Scrivener corriger avec Antidote

Après l’écriture vient le temps des corrections, essentielles dans la gestion d’un manuscrit.

Scrivener pour Mac (version 2.7.1 de 2015) travaille avec Antidote, le correcteur de Druide.

La manip

Sélectionner la page à corriger [cmd+A] et cliquer sur l’icône d’Antidote dans la barre de menu.

Capture d'écran 2016-01-20 09.57.51

Les erreurs signalées ne sont pas toujours pertinentes, Antidote ne comprend pas toujours le style et il faut passer du temps, beaucoup de temps, à intégrer les mots dans le Dictionnaire personnel.

Capture d'écran 2016-01-20 10.02.18

J’ai eu l’occasion de corriger des textes déjà corrigés par Antidote, ils étaient peu présentables. Quand j’ai vérifié mes corrections sur Antidote, celui-ci voulait remettre toutes les erreurs que je venais de corriger manuellement. Antidote ne comprenait pas le style de l’auteur qui démarrait presque toutes ses phrases par des verbes sans sujet ! Un désastre, si j’avais suivi ses conseils.

Rien ne remplace l’œil d’une personne qui connaît encore la grammaire et l’orthographe. On a commencé à trouver des fautes dans les ouvrages publiés sur papier, quand les maisons d’édition traditionnelle ont remplacé les correcteurs humains par des correcteurs informatiques, dans les années 2000. Jamais auparavant, on n’eût trouvé la moindre coquille dans un livre de grande maison parisienne. Après, si ! Je me souviens que les pirates numériques du Team Alexandriz prenaient un malin plaisir à en corriger certains, dont le Goncourt de Houellebecq. Honte sur Flammarion !

Si je suis grande utilisatrice et admiratrice d’une technologie bien comprise, j’en connais aussi les limites et la correction de textes en est une.

Mais si on est à l’aise avec le correcteur Antidote, si on l’a paramétré à sa guise, à son usage, à son style, si on a enregistré le vocabulaire courant, les noms de marque, de lieux, de personnes, alors Scrivener coopère parfaitement avec Antidote.

Capture d'écran 2016-01-20 09.51.16

Antidote a le mérite de vérifier les manques de ponctuation, les phrases trop longues, les répétitions, toutes les manies de style dont l’auteur ne se rend plus compte et qui entravent la lecture du texte.

Capture d'écran 2016-01-20 11.07.50

Après, chacun auteur a son style propre, il faut aussi l’affirmer, en sachant respecter les règles de bonne compréhension. Toute la subtilité est là. Mais jamais on ne peut faire l’impasse sur l’orthographe, la typographie et les corrections.

Antidote est un logiciel de correction de texte, diffusé par Druide (moins de 90 euros).

Post Scriptum

Antidote a intégré la graphie rectifiée depuis 2002. Le choix de la graphie traditionnelle et/ou rectifiée est proposé dans Réglages-LINGUISTIQUE-Rectifications.

AntidoteGraphieRectifiee

https://www.druide.com/enquetes/antidote-et-les-rectifications-orthographiques

Belles écritures !
Gaelle

***
ScrivenerSimpleCover

Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.

Acheter le guide en ebook

Smashwords_logoamazon-iconnook-iconKobo_Icon-150x150

Voir un extrait sur Amazon

Si cet article vous a plu, merci de le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

Advertisements

10 réflexions sur “Scrivener corriger avec Antidote

  1. Bonjour,
    Je suis heureux de savoir que Scrivener pour Mac est compatible avec Antidote, mais je regrette, du moins à ma connaissance, que ce ne soit pas le cas pour la version Windows. Je pense que vous devriez le préciser.
    Cordialement
    Claude Thivet.
    Ps J’apprécie beaucoup votre site qui a été porté à ma connaissance par Marie Bo qui a partagé sur Facebook votre article sur l’importation des modèles dans Scrivener.

    J'aime

  2. Merci Claude, à dire vrai je ne connais pas Scrivener sous Windows, mais il existe un guide pour Windows, c’est pourquoi j’ai précisé que le mien était pour Mac.
    N’hésitez-pas à me donner votre avis, ou à me prévenir si vous avez un problème d’importation des modèles. Belles écritures à vous ! Je vous suis sur Facebook et j’apprécie votre philosophie :)

