Scrivener synchroniser avec Simplenote

Une fonction pratique de Scrivener est la synchronisation avec l’application Simplenote.

Capture d’écran 2016-02-09 à 10.55.22

Pour prendre des notes rapides, beaucoup d’auteurs utilisent Evernote, application aussi portée sur Mac, Pc et tablettes Android. J’ai tout essayé. La version gratuite ne m’a pas convaincue comme celle de Simplenote.

Capture d’écran 2016-02-09 à 10.57.52

Je reste donc fidèle à Simplenote que j’ai sur tous mes supports, fixes et nomades. Il a l’avantage de se synchroniser avec Scrivener, sur lequel j’écris tous les jours.

Simplenote me sert à gérer :

  • La liste de courses, pratique à regarder sur le smartphone quand je suis dans un magasin, pour vérifier que je n’oublie rien, car j’ai horreur de faire des courses.
  • La liste des travaux que je prévois de faire sur mes chantiers de bricolage et jardinage à la belle saison.
  • La prise de notes de mon Journal quand le MacBook est éteint et que j’écris sur iPad, dans mon lit, comme sur la terrasse, ou en dehors de mon territoire de sécurité.
  • La collecte de citations quand je lis un ebook sur iPad.
  • La garde de quelques liens en cours.
  • Les recettes de cuisine…
  • Capture d’écran 2016-02-09 à 10.54.08

Pour récupérer les citations prises lors de lectures sur iPad, je mets un mot-clé, ici smashwords.

Capture d’écran 2016-02-09 à 11.06.39

Puis je vais dans mon projet Scrivener où j’ai besoin de garder ces citations.

Capture d’écran 2016-02-09 à 10.39.49

La manip : Fichier > Synchroniser > avec Simplenote…

Capture d’écran 2016-02-09 à 11.09.04

Pour chercher les notes concernées, je tape le mot-clé dans le champ du bas de l’écran de Synchronisation Simplenote.

Capture d’écran 2016-02-09 à 11.09.13

Je sélectionne les documents à synchroniser.

Capture d’écran 2016-02-09 à 11.09.59

Pour être sûre de ne pas le mettre dans mes autres dossiers en cours, je crée une autre page.

Capture d’écran 2016-02-09 à 11.10.54

Je vérifie où se trouvent les notes de citations smashwords.

En fait Scrivener, pour éviter tout écrasement de fichier précédent, l’a rangé dans le dossier Recherche. C’est toujours comme ça avec Scrivener, il fait en sorte que jamais nous ne perdions un document. Il a même créé un dossier Collections pour conserver ces notes spécifiques pour une recherche future.

Capture d’écran 2016-02-09 à 11.11.53

J’étudierai bientôt le concept, propre à Scrivener, des Collections. Pour l’instant, en cliquant sur mon classeur original, je retrouve le fichier de citations dans le dossier Recherche. Après j’en ferai ce qui me semblera bon selon mes projets de blog ou d’ebook.

Et vous comment prenez-vous vos notes, sur Evernote ou sur Simplenote ? Sur votre iPad ou vos tablettes ?

Belles écritures !

Gaelle
Kerantorec, 9 février 2016

P.S. On peut aussi bien sûr continuer à prendre des notes sur papier, je l’ai fait pendant plus de 60 ans, dans mes cahiers d’écolière et d’étudiante, puis dans de super classeurs-agendas. Mais j’ai opté pour un monde numérique, que je trouve bien plus confortable que l’ancien. J’aurai 70 ans dans quelques jours, je n’ai plus toute la vie devant moi, je n’ai plus de temps à perdre avec des outils obsolètes, alors qu’on a la chance d’avoir une technologie efficace. Je transmets dans ce blog les expériences qui me permettent de faire en six mois ce que je ne pouvais pas faire avant en six ans.

Crédits
Simplenote
Evernote
Scrivener est diffusé par Literature & Latte
Smashwords est une plateforme d’édition numérique californienne qui fait d’excellentes conversions de fichiers en ebooks de tous formats, diffusés sur les grands supports comme Apple, Barnes & Noble, Kobo, Sony etc.

