jérôme Dumont dont je viens de finir la série Rossetti & Maclane, lue en douze jours.

attracting-an-audience

C’était très intéressant d’entendre l’auteur raconter son expérience d’écriture ne datant que de 2013, après avoir découvert Scrivener utilisé par une collègue américaine lors d’un NaNoWriMo.

jeromedumont-213x300.jpg

Jérôme Dumont révèle à quel point Scrivener est un outil efficace pour organiser ses idées, garder des notes, les rédiger et les mener à bien dans un roman et publier une série dont j’ai pu apprécier la qualité. Il n’aurait certainement pas publier autant s’il avait travaillé sur un autre support Scrivener. Je peux en témoigner moi-même qui ait pu accélérer mes publications depuis que j’ai quitté les logiciels de traitement de texte habituels pour passer sur le logiciel Scrivener et encore plus depuis que je travaille mes écritures sur l’application pour iOS.

Scrivener ne permet pas seulement la quantité, mais permet de vraiment bien travailler ses idées, ses personnages (dans le podcast, Jérôme raconte comment il fait ses fiches personnelle), le déroulement de l’intrigue, la gestion du temps et la chronologie des événements qu’il synchronise avec Aeon TimeLine.

Scrivener permet de faire des recherches approfondies, comme sur le Droit pénal que Jérôme Dumont ne pratiquait pas en avocat civiliste qu’il était dans une autre vie et dont certaines histoires l’a obligé à se mettre à jour en Droit français.

Je suis d’accord avec Jérôme sur la plupart des points développés sur Scrivener, en particulier sur la fiabilité du logiciel.

Scrivener pour iOS

Le seul point sur lequel je ne suis pas en accord est qu’il dit qu’il ne peut pas écrire sur l’application parce qu’il a besoin d’un clavier et d’un trackpad pour ses recherches. Or moi, je préfère écrire et travailler mes projets sur l’application. J’utilise un clavier léger Bluetooth pour écrire sur l’iPad mini et même sur l’iPhone quand je regarde en même temps une vidéo sur l’iPad pour prendre des notes à côté, sans couper la vidéo.

Peut-être fais-je moins de recherches que lui ? C’est possible, j’en suis au stade de ma vie où je recherche plus dans ma tête, dans mes souvenirs, dans ma mémoire des expériences, les idées qui me tiennent à cœur et que je veux transmettre. Mais l’inspiration me vient mieux quand j’écris sur l’application, sans distraction aucune, en totale concentration. Et cette facilité d’écriture, je ne l’ai jamais connue avant, sauf lorsque j’écrivais à la main sur mes cahiers de jeunesse trimbalés partout, de Paris à Wight, de Wight à Formentera, de Fomentera à Rome, dans mon cartable en vinyle jaune des années 70. Je retrouve dans l’application cette cérémonie intime d’un discours secret pour mon futur lectorat.

Il est sûr que si j’ai aimé la série, c’est sans doute parce que j’y retrouve mes souvenirs d’étudiante en droit et mes passions pour l’informatique et le numérique…

Belles lectures et bonne écoute du podcast de Cyril Godefroy !

Gaelle Kermen
Kerantorec, le 26 novembre 2017


Crédits

Ecouter le podcast de Cyril Godefroy sur son entretien avec Jérôme Dumont. La discussion sur Scrivener commence à 18′.

La série Rosetti & MacLane sur Amazon

Aeon Timeline : https://www.aeontimeline.com/download/

Ma lecture de la série Rossetti & MacLane