    J'aime

  3. Je suis contre les correcteurs automatiques, fussent-ils aussi doués qu’Antidote.
    Pourquoi ?
    Parce que je trouve que c’est une solution de fainéants.
    Attention, je n’ai rien contre les fainéants ; j’en suis moi-même un, ce qui fait qu’au total je travaille beaucoup… ce n’est pas un paradoxe, les vrais fainéants me comprendront.
    D’une très longue habitude de l’écriture (probablement aujourd’hui un peu plus de 220 livres, je me suis arrêté de compter à 214) dans le domaine des livres pratiques, très vaste, après des essais d’à peu près tout ce qui existe dans le domaine, en tout cas pour le Macintosh (je ne connais et ne pratique que lui, depuis 1984, date de son arrivée en France), j’ai mis au point une technique que je trouve imparable : j’agrandis mon texte en 18 points minimum, parfois davantage, disons 24 points.
    A cette taille, les fautes « sautent aux yeux », littéralement, qu’elles soient d’orthographe ou de grammaire.
    Il y a peu, j’ai eu un énorme problème informatique (merci EDF, surtout que ce n’est pas de sa faute… d’après les personnes que j’ai eues ; ils m’ont tout de même fourni du 280 v au lieu de mes 220 habituels). Bilan : tout mon matériel à remplacer, des fichiers disparus sur mes sauvegardes, etc. mais j’en ai profité pour acheter un onduleur, chose que je n’avais pas parce que, pendant très longtemps, j’étais sur le trajet du réseau informatique du CHR proche de chez moi et qu’EDF ne voulait pas qu’un patient décédé en cours d’opération, enfin sa famille, porte plainte… J’ai déménagé et j’ai négligé, mais maintenant ça fonctionne.
    Je ne digresse pas trop, soyez rassuré, je garde mon objectif en vue.
    Du coup, j’ai eu des logiciels qui se sont évaporés ou plus exactement qui m’ont posé des problèmes de fonctionnement. Exemple, un qui me sert tous les jours, pratiquement : « Le Grand Robert de la langue française », version électronique.
    J’ai envoyé un courriel au responsable de la chose qui, très aimablement, m’a contacté au téléphone. Il m’a bien entendu aidé à tout remettre en place (j’écris, je n’ai jamais prétendu être informaticien, même si j’ai refait tous mes sites en php).
    Je lui ai rappelé que j’avais été bêta-testeur du correcteur orthographico-grammatical associé au dictionnaire et je lui ai dit tout le mal que j’en pensais. Il m’a demandé comment je faisais ; je lui ai expliqué ce que je viens de vous dire. Il a trouvé ça très bien.
    Si un jour vous trouvez cette méthode en annexe au Robert, vous saurez qui remercier !
    Guy

    J'aime

  4. Bonjour,
    antidote ne fonctionne pas (plus?) avec Scrivener !
    Réponse de Druide à ma demande :

    Nous donnons suite à votre récent commentaire.

    Scrivener ne fait malheureusement pas partie de la liste de compatibilité d’Antidote 9; nous notons toutefois votre suggestion.
    En tout temps, vous pouvez consulter la liste de compatibilité d’Antidote en suivant ce lien. Nous vous recommandons également de communiquer avec l’éditeur du logiciel pour lui signifier votre intérêt de voir Antidote s’y intégrer.

    Nous vous invitons aussi à vous abonner à l’Info-Druide, notre bulletin épisodique, au http://www.druide.com/info-druide, afin d’être prévenu des nouveaux logiciels auxquels Antidote s’intègrera graduellement.
    Enfin, notez qu’Antidote 9 v4, dont la mise à jour a été publiée avant le lancement de macOS Sierra, a été adapté de façon préliminaire aux versions bêta de Sierra. Plusieurs nouvelles versions de logiciels ont été publiées entretemps, dont MS Outlook. Druide travaille actuellement à rétablir la meilleure compatibilité possible avec ces nouvelles versions. Pour vous assurer d’avoir la version la plus à jour d’Antidote, sélectionnez « Recherche de mise à jour » dans le menu Aide d’Antidote.

    Bien cordialement – Marc

    J'aime

    1. Bonjour Marc,
      si, Antidote 9 fonctionne avec Scrivener même s’il ne fait pas partie des logiciels connectés automatiquement. Je viens de corriger le guide Scrivener plus simple pour iPad et iPhone sur la version de bureau, en mettant tout le projet en Composite, j’ai cliqué sur l’icône d’Antidote 9 dans la barre de menu du haut près de l’heure et en insistant, car il fait un message contrariant, le fichier Antidote s’ouvre avec toutes les corrections possibles. Depuis, il a enregistré tous les chemins et ça marche très bien, avec l’avantage de rester dans Scrivener. Insistez… ça en vaut la peine et vu son prix, il vaut mieux qu’il marche. Bonne journée.
      Gaelle

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s