***

portraitGaelleKermenparAnaLDS
Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.
Amazon : format .mobi pour Kindle, Fire et application pour ordinateurs
Voir un extrait sur Amazon
Smashwords : format .epub (iPad et tablettes Android), .mobi (Kindle), PDF, LRF (Sony eReader)

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet. Et ça encourage l’auteure. Merci et écrivez :)

Modele de roman pour Scrivener

Suite à mon article sur l’importation de modèles dans un nouveau projet Scrivener, voici une autre façon d’intégrer un modèle dans Scrivener, en le glissant-déposant dans le dossier Project Templates. Il y a souvent plusieurs chemins proposés par le logiciel d’écriture. Choisissez celui qui vous est le plus confortable.

Je vous propose un modèle de roman avec parties et chapitres, pour vous aider à commencer votre manuscrit. Le modèle se téléchargera sur votre ordinateur dans le dossier Téléchargement en cliquant sur ce lien :

Roman-ModeleGK.scrivtemplate.zip

Dézippez-le en cliquant sur l’archive.

Si vous cliquez sur le modèle lui-même, rien ne se passera, votre ordi vous avisera qu’aucune application ne peut l’ouvrir. En effet, le fichier doit être placé dans le dossier Project Template pour être accessible lors de l’ouverture de Scrivener et d’un Nouveau Projet.

Si la manip d’importation d’un nouveau modèle dans Options ne marche pas, vous pouvez mettre le fichier dans le dossier Project Templates.

Faites apparaître ce dossier en allant dans Scrivener, Afficher le dossier Support dans le Finder.

Capture d’écran 2016-02-01 à 12.36.25

Ouvrez le dossier et glissez-déposez votre modèle de roman dézippé.

Capture d’écran 2016-02-01 à 12.34.42

Ensuite, reprenez votre projet Scrivener en cours d’ouverture, descendez vers Options, Importer un nouveau modèle, sélectionnez Fiction : le modèle a une couverture The Great Novel.

Capture d’écran 2016-02-01 à 12.47.38

Le modèle est traduit et adapté de celui qui est fourni en anglais dans Scrivener.

Les captures d’écran sont faites sur un Mac mini, système Yosemite, MacOs 10.10.5, avec la version Scrivener 2.7.1 de 2015 pour Mac.

Je n’ai pas les compétences, ni le matériel, pour donner les éléments de Scrivener pour Windows. Mais il existe un guide francophone pour Windows, écrit par Jean-Loup Jovanovic, 2014.

Belles écritures !
Gaelle

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet.

portraitGaelleKermenparAnaLDSGaelle Kermen est l’auteure de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié sur toutes les plateformes numériques par ACD Carpe Diem, 2016. Amazon : format .mobi pour Kindle, Fire et application pour ordinateurs
Voir un extrait sur Amazon
Smashwords : format .epub (iPad et tablettes Android), .mobi (Kindle), PDF, LRF (Sony eReader)

Scrivener importer une page web dans Recherche

S’il y a une manip que je trouve pratique dans Scrivener, c’est la possibilité d’importer une page Web dans le dossier Recherche. En trois clics, c’est fait.

Voici la manip.

Dans Recherche, je crée un dossier Pages Web, je vais dans Fichier > Importer > Page Web.

Capture d'écran 2016-01-29 09.30.17

Il suffit de copier l’adresse du lien choisi. Ici j’importe l’article de Franck Menigou sur le community management.

Capture d'écran 2016-01-29 09.26.30

L’article s’importe in extenso dans le dossier où je sais le retrouver plus rapidement que dans un onglet de navigateur.

Je l’ai importé dans le projet de mon Journal de Vie, où je note tout ce qui est important en écriture. Cet article de Franck Menigou est essentiel pour m’aider à mieux gérer mes comptes sociaux. Il arrive au moment où j’en ai grand besoin, après quelques années de dormition forcée sans MacBook.

Je pourrai avoir accès à l’article tout en écrivant une autre page en utilisant la double fenêtre de Scrivener : http://gaellekermen.net/2015/12/11/scrivener-la-double-fenetre/

Note
Les pages Web s’exportent aussi dans le dossier racine du Classeur Scrivener, mais jamais dans le dossier Manuscrit ou Ébauche. Ce qui évite de publier quelque chose dont on n’est pas l’auteur. Une bonne mesure de respect du droit d’auteur par Scrivener.

Capture d'écran 2016-01-31 09.54.06

Capture d'écran 2016-01-31 09.55.49

Capture d'écran 2016-01-31 09.57.23

 

Franck Menigou est le Community Manager de la Ville de Toulouse

Et vous, utilisez-vous la fonction d’importation de pages Web de votre studio d’écriture Scrivener ?


portraitGaelleKermenparAnaLDS
Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.
Amazon : format .mobi pour Kindle, Fire et application pour ordinateurs
Voir un extrait sur Amazon
Smashwords : format .epub (iPad et tablettes Android), .mobi (Kindle), PDF, LRF (Sony eReader)

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet. Et ça encourage l’auteure. Merci. Belles écritures !

Scrivener corriger avec Antidote

Après l’écriture vient le temps des corrections, essentielles dans la gestion d’un manuscrit.

Scrivener pour Mac (version 2.7.1 de 2015) travaille avec Antidote, le correcteur de Druide.

La manip

Sélectionner la page à corriger [cmd+A] et cliquer sur l’icône d’Antidote dans la barre de menu.

Capture d'écran 2016-01-20 09.57.51

Les erreurs signalées ne sont pas toujours pertinentes, Antidote ne comprend pas toujours le style et il faut passer du temps, beaucoup de temps, à intégrer les mots dans le Dictionnaire personnel.

Capture d'écran 2016-01-20 10.02.18

J’ai eu l’occasion de corriger des textes déjà corrigés par Antidote, ils étaient peu présentables. Quand j’ai vérifié mes corrections sur Antidote, celui-ci voulait remettre toutes les erreurs que je venais de corriger manuellement. Antidote ne comprenait pas le style de l’auteur qui démarrait presque toutes ses phrases par des verbes sans sujet ! Un désastre, si j’avais suivi ses conseils.

Rien ne remplace l’œil d’une personne qui connaît encore la grammaire et l’orthographe. On a commencé à trouver des fautes dans les ouvrages publiés sur papier, quand les maisons d’édition traditionnelle ont remplacé les correcteurs humains par des correcteurs informatiques, dans les années 2000. Jamais auparavant, on n’eût trouvé la moindre coquille dans un livre de grande maison parisienne. Après, si ! Je me souviens que les pirates numériques du Team Alexandriz prenaient un malin plaisir à en corriger certains, dont le Goncourt de Houellebecq. Honte sur Flammarion !

Si je suis grande utilisatrice et admiratrice d’une technologie bien comprise, j’en connais aussi les limites et la correction de textes en est une.

Mais si on est à l’aise avec le correcteur Antidote, si on l’a paramétré à sa guise, à son usage, à son style, si on a enregistré le vocabulaire courant, les noms de marque, de lieux, de personnes, alors Scrivener coopère parfaitement avec Antidote.

Capture d'écran 2016-01-20 09.51.16

Antidote a le mérite de vérifier les manques de ponctuation, les phrases trop longues, les répétitions, toutes les manies de style dont l’auteur ne se rend plus compte et qui entravent la lecture du texte.

Capture d'écran 2016-01-20 11.07.50

Après, chacun auteur a son style propre, il faut aussi l’affirmer, en sachant respecter les règles de bonne compréhension. Toute la subtilité est là. Mais jamais on ne peut faire l’impasse sur l’orthographe, la typographie et les corrections.

Antidote est un logiciel de correction de texte, diffusé par Druide (moins de 90 euros).

***
portraitGaelleKermenparAnaLDS
Gaelle Kermen  a écrit : Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.
Amazon : format .mobi pour Kindle, Fire et application pour ordinateurs
Voir un extrait sur Amazon
Smashwords : format .epub (iPad et tablettes Android), .mobi (Kindle), PDF, LRF (Sony eReader)

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet. Et ça encourage l’auteure. Merci. Belles écritures !
Gaelle

Scrivener importer un modele dans un nouveau projet

#scrivener #modele #template #importer

Pour importer un modèle dans un nouveau projet Scrivener, il faut d’abord télécharger le modèle. J’ai mis trois modèles en français à votre disposition pour faciliter vos débuts ou vos progrès sur Scrivener sans vous sentir submergé(e) par toutes ses possibilités.

Journal-modèle
Roman-modèle
Scenario-modèle

Il suffit de cliquer sur le lien pour que le modèle zippé se télécharge sur votre ordinateur. Récupérez le modèle dans le dossier Téléchargements. Dézippez-le.

modeles dans telechargements

Ouvrez Scrivener, Fichier > Nouveau projet > Options (en bas de la colonne de droite) > Importez des modèles… allez chercher le modèle dans Téléchargements et cliquez sur Importer.

Le modèle est mis par le logiciel dans le dossier Project Templates du dossier Scrivener que l’on peut faire apparaître en cliquant sur Scrivener dans la barre de menus et descendant sous Préférences : Afficher le dossier Support dans le Finder.

Pour utiliser le nouveau modèle, faut chercher dans les différents modules de Fiction, Non-Fiction et Ecriture de scripts pour trouver les modèles traduits en français par Gaelle Kermen.

modele roman

scenario modele par gaelle kermen

Journal modele

Bonnes écritures,
Gaelle

***
portraitGaelleKermenparAnaLDS
Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié sur toutes les plateformes numériques par ACD Carpe Diem, 2016.

Amazon : format .mobi pour Kindle, Fire et application pour ordinateurs

Smashwords : format .epub (iPad et tablettes Android), .mobi (Kindle), PDF, LRF (Sony eReader)

Scrivener choisir la langue dans les Preferences

Scrivener pour Mac, version 2.7.1, est un logiciel anglais, traduit en français, espagnol et allemand. On choisit la langue dans Preferences.

Pour démarrer avec Scrivener en français, il suffit d’aller dans l’onglet Général, de descendre à Language et de sélectionner French.

Ou de cliquer sur Default, qui choisira la langue utilisée par le système informatique de l’ordinateur, soit le français.

Choisir la langue de Scrivener dans les Préférences.
Choisir la langue de Scrivener dans les Préférences.

***
portraitGaelleKermenparAnaLDS
Gaelle Kermen  a écrit : Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié par ACD Carpe Diem, 2016.
Amazon : format .mobi pour Kindle, Fire et application pour ordinateurs
Voir un extrait sur Amazon
Smashwords : format .epub (iPad et tablettes Android), .mobi (Kindle), PDF, LRF (Sony eReader)

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le commenter, l’aimer, le partager. C’est ainsi que nous progressons tous ensemble depuis l’invention de l’Internet. Et ça encourage l’auteure. Merci. Belles écritures !
Gaelle

 

Ecrire un ebook en un mois #3 une routine alimentaire simple

#écrire #manger #vivre #régime 

L’écriture est un art de vivre

Qu’il faut manger pour vivre et non vivre pour manger, disait Valère à Harpagon dans L’Avare de Molière.

On ne peut pas se passer de manger. Cette nécessité revient plusieurs fois par jour, sans pouvoir éluder. Quand on est en phase d’écriture intense, de conception d’ebook ou de manuscrit, on a besoin d’avoir des solutions rapides et efficaces, pour reprendre des forces, tout en gardant sa concentration.

Pour bien vivre pendant la conception du guide Scrivener plus simple, j’ai gardé mon régime habituel, qui me permet de rester en bonne santé, indispensable pour tenir la route de l’écriture, épreuve de force autant physique qu’intellectuelle.

Depuis que je ne suis plus obligée de préparer à manger pour plusieurs personnes, j’ai une routine alimentaire simple pour ne plus me compliquer la vie. Cette routine est encore plus drastique en période de travail intellectuel intense comme l’a été la construction du guide. Elle a été productive. C’est pourquoi j’ai le plaisir de la partager avec vous, non pas en modèle, car chacun a son propre métabolisme et son propre contexte de vie, plutôt pour vous inspirer à trouver la vôtre.

Une routine alimentaire simple

Je vis à la campagne, au bord de la mer, en Bretagne sud. Mes voisins partagent avec moi leur panier AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne). Avec ma famille ou mes amis, je vais à la pêche à pied au moment des grandes marées. C’est l’occasion de faire quelques agapes et de socialiser un peu.

Je n’aime pas sortir pour aller faire des courses, aussi je ne vais faire de grosses courses que toutes les quatre ou six semaines. Ainsi je garde ma concentration pour l’essentiel, l’écriture, et quand il ne reste plus grand chose, je fais preuve d’imagination.

Je fais le maximum de choses moi-même, pain, yaourts, congélations et conserves.

Le pain, c’est la base. J’avais été impressionnée il y a très longtemps, en 1971 ou 72, par une émission de l’ORTF (Office de radiodiffusion-télévision française) sur Marguerite Yourcenar, par Mathieu Galey, à Petite Plaisance, dans l’île de Mont Desert aux États-Unis, où notre première académicienne a fini sa vie. On l’y voyait faire son pain elle-même. L’image s’est gravée en moi, avec une phrase où elle déclarait se demander avant chaque achat si vraiment elle avait besoin de ce bien de consommation. Quand je suis dans un supermarché, je me demande toujours si j’ai réellement besoin d’acheter telle ou telle chose. Souvent la réponse est non et je me concentre là aussi sur l’essentiel, la liste que j’ai fait sur Simplenote quand je manquais d’un produit indispensable. Merci à Marguerite, qui m’a appris à ne jamais consommer inutilement, car je sais bien vivre avec peu.

Après ma période de vie parisienne entre 1960 et 1975, j’ai vécu en Ariège, au Bosc, en petite montagne, il fallait faire plusieurs kilomètres pour acheter du pain, on achetait des gros pains au marché de Foix, mais s’il fallait compléter en cours de semaine, je faisais du pain. J’ai appris à faire les conserves avec les vieilles du village. Je pense souvent à elles qui m’ont appris la survie en conditions difficiles. Mes vieilles amies du Bosc et Marguerite Yourcenar ont été des guides de bonne vie, simple et saine. Gratitude !

Pour pouvoir enfin gérer mes projets d’écriture mis de côté près de cinquante ans,  j’ai opté pour une vie érémitique et je sors le moins souvent possible de mon domaine. Faire mon pain tous les cinq jours permet ce choix. Un ami m’avait offert une machine à pain pour mes 60 ans, ça m’a permis de devenir autonome, de n’être pas obligée de ressortir pour le pain ! Maintenant, je préfère faire ma pâte à pain au mixer avec des crochets en queue de cochon dans un cul de poule et je la fais cuire sur une plaque réfractaire dans le four de ma cuisinière. Je fais aussi mes brioches ou mes petits gâteaux.

Je prépare aussi mes yaourts dans une yaourtière. Je fais égoutter les yaourts, le petit lait est récupéré pour les brioches ou le pain, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, selon Lavoisier.

J’ai investi dans une trancheuse. Je tranche mon pain et le congèle, je sors les tranches au fur et à mesure. J’achète le jambon sec en quart et le fromage à pâte cuite en gros morceaux, que je tranche aussi selon la finesse désirée. Solutions économiques pour des produits toujours bien présentés.

23125870946_4cc9d5571e_z

En été, je fais des confitures et des sorbets, en automne je congèle des fruits, des châtaignes. Je les consomme en hiver.

Le régime alimentaire d’écriture

Le matin, après une première séance de travail d’écriture, j’ai besoin de protéines au petit déjeuner. Je prends donc du jambon de pays, du saucisson ou du fromage, avec du café noir, un grand bol à la bretonne, du pain, de la brioche et des marmelades maison.

Le midi, ou plutôt vers treize ou quatorze heures, je me fais une salade de crudités fraichement râpées, complétée par ce que j’ai sous la main, puis du fromage avec un verre de vin.

12387454004_ddc21dc48b_m

En hiver, je fais germer des lentilles, pour avoir des vitamines fraîches tous les jours. Je les ajoute aux salades. Un œuf si j’en ressens le besoin. Des pissenlits qui poussent sur mes terrasses, de la bourrache, un peu d’oseille, des orties dès que le printemps revient.

Après les fêtes de Noël, qui ont interrompu trois jours la rédaction du Guide Scrivener, je me faisais des sandwichs à base de blanc de chapon, cuisiné à Noël avec les enfants. Un délice, économique lui aussi.

S’il fait froid, mais il n’a pas fait froid ce mois de décembre 2015, je me fais une à deux fois par semaine un bon gros plat familial. Je viens d’une famille nombreuse, j’aime les plats paysans qui tiennent au corps, pas les plats de chefs dressés à la pince à épiler, qui arrivent froids en salle, soi-disant parce que ce sont des tableaux. Les tableaux je les mets sur mes murs, pas dans l’assiette.

Je fais réchauffer ces gros plats par portion individuelle au micro-ondes, trois ou quatre jours de suite, en changeant éventuellement les garnitures, selon ce que j’ai en légumes. Je fais cuire aussi souvent des pâtes, on a besoin d’hydrates de carbone quand on est en chantier, et l’écriture est un chantier.

Le dessert est en général un fromage frais, avec un carré de chocolat, jamais deux, comme le verre de vin, un seul, pas deux. Un seul carré de chocolat quotidien me permet d’être bien, de savourer le goût, sans créer de dépendance. Un café expresso.

23465336925_f261de7f87_m

Au goûter, un thé anglais, avec un scone ou de la brioche maison, ou un gâteau, préparé par ma fille Ana, fine pâtissière.

Le soir, je mange toujours une soupe d’au moins cinq légumes, avec parfois des lentilles mixées, ou des pois cassés, ou de la semoule, pour un bon liant. J’ai aussi des légumes congelés, prêts à être utilisés à la machine à soupe, avec un bouillon de volaille pour assaisonner et de l’eau chauffée à la bouilloire pour aller plus vite. Les légumes sont mixés ou pas, selon les plats du moment. S’ils sont entiers, ils servent dans les salades du lendemain midi ou de garnitures pour un plat.

En dessert du soir, je mange du porridge au lait et de la compote de pommes maison.

C’est le régime d’hiver qui me permet d’être bien en période d’écriture intense, comme l’a été celle du Guide Scrivener. Pendant le chantier de bûcheronnage, qui terminera l’hiver, je ferai des plats plus conséquents comme des pâtes en sauces, du bœuf bourguignon, du pot au feu, de la choucroute, du chou farci aux châtaignes.

Les jours de fêtes, je cuisine des fruits de mer pêchés par nos soins (huîtres, coques, palourdes).

17475356583_8ac68cd5ba_m

Dans l’ensemble, j’ai un régime sobre, qui me convient bien. Des amies s’inquiétaient de ce que je ne mangeais pas assez, ne comprenant pas que je ne sorte jamais de chez moi, sauf pour faire des courses toutes les trente-six du mois ou pour aller à la pêche à pied au moment des grandes marées, sept à huit fois dans l’année.

Pas de quoi s’inquiéter : mes analyses de sang sont bonnes, ainsi que me l’avait dit mon amie-médecin : Je ne sais pas quel est ton régime, mais c’est un bon bilan !

Je ne me laisse pas abattre, j’aime trop les bonnes choses. Et puis, j’ai très faim quand je sors de quatre à six heures de travail intellectuel, qui parfois me fait plus transpirer que mes séances de tronçonneuse sur les haies du domaine.

Quand je suis en plein travail, j’ai besoin d’avoir une routine simple. Pas de prise de tête pour savoir ce que je vais manger. Donc des plats préparés d’avance, en partie congelés, pour être réchauffés quand j’en ai besoin ou envie, en assiette au four micro-ondes.

***

Je vous ai transmis quelques petits secrets de cuisine personnelle pour être en forme au cours d’une période de création.

Et vous, avez-vous des secrets pour bien écrire ?

Partagez-les, c’est stimulant.

Sans Marguerite Yourcenar, peut-être n’aurais-je jamais eu l’idée de faire mon pain. Maintenant, c’est un de mes facteurs d’équilibre et d’harmonie de vie.

Bon appétit à vous !

Gaelle Kermen,

Kerantorec, le 12 janvier 2016

***

Mes recettes de cuisine simple et mes trucs de vie sobre feront l’objet d’autres Guides Kermen. Certains articles sont déjà disponibles sur mon blog de chantiers Kerantorec ou sur le blog de voyages.

Sur la yaourtière Figuine

Un chapon pour les fêtes

Recette du chou farci aux châtaignes

Sur Flickr quelques photos :

Pierre à pain et à pizza

Cuisine simple de pêche à pied

Marguerite Yourcenar : https://fr.wikipedia.org/wiki/Marguerite_Yourcenar

***
portraitGaelleKermenparAnaLDS
Gaelle Kermen est l’auteur de Scrivener plus simple, le guide francophone pour Mac, publié sur toutes les plateformes numériques par ACD Carpe Diem, 2016.

Amazon : format .mobi pour Kindle, Fire et application pour ordinateurs

Smashwords : format .epub (iPad et tablettes Android), .mobi (Kindle), PDF, LRF (Sony eReader)